Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 22 avril 2021

22/04/2021 | 17:11
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

COMMERCE EXTÉRIEUR: Le rebond des exportations helvétiques s'est poursuivi en début d'année 2021. Affichant une troisième progression trimestrielle d'affilée, les envois à l'étranger ont crû en l'espace de trois mois de 4,8% au premier trimestre. Les importations ont aussi progressé, de 1,7%. Entre janvier et fin mars, les exportations se sont ainsi montées à 58,11 milliards de francs suisses, précise l'Administration fédérale des douanes (AFD). En termes réels, soit en tenant compte du renchérissement, elles ont augmenté de 4,9%.

CONJONCTURE: Les directeurs financiers des entreprises helvétiques envisagent l'avenir avec optimisme. Selon un sondage mené par le cabinet de conseil Deloitte auprès de 125 d'entre eux, deux tiers anticipent une embellie conjoncturelle au cours des douze prochains mois. Seuls 13% s'attendent désormais à une évolution négative de l'économie suisse. Lors du dernier pointage en automne, moins de 30% tablaient sur une évolution positive.

LUXE: Les exportations horlogères suisses ont enregistré une très forte hausse en mars sur un an, dépassant même les valeurs de mars 2019. Cette croissance, portée par la Chine, est à mettre sur un effet de rattrapage. Les envois de montres suisses à l'étranger ont augmenté de 37,2% par rapport à mars 2020, à 1,9 milliard de francs suisses, selon la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Il y a un an, la dégradation était déjà marquée (-21,7%) en raison du confinement quasi généralisé dans le monde lié à la pandémie de coronavirus.

ASSURANCES: Le PIB mondial risque de plonger de 18% d'ici 30 ans si aucune mesure pour lutter contre le réchauffement climatique n'est mise en place et que les températures grimpent de 3,2 degrés, selon une étude de Swiss Re Institute. L'étude portant sur 48 pays dévoile plusieurs scénarios de l'impact sur la richesse mondiale si aucune mesure n'est prise pour le climat (-18%), si quelques-unes sont prises (-14%) ou si les objectifs de l'accord de Paris sont respectés (-4%).

ALIMENTATION: Le paquebot alimentaire Nestlé a enregistré des ventes en hausse au premier trimestre, portée par une croissance organique qui s'envole. Les analystes saluent à l'unanimité une performance qui devrait permettre au groupe d'atteindre ses objectifs pour l'année en cours, malgré la poursuite de la crise pandémique dans le monde. La société veveysane a atteint un chiffre d'affaires en progression de 1,3% à 21,1 milliards de francs suisses.

PHARMA: Le groupe pharmaceutique Roche s'est vu servir 61,2 millions d'actions GenMark, à raison de 24,05 dollars l'unité, à l'échéance de son offre publique d'achat (OPA), ce qui représente près de 83% du capital-actions en circulation. L'opération, qui a expiré le 21 avril à minuit, n'a pas été prolongée. Dans un communiqué, le laboratoire rhénan fait part de son intention de finaliser l'acquisition de son homologue américain moyennant une fusion avec Geronimo Acquisition, dans le cadre de laquelle toutes les actions GenMark non détenues par la société elle-même, Roche ou une de ses filiales, seront converties en droits à recevoir le même montant en liquide que celui proposé lors de l'OPA.

BANQUES: Credit Suisse, impactée par la déconfiture de Greensill et Archegos, a inscrit comme attendu une perte au premier trimestre, mais moindre que prévu par les analystes et préannoncé par le groupe. L'établissement zurichois a enregistré pour la période de janvier à fin mars un résultat avant impôts négatif de 757 millions de francs suisses, contre un résultat positif de 1,2 milliard un an plus tôt. La banque avait averti début avril que la débâcle du fonds spéculatif américain Archegos allait se traduire par une charge de 4,4 milliards de francs suisses.

ALIMENTATION: Barry Callebaut a encore subi les effets de la crise sanitaire sur les six premiers mois de son exercice décalé 2020/21, clos fin février. Le géant du négoce et de la transformation de cacao assure cependant que le redressement de ses affaires s'est poursuivi. Le chiffre d'affaires s'est étiolé de 7,5% sur un an à 3,48 milliards de francs suisses. En monnaies locales (ML), les recettes sont stables. Le volume des ventes a reculé de 2,9% à 1,07 million de tonnes.

