Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 5 août

05/08/2021 | 17:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie nationale Swiss a de nouveau subi une lourde perte au premier semestre, en raison de la lente reprise du trafic aérien mondial toujours freiné par les restrictions liées à la pandémie de coronavirus. La filiale du groupe allemand Lufthansa a enregistré une "légère" reprise au deuxième trimestre, mais reste prudemment optimiste pour la suite. Sur les six premiers mois de l'année, le transporteur suisse a creusé sa perte d'exploitation à 398,2 millions de francs suisses, après un résultat négatif de 266,4 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a pour sa part chuté de 43,5% à 659,3 millions.

TÉLÉCOMS: Après un solide début d'exercice, Swisscom a poursuivi sa croissance au premier semestre 2021. Accroissant ses revenus et tirant profit d'éléments exceptionnels, le numéro un suisse des télécommunications a vu son bénéfice net bondir de 42,1% à 1,05 milliard de francs suisses. Dans la foulée, le géant bleu révise une nouvelle fois à la hausse son attente d'Ebitda. Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (Ebit) a gagné 10,8% par rapport aux six premiers mois de 2020 à 1,09 milliard de francs suisses et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a lui progressé de 4,9% à 2,32 milliards.

INTÉRIM: Adecco poursuit la restructuration de ses activités, remettant de l'ordre dans sa division dévolue au conseil en ressources humaines. Talent Solutions sera désormais déployé sous la marque LHH et pourrait être délesté du volet Legal Solutions aux Etats-Unis. En contrepartie, le géant de l'intérim veut s'emparer du français BPI. Présenté comme le troisième acteur français pour le conseil en ressources humaines (RH), BPI Group génère un chiffre d'affaires annuel de 40 millions d'euros (43 millions de francs suisses) et emploie 300 personnes. Des négociations sont en cours avec la société d'investissement Perceva en vue d'une reprise au 4e trimestre.

MATIÈRES PREMIÈRES: L'extracteur et négociant en matières premières Glencore a renoué avec les bénéfices au premier semestre 2021. Les activités avaient été jusqu'à présent fortement entravées par la pandémie et des difficultés sur certains sites de production. Un dividende extraordinaire est prévu pour les actionnaires. Les prix des matières premières en hausse ont soutenu les activités, alors que les métaux ont coûté plus cher, notamment le cuivre, pour lequel un renchérissement de 65% a été relevé en moyenne par rapport au premier semestre 2020 et l'argent (+60%). Le zinc, le nickel, le cobalt et le ferrochrome ont également vu leurs prix croître fortement, de 40%.

CONJONCTURE: Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé au cours de la dernière semaine de juillet aux Etats-Unis, mais moins qu'attendu, de nombreux freins au retour à l'emploi, parmi lesquels la crainte du variant Delta, ralentissant le redressement du marché du travail. Entre le 25 et le 31 juillet, 385.000 nouvelles demandes d'allocations chômage ont été enregistrées, soit 14.000 de moins que la précédente, pour laquelle les données ont par ailleurs été révisées en légère baisse, à 399.000, selon les données publiées par le département du Travail.

CONJONCTURE: Le déficit commercial des Etats-Unis s'est creusé plus que prévu en juin en raison de la reprise économique qui a fait grimper les importations plus vite que les exportations, a annoncé le département du Commerce. Le déficit des biens et services s'est élevé à 75,7 milliards de dollars (68,64 milliards de francs suisses), progressant de 6,7%, avec des importations en hausse de 2,1% à 283,4 milliards de dollars et des exportations en hausse de 0,6% à 207,7 milliards. Les analystes attendaient 72,2 milliards de dollars de déficit.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque d'Angleterre (BoE)a opté pour le statu quo dans sa politique monétaire très accommodante, même si elle s'attend à ce que l'inflation grimpe temporairement jusqu'à 4% au quatrième trimestre de 2021. Cette poussée de l'inflation s'explique en grande partie par les prix de l'énergie, notamment du carburant, et la réouverture de l'économie.

HABILLEMENT: L'équipementier sportif allemand Adidas a relevé ses prévisions annuelles après avoir presque doublé au deuxième trimestre ses ventes sur ses marchés stratégiques, en Europe et Amérique du Nord. Le bénéfice net part du groupe s'est établi à 397 millions d'euros (426,4 millions de francs suisses), contre une perte de 295 millions d'euros un an plus tôt, en pleine première vague de Covid-19, a indiqué le groupe d'Herzogenaurach (sud) dans un communiqué. Il vise désormais une croissance annuelle de 20% des ventes et un bénéfice net entre 1,4 et 1,5 milliard d'euros.

CHIMIE: Le chimiste allemand Bayer a fait état d'une lourde perte nette de 2,3 milliards d'euros (2,5 milliards de francs suisses) au deuxième trimestre 2021, plombé par les procédures judiciaires américaines contre le glyphosate. Les pertes sont liées à des "provisions supplémentaires" de 4,5 milliards de dollars annoncées fin juillet, "constituées pour les poursuites" contre cet herbicide controversé, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

JEUX VIDÉO: Le géant nippon du jeu vidéo Nintendo a confirmé ses prévisions pour l'exercice 2021/22 entamé le 1er avril, malgré des résultats au premier trimestre souffrant de la comparaison avec la forte demande du début de la pandémie au printemps 2020. La firme de Kyoto (ouest) avait réalisé le plus gros bénéfice net de son histoire en 2020/21, alors que les confinements mis en place dans de nombreux pays face au Covid-19 ont dopé la demande en équipements de loisirs à domicile, dont les jeux vidéo.

HYDROCARBURES: Petrobras a annoncé un bénéfice net de 42,855 milliards de reais (7,35 milliards de francs suisses) au deuxième trimestre, dans un rebond impressionnant après une perte de 2,713 milliards de reais (378,4 millions de francs suisses) l'année dernière à la même période. Ce résultat est principalement dû à la hausse des prix du pétrole brut, à l'augmentation des ventes de produits dérivés et à l'impact de la valorisation du real par rapport au dollar sur la dette, a indiqué la compagnie pétrolière contrôlée par l'État brésilien.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
13:03Johnson & Johnson maintient ses prévisions de ventes du vaccin COVID-19 pour 2021
ZR
12:53Les actions indiennes en hausse grâce à l'essor de l'informatique et de la finance
ZR
12:51Halliburton affiche un bénéfice au troisième trimestre, la hausse des prix du pétrole alimentant la demande de forage
ZR
12:47ESPAGNE : les exportations ont atteint un niveau record en août
AW
12:44L'investissement étranger direct (IED) en forte hausse sur six mois
AW
12:36J&J relève ses prévisions de bénéfices pour 2021 et maintient inchangées ses perspectives de ventes de vaccins
ZR
12:18Deux cadres supérieurs quittent la société de covoiturage Ola, soutenue par SoftBank, avant son introduction en bourse.
ZR
12:12Le trimestre de Tesla pourrait dépendre des coûts de l'usine et de la chaîne d'approvisionnement en Chine.
ZR
12:09Le bénéfice d'Ericsson dépasse les prévisions grâce à la demande de 5G, malgré un revers en Chine.
ZR
11:46Stellantis s'associe à TheF Charging pour créer un réseau de recharge en Europe
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"