Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Recettes stables mais résultats en recul pour Groupe E en 2020

07/05/2021 | 13:36
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Granges-Paccot (awp) - L'énergéticien fribourgeois Groupe E a souffert l'année dernière au niveau de sa rentabilité opérationnelle, la pandémie de Covid-19 et les effets météorologiques ayant pesé sur la performance dans un contexte de recettes stables. Le bénéfice net s'est également étiolé, malgré les apports des participations.

Le chiffre d'affaires a stagné à 698 millions de francs suisses. "Sur l'exercice 2020, nous n'avons pas enregistré de pertes de recettes liées au non-paiement de factures de notre clientèle entreprises", a assuré jeudi le directeur général Jacques Mauron en conférence de presse. Le trou d'air connu au printemps a pu être compensé les mois suivants.

L'éclatement de la crise sanitaire et les conséquences d'un hiver très doux ont cependant réduit la consommation d'électricité, de chaleur et de gaz. Les ventes d'électricité sont restées stables à 2800 gigawattheures (GWh) pour une production propre de 1312 GWh (-18%). Le gaz naturel écoulé a représenté 943 GWh (-5,8%), contre 243 GWh (-9,5%) pour la chaleur.

Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit) a chuté de 29% à 49 millions de francs suisses, pour une marge afférente rabotée de 2,6 points de pourcentage à 7,2%. Malgré cette baisse, Groupe E n'a pas procédé à des licenciements économiques au cours de l'exercice 2020, a précisé M. Mauron. A fin 2020, l'effectif s'élevait à 2400 personnes.

Le bénéfice net affiche un tassement de 14% à 81 millions. Les participations dans l'énergéticien bernois BKW et la holding EOS, actionnaire d'Alpiq, ont permis de limiter les dégâts pour cet indicateur, avec des contributions respectives de 11 millions et 13 millions de francs suisses.

En termes de rémunération, le groupe a reversé 47 millions de francs suisses aux autorités, dont 40 millions au canton et aux communes fribourgeois.

Objectif 800 millions d'ici deux à trois ans

Actif dans les cantons de Fribourg et Neuchâtel, le groupe va se lancer dans une phase d'investissement de trois ans - entre 2021 et 2023 - pour 430 millions de francs suisses, avec pour objectif de dépasser le seuil des 700 millions de francs suisses de recettes autour duquel gravite l'énergéticien depuis plusieurs années, a précisé le directeur financier (CFO) Willy Zeller.

L'objectif est d'atteindre 800 millions de francs suisses d'ici deux à trois ans, a expliqué à AWP Jacques Mauron. Le renforcement de l'activité de services et l'installation des pompes à chaleur figurent parmi les moteurs de croissance.

Le développement d'énergies renouvelables constituent une autre priorité de l'énergéticien. Sa filiale Groupe E Greenwatt est cependant confrontée à l'opposition de la population fribourgeoise face aux parcs éoliens. Le sujet est à ce point controversé que la société a récemment invité les communes et les habitants à prendre part au comité de pilotage des projets en cours.

"Nous n'envisageons pas détenir un parc éolien avant trois ans. Et ce sera dans le canton de Neuchâtel", a déclaré le patron du groupe. L'un des projets neuchâtelois, celui de la Montagne de Buttes, doit prochainement faire l'objet d'une décision du Tribunal fédéral. M. Mauron se veut optimiste, les juges de Mon Repos ayant récemment levé les opposition pour un autre parc, celui de Sainte-Croix, porté par le concurrent Romande Energie.

L'endettement net de l'entreprise a été ramené à 10 millions de francs suisses à fin 2020, contre 33 millions douze mois auparavant. "Le groupe est entièrement désendetté. Nous pourrions rembourser nos dettes demain, si nous le voulions", a souligné M. Zeller.

Le premier trimestre 2021 est conforme aux attentes. Pour l'ensemble de l'exercice, la direction table sur une amélioration de l'Ebit malgré la pandémie.

fr/buc/jh


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BKW AG 1.32%99.6 Cours en différé.-0.91%
EOS (EOS/ETH) -0.10%0.002037 Cours en temps réel.-41.99%
EOS (EOS/USD) -4.89%4.949423 Cours en temps réel.101.53%
ROMANDE ENERGIE HOLDING SA -1.88%1305 Cours en différé.17.70%
S&P GSCI CORN INDEX -0.80%484.8297 Cours en différé.22.52%
S&P GSCI NATURAL GAS INDEX 0.74%153.1042 Cours en différé.28.24%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
21:27Spotify lance un concurrent à la plateforme de discussion audio Clubhouse
AW
21:24ORGANON  : finalise l'acquisition d'Alydia Health, une société de dispositifs médicaux axée sur l'hémorragie de la délivrance
BU
21:16USA : certaines pressions sur l'inflation vont "s'inverser avec le temps"
AW
21:14CNIM GROUPE  : report du projet d'émission d'obligations remboursables en actions
PU
21:11Le Salvador conserve le dollar comme monnaie légale et demande l'aide de la Banque mondiale pour le bitcoin.
20:54INFORMATION TRIMESTRIELLE  : 1er trimestre 2021
PU
20:54CNIM GROUPE  : reporte son projet d'émission d'obligations remboursables en actions
PU
20:522021-06-16 — TRANSAT DISTRIBUTION CANADA  : Lancement imminent d'une offre de luxe améliorée
PU
20:48Powell-les prévisions d'inflation de la fed pour 2023 sont cohérentes avec nos objectifs
RE
20:46GUIDEWIRE SOFTWARE  : remporte trois XCelent Awards pour sa gestion des sinistres dans la région EMOA
BU
Dernières actualités "Sociétés"