Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Premier coup de fil entre Joe Biden et Xi Jinping

11/02/2021 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

La séance du jour sera encore dominée par une vagues de résultats d'entreprises, presque un raz-de-marée en fait. Les places financières ont commencé à reprendre leur souffle hier et devraient continuer ce matin. Pendant ce temps, Joe Biden et Xi Jinping ont eu leur première conversation téléphonique. Les relations entre les deux pays constituent, cela n'aura échappé à personne, un enjeu majeur des années à venir.

Les marchés européens vont connaître aujourd'hui une de ces séances frénétiques marquées par un empilement de résultats annuels d'entreprises, comme il s'en produit quelques-unes chaque année. Pour les forçats de l'actualité, dans les agences et les médias financiers, c'est la garantie d'avoir à traiter des dizaines de communiqués de presse en essayant de tirer la substantifique moëlle des comptes de résultats, des objectifs et des déclarations de dirigeants, sans trop se laisser berner par l'enrobage marketing proposé par les sociétés. Statistiquement, les jeudis de février et les jeudis de juillet sont les plus embouteillés.

Hier, la densité des publications d'entreprises était déjà très correcte (selon mes statistiques très personnelles, les mercredis arrivent juste après les jeudis pour les annonces de résultats). Les marchés ont connu une seconde séance de flottement, avec une majorité de baisses. Logique après la séquence positive du début du mois de février. Le procès du second impeachment de Donald Trump bat son plein et occupe un tel espace médiatique que le programme de relance fédéral a l'air d'être passé au second plan.

En parallèle, la géopolitique refait surface, en particulier après la première conversation entre Joe Biden et Xi Jinping hier soir. Les deux camps ont laissé filtrer la teneur d'échanges sans surprise aucune : il a été question d'économie, de relations bilatérales et de souveraineté intérieure. Les rapports entre les deux puissances vont à n'en pas douter façonner notre monde dans les années à venir, et la bataille s'annonce rude. Si vous ne l'avez pas déjà fait, que vous avez un peu de temps et que vous comprenez l'anglais (ou si vous avez traducteur automatique correct), je vous recommande chaudement de lire un texte publié par l'Atlantic Council qui exhorte les Etats-Unis à réviser leur stratégie vis-à-vis de la Chine. Il est titré "The Longer Telegram", en référence au "Long Telegram" de George Kennan, texte fondateur de la politique d'endiguement des Etats-Unis envers l'URSS au sortir de la second guerre mondiale. L'analyse publiée la semaine dernière estime que chercher à enfermer la Chine ne fonctionnera pas car le pays est beaucoup plus puissant économiquement que ne l'était l'URSS et qu'il occupe déjà largement le terrain de l'aide au développement abandonné par les occidentaux en Amérique Latine, en Afrique ou en Asie. Pour "The Longer Telegram", les Etats-Unis et les autres puissances économiques historiques doivent se réveiller et concurrencer Pékin sur le terrain de l'innovation et du rayonnement international, qui sera bien plus efficace. Pour un éclairage plus expert que le mien sur ce texte, lisez (l'excellent) Joachim Klement sur son blog.

Refermons cette parenthèse géopolitique pour revenir à la séance du jour, durant laquelle une bonne centaine d'entreprises capitalisant grosso-modo 5 milliards d'euros ou plus doivent dévoiler leurs chiffres. Le CAC40 grappille 0,15% à 5678 points en début de séance. Les marchés asiatiques sont pour la plupart clos aujourd'hui. En Chine, le nouvel an est prévu demain.

Les temps forts économiques du jour

Les inscriptions hebdomadaires au chômage américain sont programmées à 14h30.

La paire euro / dollar est stable à 1,2121 USD. L'or recule légèrement à 1833 USD l'once, tandis que le pétrole se stabilise à 61,16 dollars le baril de Brent et à 58,39 USD le baril WTI. Le rendement de la dette américaine à 10 ans ressort à 1,14%. Le Bitcoin reste haut perché mais en deçà de ses pics récents, à 44 786 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adyen : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1777 à 2507 EUR.
  • Airbus : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 108 EUR.
  • CIE Automotive : JB Capital Markets passe d'achat à neutre en visant 25,50 EUR.
  • Dassault Aviation : Deutsche Bank démarre le suivi à l'achat en visant 1240 EUR.
  • Eurofins : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 75 EUR.
  • Evolution Gaming Group : Morgan Stanley reste à surpondérer avec un objectif relevé de 850 à 1070 SEK.
  • Ferrari : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 218,34 USD.
  • Galapagos : Citigroup passe d'achat à neutre en visant 79,10 EUR.
  • Heidelberger Druck : DZ Bank reste à la vente avec un objectif de cours relevé de 0,80 à 1 EUR.
  • Heineken : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 105 à 110 EUR.
  • Hella : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 54 EUR.
  • Iberdrola : JB Capital Markets passe de neutre à achat en visant 13 EUR.
  • Intertek : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 6600 GBp.
  • Leonardo : Deutsche Bank reprend le suivi à conserver en visant 6,50 EUR.
  • MTU Aero Engines : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 235 EUR.
  • Orpea : Portzamparc reprend le suivi à conserver en visant 110 EUR.
  • Red Electrica : JB Capital Markets passe de neutre à souspondérer en visant 15 EUR.
  • Redrow : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 605 à 640 GBp.
  • Rolls-Royce : Deutsche Bank reprend le suivi à conserver en visant 97 GBp.
  • RWE : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 37 EUR.
  • Safran : Deutsche Bank reprend le suivi à conserver en visant 110 EUR.
  • Sartorius Stedim Biotech : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 400 EUR.
  • SES : Berenberg passe de vendre à conserver en visant 6,80 EUR.
  • SGS : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 2900 CHF.
  • Thales : Deutsche Bank démarre le suivi à l'achat en visant 93 EUR.
  • ThyssenKrupp : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 12,30 à 12,90 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des sociétés

  • ArcelorMittal : l'aciériste a renoué avec les bénéfices au T4, alors qu'il était déficitaire un an plus tôt. Il a prévu de reprendre son dividende et de lancer un nouveau programme de rachat d'actions.
  • Crédit Agricole : les résultats du T4 sont grevés par une charge exceptionnelle de 851 M€, dont une dépréciation pour écart d'acquisition de la filiale italienne de 778 M€. En conséquence, le bénéfice net se limite à 124 M€, contre 1,32 Md€ un an plus tôt. Un dividende de 0,80 EUR par action sera proposé.
  • Euronext : les revenus 2020 sont supérieurs aux attentes, en croissance de plus de 30 % à 884,3 M€, pour un bénéfice net en progression de 42 % à 315,5 M€.
  • Ipsen : en marge de ses résultats 2020, le groupe a annoncé viser en 2021 une croissance de ses ventes supérieure à 4 % à change constant et une marge opérationnelle des activités supérieure à 30 %.
  • Legrand : la croissance organique devrait se situer entre 1 et 6 % pour le chiffre d'affaires cette année, pour une marge opérationnelle ajustée comprise entre 19,2 et 20,2 %. Un dividende de 1,42 EUR par action est proposé.
  • Pernod Ricard : malgré des revenus semestriels en baisse, le groupe vise toujours une croissance organique sur l'exercice clos fin juin. Le groupe ne formule pas d'objectifs chiffrés.
  • Rexel : les revenus devraient progresser cette année entre 5 et 7 %, pour une marge d'Ebita ajustée qui s'établira autour de 5 %. L'entreprise ambitionne une conversion du cash-flow libre de plus de 60 %. Un dividende de 0,46 EUR par action est proposé.
  • Schneider Electric : la fin d'année a permis de réaliser des performances légèrement supérieures aux attentes, tandis que le groupe anticipe un retour de la croissance cette année. Un dividende de 2,60 EUR par action sera proposé.
  • Unibail-Rodamco-Westfield : le groupe veut réduire sa présence aux Etats-Unis, après l'annonce d'un bénéfice net courant annuel légèrement supérieur à 1 Md€, en retrait de 40 % sur un an. Il renonce à son dividende pendant trois ans.

Annonces importantes

Dans le monde

Résultats des sociétés

  • AstraZeneca : le bénéfice par action est un peu plus faible que prévu.
  • Clariant : le chimiste a publié des résultats légèrement supérieurs à ce qui était attendu en 2020. Un dividende de 0,70 CHF sera proposé.
  • Commerzbank : la perte opérationnelle est un peu plus élevée que prévue, alors que le chiffre d'affaires est en ligne avec les attentes. Les ratios CET1 s'inscrit à 13,2 %.
  • Metro : le T1 fiscal s'est achevé sur des revenus en forte baisse, mais les résultats sont positifs. Le groupe a réitéré ses objectifs 2021.
  • Uber : le titre perd 4,8 % hors-séance après la publication de résultats du T4 décevants.
  • Umicore : les résultats 2020 ont dépassé les attentes et les perspectives 2021 pointent vers une amélioration de la croissance des résultats.
  • Unicredit : la banque italienne accuse une perte de 2,78 Mds€ en 2020, plus lourde que prévu. Elle s'explique par une provision de 5 Mds€ pour des créances douteuses et litigieuses, conséquence du coronavirus.

Annonces importantes

  • Microsoft aurait approché Pinterest, valorisé actuellement 51 Mds$, en vue d'un rachat.
  • Twitter étudie la possibilité de payer ses salariés en bitcoins.
  • Environ 3000 personnes devraient être recrutées en CDI par com en France cette année.
  • Selon Bloomberg, un dirigeant de Tencent est détenu en Chine dans une affaire de corruption.
  • Facebook plancherait sur une application pour concurrencer Clubhouse, selon le New York Times.
  • Brookfield Infrastructure veut racheter Inter Pipeline pour 13,5 MdsCAD.
  • KBC Groupe rachète les activités d'assurance-pension et d'assurance de NN en Bulgarie.
  • Sensirion acquiert le spécialiste néerlandais d'analyse des gaz Qmicro.
  • Arc Resources et Seven Generations Energy fusionnent par échange d'actions.
  • Ares retire son offre de rachat d'AMP Limited.
  • Stadler Rail remporte une commande pour 25 tramways auprès de BLT.

