Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Poutine joue avec les nerfs européens

01/04/2022 | 09:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Le poisson d'avril du matin chez Zonebourse, c'était la coupure de toutes nos connexions internet à mon arrivée au bureau à 5h45 ce matin. Du coup, pas le temps de rédiger quelque historiette navrante du genre "Google et Spotify fusionnent pour créer Goofy". Mais un état des lieux bêtes et méchant des marchés financiers, pendant que de gros flocons tombent sur Annecy.

Mais pour démarrer, une anecdote quand même. Pour préparer ma chronique chaque matin, je vais parfois regarder ce qui s'est passé pile un an avant. En l'occurrence, il s'agit du 1er avril 2021, alors autant dire que les nouvelles fourmillaient de poissons plus ou moins réussis. Si vous avez bonne mémoire, vous vous souvenez peut-être du gros raté de Volkswagen avec Voltswagen. Mais le moteur de recherche m'a vite emmené sur les archives du quotidien Le Monde, fort bien référencées sur Goofy quand on recherche des dates passées. Et là, sur quoi tombe-je ? Un article expliquant que Moscou mène des exercices à la frontière ukrainienne et que "cela ne représente une menace pour personne", selon un porte-parole du Kremlin répondant aux craintes occidentales. J'avoue un peu honteusement ne m'être intéressé à ce qui se tramait à l'Est que très tardivement. Et je mesure maintenant la portée d'une déclaration du genre "cela ne représente une menace pour personne" dans la bouche de l'exécutif russe il y a un an jour pour jour.

D'ailleurs, Vladimir Poutine a encore prouvé hier son goût pour la duplicité. Après avoir assuré certains hauts dirigeants européens qu'ils pourraient honorer leurs factures de gaz en euros, il a publié des textes imposant le règlement des factures en roubles dès ce 1er avril. C'est d'ailleurs ce qui a accentué la glissade dans le rouge des marchés actions européens. Puis le président russe a laissé entendre que les livraisons continueront. Vladimir Poutine sait qu'il a le pouvoir de faire tourner en bourrique ses voisins européens à cause de leur dépendance aux énergies fossiles fournies par son pays. Il en use abondamment en ce moment. Mais c'est une stratégie à double tranchant, on le sait : en réduisant la dépendance européenne, il se tire une balle dans le pied pour les exportations futures.

Les marchés se sont faits plus prudents hier à ces annonces, qui ont annihilé l'impact positif du reflux des cours pétroliers après que les Etats-Unis ont annoncé leur intention d'inonder le marché pétrolier avec une partie importante de leurs réserves stratégiques. En bourse, le bilan trimestriel est largement négatif pour tous les marchés occidentaux, qui évoluaient autour de leurs sommets il y a peu. Aux Etats-Unis, l'indice large S&P500 a perdu -4,9% et le Nasdaq 100, riche en valeurs technologiques, est à -9%. En Europe, le STOXX Europe 600 accuse -6,5% de baisse trimestrielle et le CAC40 un peu plus, -6,89%. Mais ça aurait pu être pire, puisque les indices ont évolué encore plus bas au début du mois de mars.

Le principal déterminant de la couleur des indices aujourd'hui, en dehors de la guerre en Ukraine, est la publication à 14h30 des chiffres de l'emploi en mars aux Etats-Unis. Les conditions sur le marché de l'emploi sont l'une des variables majeures de la politique monétaire de la Fed. Le taux de chômage devrait descendre à 3,7%. "Nous avons une croissance décente, une inflation très élevée et une économie qui devrait voir son taux de chômage baisser à 3,7%. Si la Fed ne relève pas ses taux de 50 points de base en mai, elle ne le fera jamais", résume l'économiste d'ING James Knightley. Reste qu'il peut se passer pas mal de choses d'ici la prochaine réunion de la banque centrale, programmée pour les 3 et 4 mai.

Dans le reste de l'actualité, la présidence ukrainienne craint que Moscou ne concentre désormais ses troupes pour un assaut dans le sud. Du côté des sociétés, Sanofi a dévoilé les conditions d'entrée en bourse de sa filiale de principes actifs, pendant que Sodexo a communiqué ses résultats semestriels. Bolloré vend ses actifs logistiques en Afrique à MSC pour 5,7 Mds€. Dans le secteur automobile, les immatriculations françaises de mars ne présagent rien de bon, tandis que les pénuries continuent, forçant Ford et General Motors à stopper des lignes de production aux Etats-Unis.

Les marchés européens sont attendus autour de l'équilibre ce matin. Les places asiatiques terminent leur semaine en ordre dispersé. Plutôt en baisse au Japon et en Australie et en hausse en Chine continentale. Le CAC40 gagne 0,15% à 6669 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI Manufacturiers définitifs de mars seront publiés tout au long de la journée, avant l'indice des prix à la consommation de mars en zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, la grosse statistique de la semaine sortira à 14h30 : les chiffes de l'emploi en mars. Suivront le PMI Manufacturier (15h45) et l'ISM Manufacturier (16h00). Tout l'agenda macro ici.

