Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Resume de l'actualite a 02H00 GMT (13/08)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/08/2018 | 03:52

Le Turquie a mis au point un plan d'action et ses institutions vont prendre les mesures nécessaires ce matin pour apaiser les inquiétudes des marchés financiers après que la livre a dévissé face au dollar la semaine passée, a indiqué le ministre turc des Finances.

L'annonce faite par Berat Albayak dans un entretien au journal Hurriyet intervient alors que le président Recep Tayyip Erdogan a réaffirmé son opposition à une hausse des taux d'intérêt et a dénoncé un "complot contre la Turquie", appelant à nouveau ses partisans à soutenir la monnaie nationale.

Berat Albayrak précise que son plan a été mis au point pour les banques et pour les secteurs de l'économie réelle, y compris les petites et moyennes entreprises, qui sont le plus touchés par les fluctuations sur les marchés des changes.

"A partir de lundi matin, nos institutions vont prendre les mesures nécessaires et nous partagerons nos annonces avec les marchés", a dit le ministre.

"Tout notre plan d'action et toutes les mesures sont déjà prêtes", a-t-il ajouté sans fournir de détails.

Au bord de la crise financière, la livre a plongé à un record de plus bas vendredi, perdant jusqu'à 18% dans la plus grosse chute enregistrée depuis 2001. Le dérapage se poursuivait en début de matinée dans les échanges asiatiques, la lire tombant à un nouveau plus bas historique.

---

BAMAKO - Les Maliens étaient appelés à voter hier pour le second tour de l'élection présidentielle qui oppose le chef d'Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, à Soumaïla Cissé, ancien ministre des Finances et chef de file du principal parti d'opposition.

Au premier tour, organisé le 29 juillet, IBK a obtenu 41% des suffrages, loin devant Soumaïla Cissé qui a recueilli près de 18% des voix. Le scrutin avait été perturbé par des attaques armées et d'autres incidents dans un cinquième des bureaux de vote, ainsi que par des accusations de fraude de l'opposition.

Une estimation livrée par un rassemblement d'observateurs maliens, la participation serait très faible, autour de 22%.

---

WASHINGTON - Le rassemblement de suprémacistes blancs organisé hier Washington n'a attiré qu'une vingtaine de personnes tandis que des centaines de contre-manifestants se réunissaient non loin de là, un an après les violences à connotation raciale perpétrées à Charlottesville, en Virginie, lors desquelles une militante antiraciste avait été tuée.

L'événement "Unite the Right 2" s'est déroulé sous une étroite surveillance policière comme l'avaient promis les autorités de la capitale fédérale.

Ses organisateurs espéraient réunir plusieurs centaines de sympathisants mais ce sont finalement leurs adversaires politiques qui se sont le plus mobilisés.

---

BUCAREST - Des milliers de Roumains se sont rassemblés hier pour la troisième soirée consécutive dans le centre de Bucarest et dans plusieurs autres villes de Roumanie pour demander la démission de la Première ministre Viorica Sancila et pour dénoncer la corruption au sein du gouvernement social-démocrate.

Les manifestations de dimanche ont été pacifiques contrairement aux rassemblements de vendredi, lors de la première journée de protestation, où les forces de police anti-émeutes avaient eu recours à des tirs de gaz lacrymogènes et à des canons à eau.

Plusieurs centaines de personnes qui participaient à la manifestation dans la capitale Bucarest avaient fait l'objet d'une attention médicale.

Dimanche, quelque 15.000 personnes se sont réunies devant le siège du gouvernement, sifflant, criant des slogans comme "la corruption tue ! Démission !" et accusant les membres du gouvernement d'être des "voleurs".

Ces rassemblements pacifiques se sont multipliés en Roumanie depuis l'arrivée au pouvoir du Parti social-démocrate (PSD) début 2017 qui cherche à dépénaliser certains délits de corruption.

---

CAP CANAVERAL, Floride - Les Etats-Unis ont lancé avec succès ce matin la sonde spatiale Parker qui s'approchera du Soleil à la distance la plus faible jamais réalisée.

Une fois dans la couronne solaire, l'engin devrait approcher de la surface de l'astre à 6,1 millions de kilomètres, soit sept fois plus près que tout autre engin spatial.

La couronne provoque des vents solaires, un flux continu de particules chargées qui se diffuse dans le système solaire et peut perturber les systèmes de communication sur Terre. La Nasa espère que les résultats des mesures de Parker permettront aux scientifiques de prévoir les changements dans l'environnement spatial de la Terre.

Parker est équipé d'un bouclier thermique conçu pour maintenir ses instruments à une température de 29 degrés Celsius, même si la sonde atteint des températures de 1.370 degrés Celsius.

---

AUSTIN, Texas - Six nouveaux incendies de grande ampleur se sont déclarés aux Etats-Unis, portant à plus de 100 le nombre de brasiers actifs dans le pays.

Plus de 30.000 pompiers luttent contre les feux qui ont ravagé près de 650.000 hectares de l'Etat de Washington au Nouveau-Mexique en passant par la Californie qui reste l'Etat le plus touché. L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont envoyé des renforts.

L'incendie de Carr, qui court sur plus de 77.200 hectares, a détruit près de 1.100 habitations. À environ 160 km au sud-ouest de Carr, 3.500 pompiers luttent contre le complexe de Mendocino, qui a brûlé près de 133.000 hectares. C'est l'incendie le plus important jamais enregistré en Californie.

---

PARIS - Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, espère que la lourde condamnation prononcée la veille par la justice américaine à l'encontre de Monsanto incitera l'ensemble des responsables politiques à se mobiliser en faveur de l'interdiction du glyphosate.

Un jury californien a considéré vendredi que le désherbant Roundup était à l'origine du cancer qu'a développé Dewayne Johnson, un agent d'entretien de 46 ans souffrant d'un cancer en phase terminale, et a condamné Monsanto, récemment racheté par l'allemand Bayer, à lui verser 289 millions de dollars (253 millions d'euros).

"N'attendons pas la démonstration du pire pour agir", a déclaré Nicolas Hulot, appelant à "appliqu enfin le principe de précaution".

"Ce que j'espère simplement c'est (qu'avec) cette décision de justice (...) chaque responsable politique (...) comprenne bien une bonne fois pour toutes qu'une entreprise comme Monsanto-Bayer n'a comme velléité (...) que le bien-être de ses actionnaires", a dit l'ancien animateur de télévision.

---

MARSEILLE - Le navire Aquarius affrété par SOS Méditerranée et opéré en partenariat avec Médecins sans Frontières (MSF), qui a secouru vendredi 141 personnes au large des côtes libyennes, faisait route dimanche vers l'Europe sans avoir reçu confirmation d'un lieu sûr où accoster, ont annoncé les organisations humanitaires dans un communiqué.

Ces dernières précisent que le Centre conjoint de coordination des secours (JRCC) libyen a confirmé être l'autorité en charge de la coordination des sauvetages, mais a informé l'Aquarius qu'il ne lui indiquerait pas de lieu sûr de débarquement.

---

PARIS - La question d'une démission du secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, visé par de nouveaux soupçons de conflit d'intérêts, ne se pose pas, indique la présidence.

"Il y a une enquête en cours, sans mise en examen, donc il n'y a pas de raison d'évoquer le sujet d'une démission", a-t-on dit à Reuters.

L'association Anticor a annoncé mercredi le dépôt d’une plainte complémentaire contre Alexis Kohler pour "prise illégale d’intérêts" à la suite de la publication par Mediapart de nouveaux éléments sur les rapports entre ce proche conseiller d'Emmanuel Macron et le groupe de croisières MSC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20/02BOURSE DE WALL STREET : Timide hausse de Wall Street après les minutes de la Fed
RE
20/02Wall Street termine en légère hausse face à une Fed toujours prudente
AW
20/02L'euro monte face au dollar après la confirmation de la prudence de la Fed
AW
20/02CROISSANCE PLUS LENTE, BRAS DE FER COMMERCIAL : la Fed préfère être "patiente"
AW
20/02Brexit-Le "backstop" est temporaire, soulignent May et Juncker
RE
20/02La Fed adopte la "patience" face à une moindre croissance économique
AW
20/02Etre patient ne pose que peu de risques-Minutes de la Fed
RE
20/02EESC EUROPEAN ECONOMIC AND SOCIAL COMMITTEE : The EESC reinforces its rules of procedure and adopts a new code of conduct for its members
PU
20/02Venezuela-Amnesty dénonce "l'impunité totale" des forces fidèles à Maduro
RE
20/02Une Britannique déchue de sa nationalité pour avoir rejoint l'EI
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité