Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du lundi 16 décembre 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
16/12/2019 | 17:03

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

PRÉVOYANCE: Les caisses de pension ont puisé dans leurs réserves pour amortir le repli sur les marchés actions enregistré en 2018. "Les placements ont certes enregistré un résultat net négatif, mais celui-ci a pu être compensé en majeure partie par la dissolution de 40% des réserves de fluctuations de valeur", a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans ses résultats définitifs. L'année dernière, les placements ont enregistré un résultat net négatif, à -25,5 milliards de francs suisses. Pour compenser, 34 milliards ont été prélevés sur les réserves de fluctuation de valeurs. Le montant de ces dernières a ainsi diminué, passant de 9,5% du total du bilan l'année précédente à 5,8% en 2018.

PHARMA: Novartis reconnaît n'avoir pas atteint le critère primaire établi pour deux études cliniques avancées sur le fevipiprant contre l'asthme, chez des patients déjà soumis à des corticostéroïdes notamment. L'échec de ces programmes, baptisés Luster 1 et 2, "ne soutient plus le développement du fevipiprant contre l'asthme" indique le laboratoire rhénan dans son communiqué. La substance a été bien tolérée, mais n'a pas permis de réduire de manière satisfaisante le taux d'exacerbation par rapport à un placebo chez des patients déjà soumis à des corticostéroïdes notamment.

ENERGIE: Romande Energie confirme Nicolas Conne dans ses fonctions de directeur financier, reprises jusqu'ici de manière provisoire depuis le congé maladie puis le décès mi-octobre de Denis Matthey. Formé à l'Université de Lausanne, M. Conne assume déjà depuis 2013 la publication des résultats financiers semestriels et annuels consolidés de l'énergéticien vaudois, précise un communiqué.

SERVICES FINANCIERS: Partners Group a pris, pour le compte de ses clients, une participation majoritaire dans la medtech américaine EyeCare Partners (ECP). L'équipe de direction d'ECP et ses partenaires médicaux conserveront une importante participation dans l'entreprise. La transaction devrait être finalisée au 1er trimestre 2020. Partners Group travaillera étroitement avec la direction d'ECP et son CEO Kelly McCrann pour soutenir les initiatives stratégiques et la croissance organique et par acquisitions, a précisé le groupe zougois. Les détails financiers de la prise de participation ne sont pas révélés.

DISTRIBUTION: DKSH étend son accord avec Harvard Bioscience. Le spécialiste zurichois des services de marketing et de distribution, centré sur l'Asie, assurera la commercialisation des produits du fabricant américain d'instruments scientifiques dans de nouveaux pays d'Extrême-Orient et d'Océanie. L'accord de distribution comprend désormais comme nouveaux marchés, l'Australie, la Chine, l'Indonésie, la Malaisie, la Nouvelle Zélande, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam, écrit DKSH. Harvard Bioscience est spécialisé dans les instruments scientifiques et les consommables utilisés dans les laboratoires pharmaceutiques, notamment.

CONJONCTURE: La croissance de l'activité privée en zone euro a stagné en décembre, conduisant à la plus faible expansion pour le trimestre depuis 2013, selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit. L'indice mensuel s'affiche inchangé à 50,6 par rapport à novembre, a indiqué le cabinet dans un communiqué.

GRÈVES EN FRANCE: La Banque de France a écarté un impact significatif des mobilisations contre la réforme des retraites sur la croissance, en maintenant sans changement sa prévision pour cette année, mais en abaissant nettement celle pour 2020 en raison du ralentissement mondial. La Bdf a confirmé sa prévision de croissance française à 1,3% pour cette année, sur laquelle s'était aligné le gouvernement quelques heures plus tôt, a indiqué son directeur général, Olivier Garnier, lors d'une conférence de presse.

AUTOMOBILE: La production automobile allemande, freinée par les conflits commerciaux internationaux, devrait tomber en 2019 à son plus bas niveau depuis 22 ans. Et l'étude de l'université de Duisburg-Essen n'est guère optimiste pour 2020, la chute devant se poursuivre. "L'industrie automobile mondiale est en récession", note Ferdinand Dudenhöffer, auteur de l'étude, "cela a un impact direct sur la production allemande". Quelque 4,67 millions de voitures seront fabriquées dans le pays cette année, selon les calculs de l'expert qui se base sur les données des 11 premiers mois fournis par la fédération des constructeurs allemands (VDA).

AUTOMOBILES: Le constructeur automobile Opel, filiale de PSA, a recommencé à produire et à vendre des véhicules en Russie, dont la marque s'était retirée lorsqu'elle appartenait encore au groupe General Motors, malgré les difficultés persistantes du marché russe. "Opel est revenu en Russie", a annoncé dans un communiqué le groupe basé à Rüsselsheim, en Allemagne, en indiquant que deux modèles d'Opel (le Grandland X SUV et le Zafira Life) pouvaient désormais être commandés chez onze concessionnaires en Russie.

CONJONCTURE: La production industrielle comme les ventes de détail sont reparties à la hausse le mois dernier en Chine, malgré un contexte de guerre commerciale avec les Etats-Unis, selon des statistiques officielles. La production industrielle s'est affichée en novembre en hausse de 6,2% sur un an, contre +4,7% en octobre. Il s'agit de son plus haut niveau depuis six mois. Les ventes de détail ont pour leur part augmenté de 8% contre 7,2% le mois précédent, a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS).

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DKSH HOLDING AG 1.56%47.9 Cours en différé.-10.21%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.03%1.05906 Cours en différé.-2.54%
GENERAL MOTORS COMPANY -0.28%21.32 Cours en différé.-41.75%
NOVARTIS 1.56%79.09 Cours en différé.-15.34%
PARTNERS GROUP HOLDING AG 1.86%677.8 Cours en différé.-24.97%
ROMANDE ENERGIE HOLDING SA -3.64%1060 Cours en différé.-11.67%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -1.48%78.78345 Cours en différé.28.35%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
09:41COVID-19 : L'Etat se tient prêt à nationaliser des entreprises en difficulté -- Le Maire
DJ
09:30FRANCE : la consommation des ménages recule légèrement en février
AW
09:23CORONAVIRUS : 40 milliards d'euros de manque à gagner par trimestre pour le tourisme en France, dit Lemoyne
RE
09:21CORONAVIRUS/FRANCE : Appel à la "solidarité nationale" pour le fond de solidarité
RE
09:17British Airways suspend ses vols au départ de Gatwick
08:51FRANCE : les prix à la production en recul de 0,5% en février sur un mois
DJ
08:47FRANCE : la consommation des ménages a reculé en février
DJ
08:47FRANCE : l'inflation à 0,6% sur un an en mars - Insee
DJ
08:10TURQUIE : le coronavirus grippe l'économie convalescente
AW
08:02Près de 10.000 Français attendent d'être rapatriés-Le Drian
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"