Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 16 septembre

16/09/2021 | 17:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

CONJONCTURE: Sans remettre en question la convalescence économique attendue en Suisse pour l'année en cours, le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) modère sa projection de rebond. L'ajustement s'explique entre autres par un ralentissement moins marqué en 2020 que redouté, limitant conséquemment le potentiel de rattrapage. Hors évènements sportifs, le produit intérieur brut (PIB) doit progresser cette année de 3,2% au lieu des 3,6% articulés il y a trois mois. La tendance doit être soutenue à la fois par un effet de rattrapage dans la consommation privée et dans les investissements, ainsi que par une nette progression des importations.

EMPLOI: Le nombre de personnes actives occupées en Suisse a progressé de 0,5% en un an au 2e trimestre 2021, selon l'enquête périodique de l'OFS. Dans le même temps, le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a lui aussi progressé en glissement annuel, passant de 4,6% à 5,0%. A fin juin 2021, la Suisse recensait un total de 5,035 millions de personnes actives occupées, soit un peu plus qu'au 2e trimestre 2020 (5,012 millions), indique l'Office fédéral de la statistique (OFS).

BANQUES: Si les banques respectent dans l'ensemble la feuille de route établie pour l'abandon du taux de référence Libor en fin d'année, certaines catégories de produits présentent encore des lacunes. Le nombre de contrats sans solide clause de réversion a été réduit de 90%, mais le dixième restant représentait fin juillet encore un volume de 40 milliards de francs suisses, s'alarme la Finma. Le segment des crédits syndiqués - soit les prêts garantis de concert par au moins deux établissements - est particulièrement concerné avec un réduction limitée à 28% depuis le début de l'année, explique l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma).

BANQUES: L'Association suisse des banquiers (ASB) appelle de ses voeux un dialogue "plus intense et plus concret" des autorités helvétiques avec leurs homologues européennes, afin d'améliorer les conditions d'accès au marché unique. Dans un communiqué, la faîtière souligne la troisième position du secteur en matière d'exportations, un potentiel que ce dernier entend "exploiter pleinement", mais pour lequel "il est indispensable d'améliorer l'accès aux marchés des Etats importants".

PHARMA: Le saint-gallois Vifor a conclu un accord de licence avec l'américain Travere Therapeutics qui porte sur la commercialisation en Europe et en Océanie du sparsentan, un produit expérimental pour le traitement de maladies rénales rares. Ce dernier se trouve en phase clinique III et bénéficie aux USA et en Europe du statut de médicament orphelin (Orphan Drug) pour le traitement de la glomérulosclérose segmentaire et focale (FSGS) et la néphropathie IgA.

EQUIPEMENT SPORTIF: Les fondateurs et actionnaires des chaussures de sport On n'ont pas l'intention de vendre leur participation, après le début en trombe de la société zurichoise sur Wall Street. "Il n'existe aucun projet de sortir de la société", a indiqué le co-directeur général Marc Maurer dans un entretien à 20 Minuten. Les trois fondateurs, ainsi que les deux co-directeurs généraux disposent de droits de vote spéciaux qui leur permettent de développer la société à long terme.

CONJONCTURE: Les ventes au détail ont rebondi de façon inattendue en août aux Etats-Unis, malgré la baisse continue des ventes de voitures et le variant Delta qui a ralenti la fréquentation de certains commerces. Le total des ventes s'est élevé à 618,7 milliards de dollars (573,4 milliards de francs suisses), en hausse de 0,7% par rapport à juin, selon les données publiées par le département du Commerce.

EXPORT: La croissance des exportations japonaises a encore décéléré en août, tout en restant à deux chiffres du fait d'une comparaison très favorable sur un an, quand la pandémie affectait beaucoup plus sévèrement le commerce mondial. Les exportations japonaises ont totalisé 6605,8 milliards de yens (environ 55,1 milliards de francs suisses) en août, un bond de 26,2% sur un an, mais ralentissant pour un troisième mois d'affilée, selon les données du ministère des Finances. Cette hausse est en outre inférieure aux attentes du consensus d'économistes sondés par l'agence Bloomberg.