ENERGIE: Romande Energie a connu un exercice 2020 fructueux, voyant ses recettes et ses indicateurs de rentabilité s'étoffer fortement malgré l'impact financier de la crise. L'énergéticien morgien a profité d'un effet unique, une vente immobilière, et a pu compter cette année sur la performance des participations dans EOS et Alpiq. Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 9% à 569,3 millions de francs suisses, dopé par les activités françaises et l'unité Solutions énergie. Les revenus ont également été portés par la vente de parcelles immobilières sur le site de Morges. La pandémie a principalement affecté l'unité dévolue aux services.

AVIATION: Pilatus a réussi à stabiliser ses recettes en 2020, malgré la pandémie de coronavirus qui a durement affecté le secteur aéronautique. Hansueli Loosli, président sortant de Coop et Swisscom, va remplacer Oscar Schwenk à la tête du conseil d'administration du constructeur aéronautique. L'entreprise basée à Stans (NW) a enregistré un chiffre d'affaires de 1,12 milliard de francs suisses en 2020, après 1,17 milliard. En tout, 129 avions ont été livrés, contre 134 un an plus tôt. Les avions de type PC-12 et PC-24 se sont "énormément bien" vendus.

POLITIQUE MONETAIRE: La Banque centrale européenne (BCE) a, comme attendu, confirmé ses mesures de soutien monétaire à l'économie alors que tarde le rebond espéré de l'activité, ce qui devrait reporter le débat sur la durée des achats massifs de dette. A l'issue d'une réunion du Conseil des gouverneurs, les gardiens de l'euro ont opté pour le statu quo sur leur panoplie d'outils anti-crise.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Les demandes d'allocations chômage ont continué à baisser la semaine passée aux États-Unis, atteignant un nouveau plus bas depuis le début de la crise sanitaire, un signe supplémentaire de la reprise économique entamée dans le pays. Entre le 11 et le 17 avril, 547'000 personnes se sont inscrites au chômage, a annoncé le département du Travail.

LUXE: Fini la crise du Covid-19 pour les grands groupes de luxe? Les ventes des poids lourds du secteur LVMH, Hermès et Kering ont retrouvé et même dépassé leurs niveaux d'avant la pandémie au premier trimestre, grâce principalement à la reprise en Asie et aux Etats-Unis. Le numéro un mondial LVMH a ouvert les festivités en annonçant 14 milliards d'euros de ventes, dépassant de 8% à périmètre et change constant celles de 2019. Le groupe Kering (Gucci, Saint Laurent, Boucheron...) a enchaîné avec 3,89 milliards de ventes soit 5,5% de plus à change constant. Puis Hermès qui, avec 2,1 milliards d'euros de ventes, progresse en données comparables de 33% par rapport à 2019.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne American Airlines a continué à perdre plusieurs millions de dollars par jour au premier trimestre, mais voit "des signes d'une reprise continue de la demande" dans le trafic aérien. "La pandémie est loin d'être finie (...), mais grâce aux progrès quotidiens effectués dans le monde sur les efforts de vaccination contre le Covid-19, les clients se remettent à voyager et il ne fait aucun doute que le rythme de la reprise s'accélère", a souligné la direction dans une lettre envoyée aux employés à l'occasion de la publication des résultats.

AUTOMOBILES: Le groupe Renault a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros, proche (-1,1%) de son niveau du début d'année 2020, qui marquait le début de la crise du Covid-19. Le constructeur français avait connu des ventes de 12,5 milliards d'euros au premier trimestre 2019 et de 13,2 milliards en 2018.

TRANSPORT AÉRIEN: TAP Air Portugal a annoncé une perte de 1,2 milliard d'euros (1,3 milliard de francs suisses) l'année dernière contre un résultat négatif de 95,9 millions d'euros en 2019, à cause de la pandémie de Covid-19 qui a paralysé le transport aérien mondial. "A l'instar de l'ensemble du secteur de l'aviation, les résultats de 2020 ont été sévèrement impactés par la chute de l'activité en raison de la pandémie de Covid-19", a expliqué TAP dans un communiqué.

AUTOMOBILES: Le constructeur suédois de poids lourds Volvo Group a publié jeudi des résultats trimestriels en hausse sur un an, mais s'attend toujours à une production perturbée à cause de la pénurie de semi-conducteurs. L'année dernière à la même période, le groupe avait été victime de l'effondrement du marché mondial provoqué par l'épidémie de Covid-19, avant une reprise progressive de ses activités au cours du second semestre.

BANQUES: La maison-mère de Greensill Capital, société financière dont la faillite le mois dernier secoue de nombreuses entreprises dans le monde et s'accompagne de répercussions politiques, a été placée en liquidation. Lors d'une réunion des administrateurs de la faillite avec 41 créanciers, dont Softbank, Credit Suisse, la fondation de la famille du fondateur Lex Greensill et l'Association des banques allemandes, "les créanciers ont décidé de placer l'entreprise en liquidation", annonce Grant Thornton, la société en charge de gérer le dépôt de bilan.

TÉLÉCOMS: Le géant français des télécoms Orange a vu son chiffre d'affaires légèrement augmenter de 0,5% au premier trimestre de l'exercice 2021, à 10,3 milliards d'euros (11,3 milliards de francs suisses), grâce à la solide croissance de la zone Afrique et Moyen-Orient. L'excédent brut d'exploitation après loyers (Ebitdaal), l'indicateur de référence dans le secteur) est en très léger déclin (-0,3%), au terme d'un trimestre pleinement affecté par la crise du Covid-19 "contrairement au premier trimestre 2020", a indiqué Orange.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB VOLVO -1.90%216.9 Cours en différé.14.09%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. 0.72%22.45 Cours en différé.42.36%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.19%0.63108 Cours en différé.0.31%
BARRY CALLEBAUT AG 0.00%2150 Cours en différé.2.19%
BELL FOOD GROUP AG -2.41%284 Cours en différé.22.01%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -0.20%1.16668 Cours en différé.4.01%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.09%0.679154 Cours en différé.5.14%
CREDIT SUISSE GROUP AG -0.79%9.312 Cours en différé.-17.51%
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX 0.07%527.25 Cours en différé.-0.94%
EOS (EOS/ETH) -4.08%0.00181 Cours en temps réel.-47.00%
EOS (EOS/USD) -5.65%3.4392 Cours en temps réel.36.54%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) -0.05%0.011315 Cours en différé.1.37%
KERING 0.63%764 Cours en temps réel.27.73%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 0.19%681.3 Cours en temps réel.33.12%
RENAULT -2.12%35.15 Cours en temps réel.0.42%
ROMANDE ENERGIE HOLDING SA 0.00%1320 Cours en différé.16.81%
S&P AFRICA 40 INDEX -0.31%169.5 Cours en différé.-2.82%
S&P GSCI COCOA INDEX 0.46%93.9514 Cours en différé.-8.87%
S&P GSCI CORN INDEX -1.31%467.6986 Cours en différé.19.32%
SWISS RE LTD 0.05%85.18 Cours en différé.2.16%
SWISSCOM AG -0.19%531.8 Cours en différé.11.67%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.19%0.841078 Cours en différé.2.90%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
12:26La BCE veut aplanir d'ici septembre ses divergences sur l'inflation
RE
12:25Augmentation des dépenses de l'aide sociale en 2019
AW
12:22Corr Nombre record de décès en Suisse en 2020
AW
12:16EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : la Confédération dépasse ses objectifs
AW
12:09Vivendi dit que les actionnaires ont approuvé toutes les résolutions soumises au vote en assemblée générale
RE
12:04Vivendi-la résolution 23 autorisant vivendi à racheter et annuler ses actions jusqu'à 50% de son capital approuvée à 73,62% par l'ag des actionnaires
RE
12:01Vivendi-la résolution 6 portant la distribution de 60% des actions universal aux actionnaires de vivendi approuvée à 99,88% (et non 99,98%) par l'ag des actionnaires
RE
12:00Vivendi-la résolution 6 portant la distribution de 60% des actions universal aux actionnaires de vivendi approuvée à 99,98% par l'ag des actionnaires
RE
12:00Vivendi-la résolution 5 portant sur la scission d'umg approuvée à 99,87% par l'ag des actionnaires
RE
11:45La fortune globale a fait un bond en avant malgré la pandémie
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"