Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Repli en vue en Europe à la veille de l'inflation US (actualisé)

09/08/2022 | 09:12
L'EUROPE ATTENDUE EN BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi après la clôture mitigée à Wall Street, les investisseurs jouant la prudence avant la publication des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en juillet.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une baisse de 0,23% pour le CAC 40 à Paris, de 0,31% pour le Dax à Francfort, de 0,19% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,21% pour l'EuroStoxx 50.

Les principaux indices américains ont fini sous leurs plus hauts du début de séance et la Bourse de Tokyo a clôturé en baisse, des évolutions peu propices à la prise de risque en Europe, où les investisseurs attendent les statistiques des prix à la consommation américains, qui seront publiées mercredi à 12h30 GMT.

Après le rally des dernières semaines (l'indice européen Stoxx 600 a gagné près de 10% en un mois), les investisseurs sont en effet de nouveau confrontés au risque d'une réévaluation des perspectives de hausse de taux aux Etats-Unis.D'autant que les derniers chiffres de l'emploi supérieurs aux attentes ont déjà conduit à revoir en nette hausse la probabilité d'un relèvement de trois quarts de point du taux des "fed funds" le mois prochain.

L'enquête publiée lundi par la Fed de New York, qui montre un reflux des anticipations d'inflation des consommateurs en juillet, est certes encourageante mais il en faudra plus pour rassurer les investisseurs.

Par ailleurs, si la période des publications de résultats a été globalement positive, l'avertissement lancé lundi par l'américain Nvidia sur son chiffre d'affaires est venu rappeler que le ralentissement économique restait une menace pour les sociétés cotées.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi après le regain de tension provoqué par les chiffres mensuels de l'emploi américain.

L'indice Dow Jones a gagné 0,09%, ou 29,07 points, à 32.832,54 alors que le Standard & Poor's 500 a perdu 5,13 points, soit 0,12%, à 4.140,06 et que le Nasdaq Composite a reculé de 13,1 points (-0,10%) à 12.644,46.

Ils avaient débuté en nette hausse, les statistiques de l'emploi publiées vendredi ayant initialement été interprétés comme le signe que l'économie pouvait supporter sans trop de dommages de fortes hausses de taux. Mais certains investisseurs estiment que le rebond des dernières semaines (le S&P 500 a gagné 14% depuis la mi-juin) peut justifier un repli.

Aux valeurs, Nvidia a chuté de 6,3% après avoir averti que son chiffre d'affaires du deuxième trimestre serait inférieur à celui des trois mois précédents.

Tesla a progressé de 0,78%, profitant de l'adoption dimanche par le Sénat américain du projet de loi de "réduction de l'inflation" de l'administration Biden, qui prévoit entre autres des aides à l'achat de voitures électriques.

Les contrats à terme sur les principaux indices suggèrent pour l'instant une ouverture en légère hausse.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini en baisse de 0,88%, plombé par la chute du sidérurgiste Japan Steel Works (-9,17%), du spécialiste des semi-conducteurs Tokyo Electron (-8,25%) et du géant des hautes technologies SoftBank (-7,02%) au lendemain de la publication de leurs résultats trimestriels.

Sony (-2,47%) et Nintendo (-0,71%) ont en outre souffert de l'avertissement de Nvidia, de mauvais augure pour le secteur du jeu vidéo.

En Chine, le SSE Composite de Shanghaï gagne 0,13% et le CSI 300 0,02%, la hausse des valeurs de l'énergie l'emportant sur l'impact des tensions autour de Taïwan.

TAUX

Les rendements des bons du Trésor américain ont fini en légère baisse lundi au terme d'une séance peu animée, les investisseurs continuant de digérer les chiffres mensuels de l'emploi et ses implications pour la politique monétaire.

Le dix ans s'affiche à 2,7736% et le deux ans à 3,2138%; l'un et l'autre ont reflué de plus de dix points de base par rapport aux pics atteints vendredi en réaction au rapport du département du Travail.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans est en hausse dans les premiers échanges à 0,92%.

CHANGES

Le dollar cède un peu de terrain face aux autres grandes devises (-0,12%), juste en dessous de ses récents plus hauts, dans l'attente des chiffres des prix à la consommation américains.

L'euro est pratiquement inchangé à 1,0205 dollar.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est reparti à la hausse après avoir été pénalisé en début de journée par le regain d'espoir d'un accord sur le nucléaire iranien après la publication lundi soir par l'Union européenne d'un projet "définitif" visant à relancer l'accord international de 2015.

Le Brent gagne 0,14% à 96,79 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,15% à 90,90 dollars.

AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU 9 AOÛT

(Rédigé par Marc Angrand)


© Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:12Un responsable américain exclut des sanctions secondaires pour le plafonnement du prix du pétrole russe
ZR
11:09L'OCDE souligne un risque de récession dans les économies développées
RE
11:08Des Soudanais se dirigent vers le nord de l'Égypte en quête d'un avenir plus radieux
ZR
10:59France-Un budget 2023 sous le signe de l'incertitude et des dépenses
RE
10:59France-notre économie résiste et elle résiste mieux que la plupa…
RE
10:59France-les mouvements politiques en europe peuvent avoir un inci…
RE
10:59France-les incertidudes n'ont jamais ete aussi grandes c'est vra…
RE
10:59France-la charge de la dette devrait représenter 57,6 milliards…
RE
10:59France-les dépenses publiques (hors charge de la dette) devraien…
RE
10:59France-45 milliards d'euros seront affectés au financement du bo…
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"