Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du lundi 11 février 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/02/2019 | 17:16

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

CONJONCTURE: L'indice des prix à la consommation (CPI) a diminué de 0,3% en janvier sur un mois, pour s'établir à 101,3 points. Ce repli s'explique notamment par les baisses de prix dans l'habillement et les chaussures en raison de la période des soldes. Sur un an, le renchérissement global s'est toutefois chiffré à 0,6%, a précisé l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le CPI du mois de janvier s'inscrit en ligne avec les prévisions des économistes interrogés par AWP, qui tablaient sur une évolution entre -0,3% et 0,0% sur un mois et sur une inflation annuelle comprise entre 0,5% et 0,8%.

SALAIRES: Les salariés suisses reçoivent les salaires les plus élevés d'Europe, y compris lorsqu'ils sont ajustés des impôts et du coût de la vie, a indiqué le cabinet Willis Tower Watson, qui a passé en revue les rétributions dans une soixantaine de pays. Autant les jeunes salariés diplômés d'universités que les cadres moyens se situent en tête du classement publié dans le Global 50 Remuneration Planning Report de Willis Tower Watson.

BANQUES: La banque UBS va supprimer les bonus d'une partie des employés de son unité Corporate Center, pour les remplacer par des rémunérations fixes, a indiqué à AWP un porte-parole du groupe, confirmant des informations de presse. Ces mesures visent à améliorer la transparence en la matière et à réduire la charge administrative. Les détails seront publiés dans le rapport de rémunération qui sera diffusé le 15 mars, en parallèle du rapport annuel de la banque aux trois clés.

COMMERCE DE GROS: Le facilitateur de distribution DKSH a signé un partenariat avec la société australienne Peters Ice Cream pour le marketing, les ventes, la distribution et les services de logistique de ses produits glacés en Nouvelle-Zélande, dont les glaces de la marque Oreo. Peters Ice Cream est l'un des principaux fabricants de glaces en Australie, indique le logisticien zurichois dans un communiqué. Le montant de l'accord n'a pas été précisé.

TRANSPORT AÉRIEN: Le prestataire de services aéroportuaires Swissport rachète la totalité de Heathrow Cargo Handling (HCH), dont il détenait jusqu'ici 50% dans une coentreprise à part égale avec Air France. Depuis 1995, l'entreprise commune fournit des services de manutention dans l'un des centres de fret les plus actifs d'Europe. Cette acquisition permet à Swissport, qui appartient au géant chinois HNA, d'investir dans ses services de fret aérien à l'aéroport d'Heathrow, à l'ouest de Londres, où il exploite deux entrepôts d'une surface totale de 15'300 mètres carrés. En 2018, la coentreprise HCH, qui emploie 120 personnes, a traité plus de 150'000 tonnes de fret aérien, soit 7% de plus qu'en 2017.

INSPECTION ET CERTIFICATION: Le spécialiste de l'inspection et de la certification de marchandises SGS et l'université de Graz vont fonder une coentreprise dans le domaine de la sécurité informatique. Selon un communiqué diffusé par le groupe genevois, les deux partenaires vont y investir "plusieurs millions d'euros", sans plus de précisions. La capitale styrienne abritera le Cybersecurity Campus Graz, un centre dédié à la recherche, au test et à la certification pour la sécurité informatique.

TRANSPORT FLUVIAL: La baisse historique du niveau des eaux du Rhin en 2018 a perturbé le système d'approvisionnement de l'industrie rhénane. Le secteur pétrolier est particulièrement touché. Les coûts supplémentaires sont à la charge des consommateurs. Les Ports rhénans suisses ont dévoilé jeudi dernier une baisse de 19% à 4,7 millions de tonnes des volumes de fret manutentionné pour l'année écoulée. Le repli est de 24% à Birsfelden, le port spécialisé dans les produits pétroliers. La chute est d'autant plus spectaculaire que les autorités portuaires avaient enregistré des valeurs records au premier semestre 2018.

CONJONCTURE: La croissance économique du Royaume-Uni a nettement ralenti en 2018, à 1,4%, soit son rythme le plus faible depuis six ans, a annoncé l'Office des statistiques nationales, à moins de deux mois d'un Brexit aux contours incertains. Le PIB du pays avait crû de 1,8% en 2017. Après avoir connu un pic de forme pendant l'été, la croissance a fortement ralenti cet automne et le PIB n'a augmenté que de 0,2% lors du dernier trimestre, avec un trou d'air marqué en décembre.

CONJONCTURE: La croissance économique devrait progresser de 0,4% en France au premier trimestre, à la faveur notamment d'une embellie dans le secteur du bâtiment, selon une première estimation dévoilée par la Banque de France. Cette hypothèse, conforme à la prévision de l'Insee, est en hausse par rapport au chiffre du quatrième trimestre 2018 (+0,3%), pénalisé en partie par le mouvement des "gilets jaunes".

ELECTRONIQUE: Le groupe français de services et de technologies pour les médias numériques Technicolor, en difficultés financières, a engagé des négociations exclusives avec la société américaine InterDigital afin de lui céder son activité de Recherche et Innovation. Technicolor dit avoir reçu "une offre ferme" de la part d'InterDigital pour son activité, dans un communiqué, sans toutefois divulguer le montant de l'opération.

SERVICES FINANCIERS: Restant "fermement engagé" à finaliser l'acquisition de la Bourse d'Oslo, l'opérateur boursier paneuropéen Euronext a fait monter les enchères face au Nasdaq, proposant 70 millions d'euros supplémentaires pour s'offrir l'opérateur nordique, qui continue pourtant à préférer le giron américain. Une semaine après avoir annoncé qu'il envisageait de surenchérir sur l'offre concurrente du Nasdaq, Euronext se dit désormais prêt à débourser 695 millions d'euros pour absorber la Bourse d'Oslo, contre près de 675 millions d'euros proposés par le Nasdaq fin janvier.

awp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20/02BOURSE DE WALL STREET : Timide hausse de Wall Street après les minutes de la Fed
RE
20/02Wall Street termine en légère hausse face à une Fed toujours prudente
AW
20/02L'euro monte face au dollar après la confirmation de la prudence de la Fed
AW
20/02CROISSANCE PLUS LENTE, BRAS DE FER COMMERCIAL : la Fed préfère être "patiente"
AW
20/02Brexit-Le "backstop" est temporaire, soulignent May et Juncker
RE
20/02La Fed adopte la "patience" face à une moindre croissance économique
AW
20/02Etre patient ne pose que peu de risques-Minutes de la Fed
RE
20/02EESC EUROPEAN ECONOMIC AND SOCIAL COMMITTEE : The EESC reinforces its rules of procedure and adopts a new code of conduct for its members
PU
20/02Venezuela-Amnesty dénonce "l'impunité totale" des forces fidèles à Maduro
RE
20/02Une Britannique déchue de sa nationalité pour avoir rejoint l'EI
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité