Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Qatar Telecom s'estime bien placé pour reprendre Maroc Telecom

27/02/2013 | 18:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

* Le groupe mise sur ses bonnes relations avec Rabat

* Des contacts envisagés avec le gouvernement marocain

* Qtel ne se laissera pas entraîner dans une surenchère

par Leila Abboud et Kate Holton

BARCELONE, 27 février (Reuters) - Qatar Telecom s'estime en bonne position pour reprendre les 53% de Vivendi dans Maroc Telecom grâce aux bonnes relations entre le Qatar et le royaume.

Rabat, qui détient 30% de Maroc Telecom, aura son mot à dire dans le choix du repreneur, a expliqué Nasser Marafih, directeur général de Qtel, dans un entretien accordé à Reuters en marge du World Mobile Congress de Barcelone.

"Les considérations politiques sont importantes, et c'est un aspect qui reste à traiter dans les discussions" qui débuteront bientôt, a-t-il dit. "Je pense que le Qatar entretient de bonnes relations avec le Maroc, et Qtel a joué un rôle important dans le développement des pays où nous sommes présents."

Qtel, qui s'apprête à changer de nom pour devenir Ooredoo - transcription anglaise de "Je veux" en arabe - est contrôlé à 68% par l'émirat. (voir

La participation de 53% de Vivendi dans Maroc Telecom est également convoitée par Etisalat - le principal opérateur télécoms des Emirats arabes unis - et par l'opérateur sud-coréen KT Corp, numéro deux sur son marché national.

Qtel est conseillé par J.P. Morgan pour son offre sur la participation de 53%, qui est valorisée quelque six milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) par les analystes. Les offres définitives sont attendues pour la mi-mars.

Qtel ne se laissera pas entraîner dans une guerre de surenchère avec Etisalat et KT, a-t-il ajouté.

"Il faut que cela fasse sens pour nous. Nous n'avons pas peur de faire marche arrière si ce n'est pas le cas", a-t-il dit.

L'opérateur qatari a pris pied dans 16 pays au cours des dix dernières années, de l'Indonésie à l'Algérie. Au cours de l'année écoulée, il a investi 3,9 milliards de dollars pour renforcer ses participations dans ses filiales d'Irak et du Koweït.

Selon Nasser Marafih, la stratégie du groupe consiste à se renforcer sur ses marchés les plus importants, tout en mettant l'accent sur les réductions de coûts.

L'acquéreur des 53% de Vivendi dans Maroc Telecom sera probablement tenu de présenter une offre aux minoritaires, ce qui fera monter le prix de l'opération.

Vivendi espérait à l'origine tirer au moins 5,5 milliards d'euros de son désengagement de l'opérateur marocain mais les analystes jugent ce prix trop ambitieux.

Nasser Marafih a refusé de s'exprimer sur les prétentions du groupe français ou la valorisation de Maroc Telecom, indiquant seulement que Qtel effectuait sa propre évaluation sur des critères de long terme. (Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)


© Reuters 2013
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AVANT CORPORATION 4.95%1653 Cours en clôture.42.75%
EMIRATES TELECOMMUNICATIONS GROUP COMPANY PJSC 0.56%25 Cours en clôture.47.93%
ITISSALAT AL-MAGHRIB (IAM) S.A. 0.28%143.2 Cours en clôture.-1.24%
OOREDOO Q.P.S.C. 0.00%7.24 Cours en clôture.-3.72%
VIVENDI SE 1.27%11.14 Cours en temps réel.-57.77%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
04:53Le sud-coréen POSCO International en pourparlers pour racheter l'australien Senex Energy
ZR
04:05Moody's - si la volatilité du secteur immobilier chinois se prolonge, une baisse des revenus des gouvernements locaux, une pression sur certaines petites banques régionales et des sociétés de fiducie sont probables.
ZR
04:03Moody's - la récente volatilité du secteur immobilier chinois ne risque pas de présenter une menace systémique
ZR
04:00Chine-La croissance du PIB a ralenti au T3 à un plus bas en un an
RE
04:00CHINE-CROISSANCE DU PRODUIT INTÉRIEUR BRUT (PIB) DE 4,9% EN RYTHME ANNUALISÉ AU T3; CONSENSUS : +5,2%
RE
03:28L'opposition vénézuélienne appelle Maduro à reprendre les pourparlers
RE
00:57Coronavirus/Australie-Réouverture des classes et restrictions assouplies à Sydney
RE
00:23GB-Une nouvelle centrale nucléaire pour contribuer à l'objectif zéro émission-presse
RE
00:09L'australien Aristocrat Leisure rachète le britannique Playtech pour 2,9 milliards de dollars.
ZR
17/10Un juge américain rejette une action de GM contre Fiat Chrysler
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"