Jeudi, il a conclu cette enquête et constaté que Joe Biden avait conservé des documents classifiés sur l'Afghanistan après avoir quitté la vice-présidence en 2017, mais il a déclaré qu'il ne serait pas inculpé au pénal.

Désigné pour ce rôle par le procureur général des États-Unis Merrick Garland en janvier 2023, Hur a été procureur des États-Unis dans le Maryland pendant l'administration Trump et a ensuite été associé en contentieux au sein du cabinet d'avocats Gibson, Dunn & Crutcher.

Garland a déclaré que Hur agirait en tant que procureur quasi-indépendant pour déterminer si des documents classifiés de l'époque où Biden était vice-président avaient été stockés de manière inappropriée dans la résidence du démocrate dans le Delaware et dans un groupe de réflexion à Washington.

Hur a été nommé par Donald Trump en 2018 en tant que chef de l'application des lois fédérales dans le Maryland et a quitté ce poste au début de 2021.

Sous la direction de Hur, le bureau du procureur du Maryland a poursuivi l'affaire de l'ancien contractant de l'Agence nationale de sécurité Harold Martin, qui a volé d'énormes quantités de matériel classifié aux agences de renseignement américaines. À l'époque, les autorités ont déclaré qu'il s'agissait de la plus grande violation d'informations classifiées jamais enregistrée aux États-Unis.

En 2019, Harold Martin a été condamné à neuf ans de prison après avoir plaidé coupable de rétention délibérée d'informations relatives à la défense nationale.

Diplômé de la Stanford Law School et du Harvard College, Hur a été le principal conseiller du procureur général adjoint Rod Rosenstein avant d'être nommé procureur général du Maryland. Il a également été l'assistant de William Rehnquist, ancien président de la Cour suprême des États-Unis.

Il a également été l'assistant de Christopher Wray au ministère de la justice avant que ce dernier ne soit nommé à la tête du FBI.