L'euro repart en baisse à 1,1065 USD ce matin. L'once d'or prend la pente inverse à 1937 USD. Le pétrole reste haut perché, mais moins que ces derniers jours avec un Brent de Mer du Nord à 107,40 USD et un brut léger américain WTI juste sous les 100 USD. Le rendement de la dette américaine remonte un peu à 2,38% sur 10 ans. Le bitcoin recule à 45 500 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adevinta : Exane BNP Paribas passe de neutre à sousperformance en visant 70 NOK.
  • Basler : Jefferies reste à conserver avec un objectif réduit de 134 à 102 EUR.
  • Davide Campari : Citigroup passe de neutre à l'achat en visant 12,30 EUR.
  • Nordea : HSBC entame le suivi à conserver en visant 101,65 SEK.
  • Schibsted : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 260 SEK.
  • Sixt : Berenberg passe de conserver à l'achat en visant 183 EUR.
  • Skandinaviska Enskilda Banken : HSBC reprend le suivi à l'achat en visant 128 SEK.
  • Svenska Handelsbanken : HSBC reprend le suivi à l'achat en visant 110 SEK.
  • Swedbank: HSBC reprend le suivi à conserver en visant 150 SEK.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • L'avenir capitalistique de Toshiba au cœur d'un vaste débat au Japon.
  • Ford et General Motors stoppent la production d'usines dans le Michigan faute de puces.
  • Vestas Wind Systems reçoit des commandes de 55 MW pour des parcs éoliens italiens.
  • Sika finalise la vente de ses revêtements industriels en Europe pour 200 M€.
  • Zehnder acquiert le néerlandais Filtech.
  • Georg Fischer cède ses parts dans la société commune américaine GF Linamar.
  • Les principales publications du jour : Wan Hai, Sodexo, China Airlines, DanieliTout l'agenda ici.

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
2MX ORGANIC S.A. -4.08%9.4 Cours en temps réel.-4.93%
ADEVINTA ASA 1.48%72.2 Cours en temps réel.-38.45%
ADOMOS 3.04%0.0237 Cours en temps réel.-55.07%
ALPHABET INC. -0.21%2174.75 Cours en différé.-24.93%
ALTHÉORA -0.64%1.56 Cours en temps réel.-10.86%
AMOÉBA -0.57%0.524 Cours en temps réel.-50.57%
AUPLATA MINING GROUP - AMG 0.00%0.0185 Cours en temps réel.-40.32%
BASLER KANTONALBANK 0.33%60.8 Cours en différé.-1.62%
BOLLORÉ SE 0.18%4.428 Cours en temps réel.-10.00%
CARBIOS -2.14%29.26 Cours en temps réel.-21.72%
CHINA AIRLINES, LTD. -6.38%22 Cours en clôture.-20.15%
COMPAGNIE DU CAMBODGE -9.92%5450 Cours en temps réel.-22.14%
DANIELI & C. OFFICINE MECCANICHE S.P.A. -0.10%19.48 Cours en différé.-27.99%
DAVIDE CAMPARI-MILANO N.V. -0.77%9.958 Cours en différé.-22.54%
EUROAPI 4.90%15.792 Cours en temps réel.0.00%
FINANCIÈRE MONCEY 3.48%5950 Cours en temps réel.-20.67%
FONCIÈRE INEA 0.00%43.9 Cours en temps réel.-3.64%
FORD MOTOR COMPANY 1.71%11.32 Cours en différé.-46.41%
FORESTIÈRE EQUATORIALE (LA) 0.88%575 Cours en temps réel.-22.30%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ 0.17%119.7 Cours en temps réel.45.53%
GENERAL MOTORS COMPANY 1.35%32.19 Cours en différé.-45.83%
GEORG FISCHER AG -0.17%46.88 Cours en différé.-32.30%
ICADE -0.64%46.24 Cours en temps réel.-26.72%
METABOLIC EXPLORER -12.36%1.993 Cours en temps réel.-70.03%
NAVYA -0.99%0.802 Cours en temps réel.-61.07%
NOAH HOLDINGS LIMITED 0.59%20.35 Cours en différé.-33.69%
NORDEA BANK ABP 1.16%91.04 Cours en différé.-17.61%
ONXEO 1.25%0.325 Cours en temps réel.-22.62%
QUANTUM GENOMICS -0.16%1.923 Cours en temps réel.-55.13%
SANOFI 1.22%97.52 Cours en temps réel.10.09%
SCHIBSTED ASA 0.63%177 Cours en temps réel.-47.96%
SIKA AG 0.27%220.6 Cours en différé.-41.98%
SIXT SE -0.46%97.4 Cours en différé.-37.40%
SKANDINAVISKA ENSKILDA BANKEN AB 0.70%101.1 Cours en différé.-19.67%
SODEXO 4.06%69.78 Cours en temps réel.-9.45%
SVENSKA HANDELSBANKEN AB 0.82%88.14 Cours en différé.-9.93%
SWEDBANK AB 1.74%131.55 Cours en différé.-27.76%
THERACLION 3.14%1.15 Cours en temps réel.-12.21%
TOSHIBA CORPORATION -1.25%5446 Cours en différé.15.14%
TRANSGENE 1.34%2.275 Cours en temps réel.-10.43%
VESTAS WIND SYSTEMS A/S 2.72%153.98 Cours en différé.-23.01%
VOLTALIA SA 3.77%19.82 Cours en temps réel.0.81%
WAN HAI LINES LTD. -6.72%111 Cours en clôture.-44.08%
XILAM ANIMATION 1.71%38.65 Cours en temps réel.-7.09%
ZEHNDER GROUP AG 0.35%56.7 Cours en différé.-39.10%
Plus d'actualités
Cette fois, c'est pas différent
Cette fois, c'est pas différent
Clap de fin pour un premier semestre tout pourri
Clap de fin pour un premier semestre tout pourri
Le consommateur américain sous surveillance
Le consommateur américain sous surveillance