Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 5 novembre 2020

05/11/2020 | 17:17
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par awp:

TOURISME: Les nuitées dans les hôtels suisses ont dévissé de 28,1% en septembre, ce qui représente 1 million de nuitées en moins en comparaison à la même période de 2019. Si du côté des visiteurs locaux, les chiffres sont réjouissants (+20,6%), ils sont en revanche inquiétants au niveau des visiteurs étrangers (-68,5%), en contraction de 1,4 million de nuitées.

CONJONCTURE: Les consommateurs helvétiques sont toujours déprimés face à la pandémie de coronavirus et aux incertitudes économiques qu'elle entraîne. La situation ne devrait guère s'améliorer, avec des attentes moroses pour la conjoncture et sur le front de l'emploi. L'indice du climat de consommation, compilé par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), s'affichait en négatif de 13 points en octobre, après -12 points au dernier pointage en juillet. Ce baromètre avait enregistré un creux historique en avril à -39,3 points, au plus fort de la première vague de Covid-19.

POLITIQUE MONÉTAIRE: Les deux instruments de politique monétaire de la BNS, taux d'intérêt négatif et interventions sur le marché des devises, demeurent "essentiels" dans la situation actuelle, a indiqué jeudi la Banque nationale suisse. Depuis début 2015, les principaux instruments de politique monétaire de la banque centrale helvétique sont le taux d'intérêt négatif appliqué aux avoirs en comptes de virement des banques et la disposition à intervenir, si nécessaire, sur le marché des changes.

SUCCESSION: Les petites entreprises, surtout du côté alémanique, ont dû mal à régler leur succession, notamment dans les secteurs de l'imprimerie et de l'édition, les bureaux d'architectes et les cabinets de conseil. Selon le relevé du spécialiste de l'information d'entreprises Bisnode, qui a passé en revue plus de 586'000 sociétés, ce sont surtout les TPE qui ont le plus difficultés à trouver un successeur.

BANQUES: La crise du coronavirus n'a pas eu trop d'emprise sur les résultats du groupe bancaire Valiant sur les neuf premiers mois de l'année. Les recettes et les volumes se sont clairement étoffés, principalement dans le coeur de métier. La rentabilité a été améliorée malgré un alourdissement des charges. Entre janvier et septembre, le bénéfice net s'est inscrit à 87,6 millions de francs suisses, soit une progression de 1,3% sur un an.

TÉLÉCOMS: Sunrise revendique de nombreux nouveaux clients mais pêche au niveau de son bénéfice net au terme du troisième trimestre. Le groupe se veut optimiste pour l'ensemble de l'exercice 2020 en confirmant ses prévisions. Le chiffre d'affaires a reculé de 0,5% par rapport au 3ème trimestre 2019, en s'établissant à 471 millions de francs suisses.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne Swiss, lourdement affectée par la pandémie de coronavirus, a creusé ses pertes sur les neuf premiers mois de l'année et s'attend à finir l'exercice dans le rouge. Pour faire face au plongeon des recettes et du nombre de passagers, la filiale de Lufthansa va sabrer dans ses coûts. Entre janvier et fin septembre, le transporteur national a subi une chute du chiffre d'affaires de 61,8% à 1,54 milliard de francs suisses.

CONJONCTURE: Une économie en profonde récession, un rebond moins fort que prévu et des dettes qui s'envolent: l'épidémie de coronavirus s'avère désastreuse pour la zone euro, selon un bilan établi par la Commission européenne, qui n'entrevoit pas de retour rapide à la normale. Dans ses dernières prévisions économiques, l'exécutif européen anticipe une chute de 7,8% du produit intérieur brut (PIB) de la zone en 2020.

BANQUES CENTRALES: La Banque d'Angleterre (BoE) a maintenu son taux d'intérêt directeur mais a musclé son programme de rachat d'actifs pour doper l'économie britannique, affaiblie par la pandémie de Covid-19. L'institut monétaire, qui se montre plus pessimiste sur ses prévisions de croissance en 2020 et 2021, met 150 milliards de livres sterling de plus sur la table, pour un montant total de 895 milliards de livres.

AUTOMOBILES: Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a nettement profité au troisième trimestre de la demande aux Etats-Unis pour ses 4x4 de ville et ses pick-up, même si demeurent de nombreuses incertitudes autour de la pandémie et d'un nouveau plan de soutien à l'économie. Son bénéfice net à bondi de 72% à 4 milliards de dollars (3,63 milliards de francs suisses). Ajusté par action et hors éléments exceptionnels, le bénéfice s'élève à 2,83 dollars, là où les analystes anticipaient 1,38 dollar.

RÉSEAUX SOCIAUX: La messagerie WhatsApp, propriété de Facebook, a annoncé qu'elle allait introduire une nouvelle option faisant disparaître les messages au bout de sept jours, dans le but de résister à Snapchat dont l'atout charme réside dans les messages éphémères. WhatsApp, utilisé par plus de 2 milliards de personnes à travers le monde, a précisé, dans un post de blog, qu'il permettrait désormais aux utilisateurs de choisir entre garder les messages ou les effacer eux-mêmes après sept jours.

INTERNET ET LOGICIELS: Le géant chinois du commerce électronique Alibaba a annoncé une croissance de 30% de ses ventes sur un an au deuxième trimestre de son exercice décalé, une bonne nouvelle pour le groupe alors que l'introduction en Bourse géante de sa filiale Ant Group a été suspendue cette semaine par les autorités de régulation chinoises. La société Alibaba, basée à Hangzhou (est), a indiqué que son chiffre d'affaires avait atteint 155 milliards de yuans (21,24 milliards de francs suisses) pour le trimestre de juillet à septembre.

TRANSPORT AÉRIEN: Les aéroports européens ont réclamé à l'Union européenne des mesures urgentes et spécifiques, au même titre que les compagnies aériennes, s'inquiétant pour la solvabilité à court terme des plus petits face à une situation qui se dégrade avec l'aggravation de la crise du Covid-19. "Nous tirons déjà nos dernières cartouches et la crise continue à s'aggraver", a déclaré le directeur général d'Airports council international (ACI) Europe, Olivier Jankovec, cité dans un communiqué.

PHARMA: Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a annoncé le rachat de la société VelosBio pour 2,75 milliards de dollars (2,49 milliards de francs suisses), une transaction destinée à renforcer son portefeuille de traitements contre les cancers. VelosBio développe notamment un anticorps baptisé VLS-101, actuellement en phase d'essais cliniques pour des patients atteints d'hémopathies malignes ou de tumeurs solides liées à des cancers du sein ou du poumon.

INFORMATIQUE: Le japonais Nikon a accusé de nouvelles pertes sur son deuxième trimestre 2020/21 et a confirmé dans l'ensemble ses prévisions annuelles, à l'exception d'un petit relèvement de son objectif de chiffre d'affaires. Le groupe a accusé une perte nette de 18 milliards de yens (environ 157 millions de francs suisses) entre juillet et fin septembre, contre un petit bénéfice de 8,1 milliards de yens un an plus tôt.

AUTOMOBILES: Le constructeur automobile japonais Suzuki a dévoilé ses premières prévisions de résultats 2020/21, moins mauvaises que prévu, à la faveur d'une "nette amélioration" sur ses principaux marchés, le Japon et l'Inde. Suzuki prévoit de dégager un bénéfice net annuel de 110 milliards de yens (près de 960 millions de francs suisses), ce qui marquerait un repli de 18% par rapport à 2019/20.

INFORMATIQUE: Le géant japonais du jeu vidéo Nintendo a annoncé un bénéfice net plus que triplé sur son premier semestre 2020/21, relevant aussi ses prévisions annuelles alors que ses ventes ont été dopées par la pandémie de Covid-19. L'industrie du jeu vidéo a fortement bénéficié des mesures obligeant les gens à rester chez eux dans de nombreux pays pour ralentir la propagation du coronavirus.

MÉDIAS: Le groupe Lagardère a publié un chiffre d'affaires en recul de 38% au troisième trimestre, encore fortement affecté par la crise sanitaire malgré un rebond de l'édition, et se prépare à faire le dos rond face à la deuxième vague de la pandémie. Sur le trimestre, les revenus du groupe se sont élevés à 1,2 milliard d'euros (1,3 milliard de francs suisses), dont 704 millions d'euros issus de l'éditeur Hachette (en progression de 6%) et 393 millions d'euros enregistrés par la branche de distribution dans les gares et aéroports (une chute de 66%).

BANQUES: La deuxième banque allemande Commerzbank a fait état d'une perte nette de 69 millions d'euros (74 millions de francs suisses) au troisième trimestre, causée par d'importantes provisions sur ses crédits en portefeuille et des charges de restructuration De juillet à septembre, les recettes ont reculé sur un an de 7%, à 2,03 milliards d'euros, dans le contexte d'un ralentissement des activités avec la clientèle d'entreprises provoqué par la crise sanitaire.

INDUSTRIE MINIÈRE: Le géant de la sidérurgie Arcelormittal a réduit sa perte de moitié au troisième trimestre, profitant d'une amélioration des conditions des marchés de l'acier. La perte nette a été ramenée à 261 millions de dollars (238 millions de francs suisses), pour un chiffre d'affaires de 13,3 milliards (en recul de 20,2% sur un an, mais en rebond de 20,9% comparé au deuxième trimestre).

BANQUES: Le groupe bancaire Société Générale a annoncé être revenu dans le vert au troisième trimestre, après une perte de plus d'un milliard d'euros au trimestre précédent, porté par un rebond de ses activités et le fruit de ses efforts de réduction de coûts. De juillet à fin septembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 862 millions d'euros (922 millions de francs suisses), en hausse de presque 1% par rapport à la même période en 2019.

TRANSPORT: Le premier groupe européen de transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite par l'Etat allemand, dit s'attendre à un "hiver difficile" en raison du rebond de la pandémie de Covid-19, après une perte nette de 2,0 milliards d'euros (2,1 milliards de francs suisses) au troisième trimestre. Sous réserve de la situation sanitaire, Lufthansa espère atteindre en 2021 une offre représentant 50% du niveau pré-pandémie, comparé à 25% prévu pour la fin de l'année. Ce niveau est nécessaire pour retrouver des flux de trésorerie positifs, explique le groupe.

BANQUES: La National Australia Bank (NAB) a fait état d'une chute de près de 50% de son bénéfice net, la pandémie continuant de plomber les résultats des grandes banques australiennes. La NAB, qui fait partie du "Big Four" australien, a précisé que son bénéfice net avait diminué de 46,7% à 2,55 milliards de dollars australiens (1,7 milliard de francs suisses) lors de l'exercice qui s'est achevé en septembre, sur fond de "difficultés et d'incertitudes liées au Covid-19".

CHIMIE: Le groupe chimique Solvay a vu son bénéfice net chuter de 42% sur un an au troisième trimestre, à 176 millions d'euros (188 millions de francs suisses), victime des difficultés de ses clients dans le contexte de pandémie, notamment dans l'aéronautique et l'automobile. L'entreprise a souligné avoir baissé ses coûts de 260 millions d'euros depuis le début de l'année, dont la moitié de façon structurelle.

BANQUES: La banque néerlandaise ING a annoncé qu'elle allait supprimer environ 1000 emplois d'ici fin 2021, dans un contexte économique mis à mal par la pandémie de Covid-19, évoquant toutefois des résultats "résilients" au troisième trimestre. Première banque des Pays-Bas, ING emploie quelque 53'000 personnes dans plus de 40 pays.

BANQUES: La banque italienne UniCredit a enregistré au troisième trimestre un recul de 42,4% de son bénéfice net, à 680 millions d'euros (727 millions de francs suisses), un résultat supérieur aux attentes, dans un contexte troublé par la pandémie de Covid-19. Les observateurs tablaient sur un bénéfice de 334 millions, selon le consensus de 21 analystes fourni par la banque.

awp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED -0.53%258.62 Cours en différé.11.12%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -2.70%9.964 Cours en différé.-7.87%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.03%1.07708 Cours en différé.-0.35%
FACEBOOK INC 0.60%274.5 Cours en différé.0.49%
GENERAL MOTORS COMPANY 0.58%55.4 Cours en différé.33.05%
NATIONAL AUSTRALIA BANK LIMITED -0.74%24.12 Cours en clôture.6.73%
NIKON CORPORATION 2.39%813 Cours en clôture.24.88%
NINTENDO CO., LTD. 1.85%63920 Cours en clôture.-2.90%
SNAP INC. -1.53%53.57 Cours en différé.6.99%
SOLVAY SA -1.48%98.28 Cours en temps réel.1.45%
VALIANT HOLDING AG -0.69%86 Cours en différé.-0.58%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
21:57Premier entretien téléphonique entre Macron et Biden - Elysée
RE
21:35Premier entretien téléphonique entre Macron et Biden - Elysée
RE
21:35Macron et biden ont évoqué la pandémie, l'accord de paris sur le climat et la paix au moyen-orient - elysée
RE
21:34Les deux présidents ont eu une conversation amicale et de travail approfondie - elysée
RE
21:33Le président de la république emmanuel macron s'est entretenu dimanche avec le président des etats-unis joe biden - elysée
RE
21:07Exclusif-Washington va imposer de nouvelles interdictions d'entrée sur son territoire-sources
RE
21:07Coronavirus-les etats-unis vont réimposer à partir de lundi une interdiction d'entrée dans le pays aux voyageurs non américains en provenance du brésil, du royaume-uni, de l'irlande et de 26 pays en europe - sources
RE
21:05Coronavirus-les etats-unis vont instaurer une interdiction d'entrer dans le pays pour les citoyens non américains en provenance d'afrique du sud - sources
RE
20:58Le Kremlin accuse Washington d'ingérence mais se dit prêt à discuter
RE
20:36Coronavirus-La France signale 18.436 nouveaux cas et 172 décès en 24 heures
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"