Ça publie aujourd'hui. The Walt Disney Company, L'Oréal, PepsiCo, AstraZeneca, Schneider, Duke Energy, Pernod Ricard, Relx, Crédit Agricole, KBC Group, Cloudflare, Legrand, Unicredit, ArcelorMittal

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADYEN N.V. 0.34%1986.8 Cours en temps réel.3.99%
AIRBUS SE -0.34%97.61 Cours en temps réel.9.09%
ARC RESOURCES LTD. -4.21%7.5 Cours en différé.30.50%
ARCELORMITTAL 1.01%24.02 Cours en temps réel.25.95%
ASTRAZENECA PLC 1.37%7598.5 Cours en différé.2.32%
AÉROPORTS DE PARIS 0.20%101.25 Cours en temps réel.-4.76%
BOUYGUES 0.99%34.68 Cours en temps réel.2.05%
CIE AUTOMOTIVE, S.A. 1.53%23.9 Cours en différé.6.71%
COFACE SA -0.30%10.1 Cours en temps réel.23.39%
COMMERZBANK AG -1.41%4.783 Cours en différé.-7.81%
DERICHEBOURG -1.47%7.055 Cours en temps réel.21.77%
DUKE ENERGY CORPORATION 1.21%101.41 Cours en différé.9.44%
EURONEXT N.V. -0.67%89.45 Cours en temps réel.-0.11%
FACEBOOK INC 0.14%302.65 Cours en différé.10.80%
FERRARI N.V. -1.11%209.85 Cours en différé.-8.57%
HEIDELBERGER DRUCKMASCHINEN AKTIENGESELLSCHAFT -0.33%1.192 Cours en différé.50.25%
HELLA GMBH & CO. KGAA -0.40%44.83 Cours en différé.-14.90%
IBERDROLA, S.A. 0.04%11.435 Cours en différé.-2.35%
INTER PIPELINE LTD. 0.17%17.94 Cours en différé.51.14%
INTERTEK GROUP PLC 0.00%6030 Cours en différé.6.69%
L'ORÉAL 1.26%341.9 Cours en temps réel.8.62%
LEGRAND -0.14%82.9 Cours en temps réel.13.73%
LEONARDO S.P.A. 0.76%6.922 Cours en différé.16.28%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 2.58%621.3 Cours en temps réel.18.48%
MEDINCELL S.A. -3.20%10.9 Cours en temps réel.10.39%
METRO INC. 0.75%59.31 Cours en différé.4.42%
MTU AERO ENGINES AG -0.62%191 Cours en différé.-9.91%
NATIXIS 0.00%4.052 Cours en temps réel.45.29%
NEXTEDIA 2.11%1.164 Cours en temps réel.-2.15%
PASSAT -3.05%7.62 Cours en temps réel.27.80%
PEPSICO, INC. 0.66%145.71 Cours en différé.-1.75%
PERNOD RICARD 0.32%172.3 Cours en temps réel.9.53%
PLASTIQUES DU VAL-DE-LOIRE 0.88%8.03 Cours en temps réel.8.59%
RED ELÉCTRICA DE ESPAÑA, S.A. -0.26%15.06 Cours en différé.-9.90%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC 0.42%99.71 Cours en différé.-10.76%
RWE AG -1.42%32.59 Cours en différé.-4.37%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX -0.91%338.5946 Cours en différé.31.93%
SAFRAN -0.53%116.58 Cours en temps réel.1.08%
SARTORIUS STEDIM BIOTECH -0.23%382.8 Cours en temps réel.31.77%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -0.24%135.82 Cours en temps réel.15.08%
SENSIRION HOLDING AG 0.00%62.8 Cours en différé.9.60%
SEVEN GENERATIONS ENERGY LTD. -1.40%8.45 Cours en clôture.27.84%
SGS AG 0.77%2750 Cours en différé.2.25%
SPIR COMMUNICATION 0.00%Cours en clôture.0.00%
SUEZ -0.25%19.915 Cours en temps réel.23.09%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -0.72%622.5 Cours en clôture.10.37%
THYSSENKRUPP AG -0.28%10.55 Cours en différé.30.23%
TWITTER, INC. -3.30%65.7 Cours en différé.21.33%
UMICORE 0.89%47.48 Cours en temps réel.19.75%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE -1.03%67.43 Cours en temps réel.5.50%
UNICREDIT S.P.A. -0.86%8.12 Cours en différé.6.96%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader