Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Romain Fournier

Journaliste Senior
Suivre
Formé au sein des grands noms de la presse financière britannique, agile sur les problématiques locales comme internationales, aussi à l'aise en français que dans la langue de Shakespeare, Romain Fournier pilote la rédaction de Market Screener, l'édition anglaise de ZoneBourse.
Fin connaisseur des marchés anglophones, Romain délivre chaque jour le morning meeting de l'autre coté de l'Atlantique.

Point sur les fortes variations du jour : gros ralentissement des indices

17/08/2022 | 17:55

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour sur les places européennes. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse :

  • New Wave Group (+13,77%) : Le groupe suédois a signé une marge opérationnelle record au second trimestre (17,4%), alors que le management ne voit pas de ralentissement de la demande pour ses produits. La société possède de nombreuses marques dans les domaines du sport, de l'équipement de la maison et de l'entreprise.
  • Tecan (+8,3%) : Le spécialiste suisse des équipements de laboratoire a relevé ses prévisions 2022 en marge de résultats semestriels plus élevés que prévu.
  • Balfour Beatty (+10,5%) : Le groupe de BTP a presque doublé son bénéfice au premier semestre. et a augmenté son dividende intérimaire. Le dividende semestriel a été nettement relevé. Le Britannique prévoit une trésorerie nette moyenne pour l'ensemble de l'année comprise entre 740 et 780 M£.
  • Glanbia (+7,3%) : Le fabricant de compléments alimentaires a relevé ses prévisions de bénéfices 2022, car la réaction des consommateurs aux hausses de prix est moins négative que prévu. La société irlandaise vise une croissance de 9 à 13% du bénéfice ajusté par action à taux de change constant, contre des prévisions de 5 à 10% en mai et de 2 à 8% en mars.
  • Kempower (+4,5%) : Le Finlandais, qui fabrique des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, surfe toujours sur ses très bons résultats du 1er semestre, dévoilés en fin de semaine dernière.

En baisse

  • Cineworld (-60,4%) : L'exploitant de cinémas négocie une opération de désendettement globale avec ses actionnaires, pour assainir son bilan. Le marché craint une grosse augmentation de capital. 
  • Uniper (-12,3%) : L'énergéticien allemand prévoit des pertes cette année, en raison de la réduction significative des livraisons de gaz de la Russie. Mais le management ne peut fournir de fourchette précise, en raison de la volatilité actuelle du marché. La société a subi une perte comptable de 12,3 Mds€ au S1.
  • SFS (-10,2%) : Berenberg a réduit de 123 à 77 CHF son objectif sur le dossier, en restant vendeur. L'analyste pense que le société ne mérite pas d'être valorisée comme les valeurs industrielles suisses de qualité car ses performances sont plutôt moyennes.
  • Arbonia (-12,5%) : Stifel reste à l'achat mais abaisse de 21,50 à 17,50 CHF son objectif, en amont de la publication des résultats semestriels le 23 août. Le bureau d'études pense que les marges seront temporairement sous pression, ce qui a déjà été vu chez la concurrence.
  • Sanofi (-5,7%) : Mauvaise passe pour le laboratoire, qui a annoncé ce matin mettre fin à son programme de développement clinique de l'amcenestrant, un traitement oral de certains cancers du sein qui n'a pas atteint les objectifs fixés dans un essai clinique au cours duquel il était utilisé comme adjuvant, selon une analyse préliminaire. La nouvelle de l'échec clinique était déjà tombée en mars et l'avenir du candidat-médicament était depuis en suspens.
  • Asos (-11,2%) : Les actions du marchand de mode en ligne britannique reculent après l'annonce que Mat Dunn allait quitter ses fonctions de directeur de l'exploitation et de directeur financier, alors que la société restructure son équipe de direction.

© Zonebourse.com 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ARBONIA AG 2.94%11.92 Cours en différé.-43.79%
ASOS PLC 1.83%587.7918 Cours en différé.-75.89%
BALFOUR BEATTY PLC 1.56%312 Cours en différé.17.25%
CINEWORLD GROUP PLC 1.69%2.7456 Cours en différé.-91.56%
GLANBIA PLC 3.01%11.97 Cours en temps réel.-5.53%
HUBER+SUHNER AG 2.27%81.2 Cours en différé.-8.74%
KEMPOWER OYJ 0.34%18.052 Cours en différé.55.76%
NEW WAVE GROUP AB (PUBL) 3.46%153 Cours en différé.-12.04%
SANOFI 0.55%80.24 Cours en temps réel.-9.91%
SFS GROUP AG 3.60%89.2 Cours en différé.-31.85%
TECAN GROUP AG 5.09%359.2 Cours en différé.-38.47%
UNIPER SE 2.20%4.012 Cours en différé.-90.64%