Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Pour Esther George (Fed), une baisse de taux ne se justifie pas

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/05/2019 | 20:21

MINNEAPOLIS, 14 mai (Reuters) - La Réserve fédérale américaine n'a pas besoin de réduire les taux d'intérêt dans le but de faire remonter l'inflation vers son objectif de 2%, a déclaré mardi Esther George, la présidente de l'antenne régionale de la banque centrale à Kansas City.

Plusieurs responsables de la Fed ont exprimé récemment leur inquiétude face à la persistance d'une inflation inférieure à l'objectif en jugeant qu'une baisse de taux pourrait permettre d'y remédier.

Mais pour Esther George, qui dispose d'un droit de vote cette année lors des réunions de politique monétaire, l'écart entre l'inflation mesurée et l'objectif est faible et il est d'autant moins préoccupant que le niveau du chômage est très bas.

"Je ne vois pas d'argument en faveur d'une baisse de taux pour l'instant", a-t-elle dit dans un discours prononcé devant l'Economic Club du Minnesota.

"Avec un taux de chômage bien inférieur à son niveau prévu à long terme, je vois peu de raisons d'être préoccupée par le fait que l'inflation évolue un peu en dessous de son objectif de long terme", a-t-elle ajouté.

Elle a expliqué soutenir l'approche attentiste de la Fed en l'absence de pressions à la hausse sur les prix.

"Les perspectives actuelles d'inflation semblent bénignes", a-t-elle déclaré.

Elle a aussi exprimé son désaccord avec l'idée de favoriser via la politique monétaire un dépassement de l'objectif d'inflation censé compenser la période durant laquelle la hausse des prix a été inférieure à l'objectif.

Mais elle a expliqué qu'il pourrait être justifié de permettre à l'inflation de dévier durablement de l'objectif à condition qu'elle ne s'en écarte pas de plus d'un demi-point, à la hausse ou à la baisse.

(Jason Lange, Marc Angrand pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
23:38Nouveau round dans le combat que se livrent Trump et Pelosi
RE
22:41Le président yéménite s'en prend à l'envoyé spécial de l'Onu
RE
22:11Fitch confirme la note souveraine du portugal à "bbb", relève la perspective de "stable" à "positive"
RE
22:11Fitch confirme la note du Portugal à "BBB", perspective revue à "positive"
RE
22:08EUROPEENNES-L'attaque de Lyon en toile de fond de l'ultime meeting de LaRem
RE
21:46Le dollar baisse face à l'euro, la livre monte après la démission de May
AW
21:37Lagardère dit que le prix de la transaction s'élève à 215 millions d'euros (valeur d'entreprise)
RE
21:34Lagardère annonce la signature du contrat de cession de son pôle tv à m6 sous conditions suspensives
RE
20:49France-Critiqué sur la liberté de la presse, Macron réplique
RE
20:05France-Macron "prêt" à abaisser le droit de vote à 16 ans
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité