Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Porochenko réaffirme à l'Otan son opposition à Nord Stream 2

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/07/2018 | 09:54
POROCHENKO RÉAFFIRME À L'OTAN SON OPPOSITION À NORD STREAM 2

BRUXELLES (Reuters) - Le président ukrainien a réaffirmé jeudi, au deuxième jour du sommet de l'Otan, son opposition à la construction du gazoduc Nord Stream 2, au lendemain des propos virulents de Donald Trump contre ce projet qui doit relier la Russie à l'Allemagne via la Baltique.

Ce projet est "complètement inacceptable" et "n'a aucun sens d'un point de vue économique", a déclaré Petro Porochenko à la presse à son arrivée au QG de l'Alliance atlantique dans la banlieue de Bruxelles.

"Je continue de croiser les doigts pour que nous puissions mettre un terme à Nord Stream 2 dans une action conjointe et efficace", a ajouté le président ukrainien, dénonçant "une interférence" de la Russie et un projet "motivé politiquement."

La veille, Donald Trump avait critiqué vertement l'Allemagne à son arrivée au sommet de l'Otan, accusant Berlin d'être "aux mains de la Russie" en raison de ce projet, sur fond de bras de fer budgétaire engagé par Washington sur l'effort de défense au sein de l'Otan.

"Nous sommes supposés vous protéger contre la Russie et vous lui donnez des milliards de dollars, je pense que c'est très inapproprié", avait notamment déclaré le président américain.

La question de la sécurité énergétique a été mentionnée dans la déclaration commune adoptée mercredi par les 29 chefs d'Etat et de gouvernement de l'alliance militaire.

"Il est essentiel de veiller à ce que les pays membres de l'Alliance ne soient pas vulnérables à la manipulation des ressources énergétiques à des fins politiques ou de coercition, laquelle constitue une menace potentielle", écrivent-ils.

(Sabine Siebold, Marine Pennetier pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
19:31USA et Chine visent un accord pour la fin avril - WSJ
RE
19:30L'essentiel de l'actualite a 18h30 gmt (19/03)
RE
19:27Trump prêt à faire du Brésil un allié majeur, "peut-être" dans le cadre de l'Otan
RE
19:18EUROPE : Léger optimisme des Bourses européennes à l'ouverture d'une réunion de la Fed
AW
18:50PAI vu comme le mieux placé pour remporter Areas (Elior)-sources
RE
18:31"Gilets jaunes"-Avec la crise, LR revient à son thème de prédilection
RE
18:30La croissance française attendue à 0,4% aux deux premiers trimestres 2019
AW
18:30BONDS EUROPE : légère tension des taux en amont de la Fed
AW
18:25L'expert en sûreté aérienne vole au secours des pilotes d'Air Cocaïne
RE
18:21Paris prêt à opposer son veto à une demande injustifiée de report du Brexit
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité