Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Résumé des principales informations économiques du jeudi 27 octobre 2022

27/10/2022 | 17:08

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

BANQUES: Sous pression après un nouveau trimestre dans le rouge vif, Credit Suisse a annoncé un vaste plan de relance comprenant une "restructuration radicale" de sa banque d'affaires et une réduction des coûts se soldant par 9000 emplois supprimés. Une importante levée de fonds permettra de gagner un actionnaire saoudien comme nouvel investisseur. "Nous savons tous que Credit Suisse est à un moment critique de son histoire", a lancé le président Axel Lehmann lors d'une conférence aux médias et analystes.

TÉLÉCOMS: Générant des revenus en baisse après neuf mois, Swisscom a vu son bénéfice net se contracter en l'espace d'un an de 21% à 1,21 milliard de francs suisses, reflet d'effets exceptionnels et de l'appréciation du franc. En conflit avec la Comco sur le déploiement du réseau de fibre optique, le numéro un suisse des télécoms fait volte-face, adoptant désormais le modèle d'une distribution directe, dite de point à point (P2P).

TRANSPORT ET LOGISTIQUE: Le groupe Kühne+Nagel a annoncé la conclusion d'un partenariat stratégique avec le détaillant britannique Pepco, qui lui a confié la sous-traitance de ses activités de logistique pour les marchés roumain, bulgare et grec. Les contours financiers de l'accord n'ont pas été mentionnés. Dans le cadre de cette collaboration, le logisticien de Schindellegi, dans le canton de Schwytz, sera en charge dès début 2023 du stockage, du conditionnement et de la distribution de bout en bout pour les trois marchés précités.

CHIMIE: Le chimiste de spécialités Clariant a enregistré une hausse de 20% de ses recettes au troisième trimestre, tirées par l'effet prix et les volumes. La direction a précisé ses objectifs pour l'ensemble de l'année. Entre juillet et fin septembre, le groupe bâlois a vu son chiffre d'affaires issu des opérations poursuivies grimper de 20% à 1,31 milliard de francs suisses, tandis que le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est amélioré de 29% à 220 millions. La marge opérationnelle a été améliorée à 16,8% contre 15,5% un an plus tôt.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne Swiss a inscrit un résultat confortable sur les neuf premiers mois de l'exercice en cours, grâce au regain d'activité en particulier au troisième trimestre. Malgré les incertitudes géopolitiques et économiques, elle anticipe un bénéfice solide sur l'ensemble de l'année. De janvier à septembre, Swiss a inscrit un bénéfice opérationnel de 287,5 millions de francs suisses, contre une perte de 275,5 millions sur la même période en 2021.

CONJONCTURE: Joe Biden a salué la "force motrice" de l'économie américaine, qui a renoué avec la croissance au troisième trimestre pour la première fois cette année, apportant au président une éclaircie à dix jours des élections de mi-mandat, alors que la récession guette. Sur les trois mois de juillet à septembre, le produit intérieur brut des Etats-Unis a progressé de 2,6% en rythme annualisé, selon la première estimation du département du Commerce.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque centrale européenne (BCE) a relevé, comme en septembre, ses principaux taux directeurs de 0,75 point, afin de faire face à la flambée de l'inflation en zone euro attisée par les conséquences de la guerre en Ukraine. Le taux rémunérant les liquidités bancaires non distribuées en crédit remonte à 1,5% et celui sur les opérations de refinancement à court terme à 2%, a détaillé dans un communiqué la BCE, qui "prévoit de continuer à relever" ses taux dans les prochains mois.

CONJONCTURE: Le moral des consommateurs allemands devrait se stabiliser à un bas niveau en novembre, après quatre mois de baisse consécutifs, sur fond d'inflation galopante et du spectre d'une récession hivernale, selon le baromètre GFK. L'institut prévoit un indice à -41,9 points, en hausse de 0,9 point sur un mois, a indiqué l'institut GfK dans un communiqué.

MARCHÉ DE L'EMPLOI: Le taux de chômage a légèrement progressé au troisième trimestre en Espagne pour atteindre 12,67% de la population active, contre 12,48% fin juin, selon des données officielles qui font par ailleurs état d'une hausse du nombre d'emplois en CDI. Au total, 2,98 millions de personnes étaient inscrites au chômage fin septembre dans la quatrième économie de la zone euro, soit 60'800 personnes de plus que fin juin, selon l'Institut national de la statistique (INE).

RESTAURATION RAPIDE: Les hausses de prix et une clientèle plus importante aux Etats-Unis ont aidé les ventes de McDonald's au troisième trimestre mais la performance de la chaîne de restauration rapide a été lestée par le renforcement du dollar. Les ventes à nombre de magasins comparables du groupe, le critère de référence dans la distribution, ont progressé de 9,5% sur la période.

PHARMA: Pfizer fait l'objet d'une enquête de la police financière italienne qui soupçonne le groupe pharmaceutique américain d'avoir dissimulé au moins 1,2 milliard d'euros de bénéfices pour éviter une taxation pouvant atteindre 26% en Italie, a rapporté l'agence Bloomberg. Afin d'échapper au fisc italien, la branche italienne de Pfizer aurait transféré des fonds à des filiales aux Etats-Unis et aux Pays-Bas, ont assuré des sources proches de l'enquête citées par l'agence financière.

BANQUES: La première banque d'affaires italienne, Mediobanca, a publié des revenus "record" et un bénéfice net supérieur aux attentes au premier trimestre de son exercice décalé 2022/23, sous l'effet de la hausse des taux d'intérêt. La banque, qui met aussi en avant la reprise continue des crédits à la consommation, a dégagé un bénéfice net de 262,6 millions d'euros (presque autant en francs suisses) sur la période juillet-septembre, quasiment stable (+0,3%) sur un an.

MACHINES DE CHANTIER: Le groupe américain Caterpillar a profité d'une forte demande pour ses équipements et engins de chantier pour réaliser des résultats meilleurs que prévu de juillet à septembre. "Nous avons continué à voir une demande saine sur la plupart de nos marchés au cours du troisième trimestre", a commenté le PDG du groupe Jim Umpleby, cité dans le communiqué de résultats.

AÉRONAUTIQUE: Le groupe aérien IAG a passé une commande ferme de 37 appareils A320neo, version remotorisée du monocouloir vedette d'Airbus. Cette commande, représentant un prix catalogue - jamais appliqué - de 4 milliards de dollars (un peu moins en francs suisses), porte à 59 le nombre d'aéronefs de la famille A320neo commandés cette année par IAG, la maison mère de British Airways, Iberia, Aer Lingus et Vueling, a précisé Airbus dans un communiqué.

SERVICES FINANCIERS: Le brasseur AB Inbev, numéro un mondial de la bière, a enregistré un bénéfice net de 1,63 milliard de dollars (un poil moins en francs suisses) au 3e trimestre, en hausse de 62% par rapport à la même période de 2021, sur fond d'accélération des volumes écoulés. Dans un communiqué, le groupe belgo-brésilien a vanté "la meilleure performance trimestrielle de l'année en terme de volumes" totaux, qui ont progressé de 3,7% calculés en hectolitres.

INFORMATIQUE: Le géant chinois des télécoms Huawei a réalisé un chiffre d'affaires en repli de 2,2% sur un an pour les trois premiers trimestres de 2022, sous l'effet de la conjoncture et de sanctions américaines. Le groupe a réalisé entre janvier et septembre un chiffre d'affaires de 445,8 milliards de yuans (60,9 milliards de francs suisses).

BANQUES: La banque britannique Lloyds a annoncé un bénéfice en baisse de 28% sur un an depuis le début de l'année notamment à cause d'une augmentation des provisions pour charges liées aux défauts de crédit. Le bénéfice net part du groupe atteint 3,6 milliards de livres (4,2 milliards de francs suisses) pour les neuf premiers mois de l'année tandis que le chiffre d'affaires a augmenté de 8% à 13,3 milliards de livres, bénéficiant notamment d'une forte progression des recettes liées aux crédits dans un contexte d'envolée des taux d'intérêt.

HYDROCARBURES: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a dégagé un bénéfice en légère baisse au troisième trimestre en raison d'une augmentation des coûts de production et des mesures de soutien aux consommateurs instaurées face aux prix élevés du pétrole. Le résultat net du groupe a atteint entre juin et septembre 683 millions d'euros (à peine moins en francs suisses), soit une baisse de 3% par rapport au chiffre du troisième trimestre 2021 (704 millions d'euros).

ENERGIE: Le géant électricien français EDF a encore revu l'impact financier de la baisse de sa production électrique pour 2022 à 32 milliards d'euros, contre 29 milliards annoncés en septembre. Plombé par des centrales nucléaires à l'arrêt pour maintenance ou pour des problèmes de corrosion, et par l'obligation de vendre une large partie de sa production nucléaire à bas prix, EDF se dirige vers une perte colossale cette année; il a déjà subi une perte nette de 5,3 milliards d'euros au premier semestre.

HYDROCARBURES: Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé un bénéfice net part du groupe de 6,7 milliards de dollars (à peine mois en francs suisses) au troisième trimestre dopé par les cours des hydrocarbures mais divisé quasi par trois comparé au trimestre précédent. Le chiffre d'affaires atteint 98,8 milliards de dollars entre juillet et septembre, en hausse de 60% sur un an, dopé par la flambée des prix des hydrocarbures depuis le début de l'invasion russe en Ukraine.

MÉDIAS: Le groupe Lagardère a bénéficié au troisième trimestre d'un rebond de son activité de commerce de détail dans les gares et aéroports, avec un chiffre d'affaires en hausse de 35,5% à 2 milliards d'euros (à peu près autant en francs suisses). Cela permet au groupe de revoir à la hausse ses perspectives annuelles, avec notamment des ventes attendues stables pour l'édition, dont la profitabilité devrait toutefois être affectée par les coûts du papier et de l'énergie.

AUTOMOBILE: Le constructeur automobile Volvo Cars a subi une chute de 71% de son bénéfice net au troisième trimestre du fait de la situation économique mondiale actuelle. Entre juillet et septembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 665 millions de couronnes (environ 60 millions de francs suisses), contre 2,3 milliards à la même période l'année dernière.

BIENS DE CONSOMMATION: Le géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever a publié un chiffre d'affaires dopé au troisième trimestre par de nouvelles hausses de prix, et prévient que les difficultés liées à l'inflation se feront encore sentir l'an prochain. Les recettes ont progressé de 18% sur un an à 15,8 milliards d'euros (15,7 milliards de francs suisses) pour les trois mois sous revue. "Unilever a enregistré un nouveau trimestre de croissance dans des conditions macroéconomiques difficiles" grâce à "de nouvelles augmentations des prix", a résumé le directeur général, Alan Jope, dans un communiqué.

TRANSPORT: Le gestionnaire d'aéroports Groupe ADP a vu son chiffre d'affaires bondir de 81,1% sur un an lors des neuf premiers mois de l'année grâce à une "forte dynamique de trafic", se rapprochant du niveau d'activité d'avant la crise sanitaire. L'entreprise, se disant plus optimiste pour certains objectifs annuels, a réalisé un chiffre d'affaires de 3,38 milliards d'euros sur les trois premiers trimestres de 2022. Un chiffre à comparer aux 3,5 milliards d'euros (à peu près autant en francs suisses) de la même période de 2019, avant les vagues de Covid-19 qui ont torpillé le transport aérien mondial.

HYDROCARBURES: Le groupe pétrolier Totalenergies a dégagé un bénéfice net de 6,6 milliards de dollars (6,5 milliards de francs suisses) au 3e trimestre, en hausse de 43% par rapport à celui du 3e trimestre 2021 grâce notamment aux résultats records des activités de gaz et de GNL, dont les prix se sont envolés. Totalenergies a déjà engrangé en neuf mois 17,3 milliards de dollars de bénéfices, plus que sur la totalité de l'année dernière (16 milliards).

ELECTRONIQUE: Le groupe franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics a profité au troisième trimestre d'une forte demande pour ses produits et de "prix favorables" qui ont fait bondir ses ventes de 35% et lui ont permis d'atteindre un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars. Le résultat net a ainsi plus que doublé sur un an. Il n'intègre toutefois plus depuis le début de l'année "une charge financière non-monétaire associée aux obligations convertibles", en raison d'une modification comptable.

COMMERCE DE DÉTAIL: Le groupe Casino, dont les ventes ont progressé de plus de 10% sur le troisième trimestre à 8,6 milliards d'euros (à peu près autant en francs suisses) grâce notamment à l'Amérique du Sud, a annoncé vouloir céder des parts dans le Brésilien Assai pour "accélérer son désendettement". Casino veut vendre pour environ 500 millions de dollars de ce spécialiste des ventes en gros pour les professionnels et particuliers, qu'il avait coté en février 2021 à la Bourse de Sao Paulo et à la Bourse de New York.

TRANSPORT: Le numéro un européen du transport aérien, l'allemand Lufthansa, a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net de 809 millions d'euros (à peu près autant en francs suisses), après une perte l'an dernier, profitant d'une nette reprise du trafic aérien. "Économiquement, le groupe a laissé la pandémie derrière lui", a commenté le patron de Lufthansa dans un communiqué alors que le taux d'occupation des sièges a atteint 86% de juin à septembre, soit le même niveau que lors des années record du groupe avant la pandémie.

EQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES: Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels Schneider Electric a publié un chiffre d'affaires en nette hausse au troisième trimestre et annoncé la cession de son activité de capteurs industriels pour plus de 700 millions d'euros. Son chiffre d'affaires s'établit à 8,8 milliards d'euros (un montant équivalent en francs suisses) sur le trimestre, contre 7,2 milliards l'an dernier à la même période, soit une croissance de 21,6%.

awp


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB VOLVO 0.36%207.6 Cours en différé.9.75%
AIRBUS SE -2.97%112.3 Cours en temps réel.4.25%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 1.03%0.64855 Cours en différé.0.74%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.25%1.12298 Cours en différé.-1.21%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.35%0.695783 Cours en différé.0.28%
CATERPILLAR INC. -0.70%249.66 Cours en différé.3.42%
CLARIANT AG -0.57%15.82 Cours en différé.8.60%
CREDIT SUISSE GROUP AG 1.03%3.233 Cours en différé.15.77%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.12%12 Cours en temps réel.0.13%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) -0.11%0.011253 Cours en différé.-0.20%
INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP, S.A. -1.14%167.94 Cours en différé.37.18%
LUFTHANSA -1.53%9.653 Cours en différé.26.25%
MCDONALD'S CORPORATION -0.22%267.34 Cours en différé.0.27%
MEDIOBANCA S.P.A. 0.25%10.17 Cours en différé.12.92%
PEPCO GROUP N.V. 0.18%43.46 Cours en différé.9.77%
PFIZER, INC. -0.39%43.59 Cours en différé.-14.01%
REPSOL S.A. 1.69%14.435 Cours en différé.-4.41%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -1.01%150.52 Cours en temps réel.16.33%
STMICROELECTRONICS N.V. 0.33%45.265 Cours en temps réel.36.73%
SWISSCOM AG 0.71%541 Cours en différé.6.04%
TOTALENERGIES SE 3.38%57.54 Cours en temps réel.-5.10%
UNILEVER PLC -1.43%4104 Cours en différé.-0.44%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.03%0.932184 Cours en différé.-0.80%
Dernières actualités "Économie"
22:59Unilever va construire une usine au Mexique dans le cadre d'un investissement de 400 millions de dollars
ZR
22:58Kiyv s'attend à ce qu'une vaste offensive russe vise Kharkov et Zaporijjia
RE
22:53Suncorp signale un impact à court terme des coûts liés aux risques naturels, mais affiche un solide bénéfice en espèces pour le premier semestre.
ZR
22:52Wall Street finit en hausse après les commentaires de Powell
RE
22:50Microsoft: Refonte avec l'IA du moteur de recherche et du navigateur en ligne
RE
22:47Marketmind : Powell a parlé - haussier ou baissier ?
ZR
22:44Dans le discours de Biden, les rachats d'actions et la taxe sur les milliardaires seront au centre des préoccupations des investisseurs.
ZR
22:40Kiyv s'attend à ce qu'une vaste offensive russe vise Kharkov et Zaporijjia
RE
22:29Prudential Financial annonce une baisse de son bénéfice au quatrième trimestre
ZR
22:25Point marchés-Wall Street finit en hausse après les commentaires de Powell
RE
Dernières actualités "Économie"