COMMERCE EXTÉRIEUR: L'excédent commercial de l'Italie s'est inscrit en baisse en juillet sur un an, à 8,76 milliards d'euros, malgré une hausse sensible des exportations, a indiqué l'Institut national des statistiques (Istat). Les exportations de la péninsule vers la Suisse ont bondi de plus de 31% en l'espace d'un an. En juillet 2020, la troisième économie de la zone euro avait enregistré une forte hausse de son excédent commercial, à 9,68 milliards d'euros, reflet d'un début de reprise après l'effondrement des exportations sous l'effet de la pandémie de coronavirus.

TRANSPORT MARITIME: L'armateur danois AP Møller-Maersk a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2021, pour la deuxième fois en moins de deux mois, porté par la surchauffe du transport maritime qui se traduit par une envolée de la demande et des prix du fret. "Compte tenu de la persistance des congestions et des goulets d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement, APMM s'attend désormais à ce que le second semestre 2021 soit plus fort que prévu, tant au troisième trimestre que sur l'ensemble de l'année 2021", a indiqué le numéro un mondial du transport de conteneurs.

PAQUETS ET COLIS: La société américaine FedEx, qui achemine lettres et colis, prévoit d'embaucher 90'000 personnes à l'approche des fêtes de fin d'année afin de pouvoir faire face à la hausse des commandes en ligne en cette période particulièrement active pour les livraisons. Le groupe organise à cet effet une journée spéciale de recrutement dans plusieurs grandes villes du pays, le 23 septembre, pour des postes allant de la manutention à la conduite de chariots en passant par des techniciens de maintenance.

COMMERCE DE DÉTAIL: La chaîne britannique Marks and Spencer (M&S) a annoncé la fermeture de 11 magasins en France "au cours des prochains mois", soit plus de la moitié de ses 20 sites dans le pays, en raison de problèmes d'approvisionnement liés au Brexit. "Les procédures d'exportation longues et complexes désormais en place à la suite de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne limitent considérablement l'approvisionnement en produit frais et réfrigérés du Royaume-Uni vers l'Europe et continue d'avoir un impact sur la disponibilité des produits pour nos clients" en France, justifie le groupe dans un communiqué.

TABAC: Le géant du tabac américain Philip Morris a annoncé avoir pris le contrôle du fabricant britannique d'inhalateurs médicaux Vectura après être parvenu à acquérir près de 75% de son capital, au cours d'une opération boursière de rachat contestée. Dans un communiqué, Philip Morris International souligne avoir reçu "toutes les autorisations" requises et qu'il a désormais acquis ou reçu des actions représentant environ 74,77% de Vectura.

AUTOMOBILE: Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, inaugure une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe. Tous sont accusés de "fraude en bande organisée" et "fraude fiscale aggravée" liées à ce scandale mondial qui a éclaté en septembre 2015, quand le premier constructeur allemand a reconnu avoir truqué 11 millions de voitures pour qu'elles affichent des niveaux d'émission d'oxydes d'azote inférieurs à la réalité.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
18:44Carrefour-interrogé sur de possibles ventes d'actifs, le directeur financier répond qu'aucune décision n'a encore été prise sur l'évolution du périmètre du groupe
RE
18:43Carrefour-nous sommes en recherche active de possibles opportunités d'acquisitions ciblées en france, en espagne et au brésil-directeur financier
RE
18:30Equans-Le fonds américain Bain projette de faire entrer Fimalac au capital-Les Echos
RE
18:30Atos - la finalisation de la transaction est prévue au quatrième trimestre 2021
RE
18:30Atos - objectifs de 2021 sont confirmés
RE
18:30Atos - carnet de commandes s’est élevé à 23,4 milliards d’euros à fin septembre 2021, en légère diminution comparé à juin 2021
RE
18:30Atos - annonce aujourd’hui l’acquisition de datasentics, une société spécialisée en intelligence artificielle et ingénierie des données cloud
RE
18:30Atos - ca au t3 à eur 2,67 mds contre eur 2,67 mds il y a un an
RE
18:26CAC40 : repasse les 6700, D-Jones à 35.600, Bitcoin à 66.900$
CF
18:20Le S&P 500 et le Dow Jones frôlent des records grâce aux prévisions solides des entreprises du secteur de la santé.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"