Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mardi 4 mai 2021

04/05/2021 | 17:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

CONJONCTURE: L'indicateur du climat de consommation en Suisse renoue à -7,1 points en avril avec son niveau d'avant-crise, à la faveur d'un repêchage de 7,1 points depuis le mois de janvier. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) souligne dans son rapport saisonnier que la confiance dans l'économie comme la propension aux acquisitions d'envergure ont repris de l'allant. L'indice s'est par ailleurs rapproché de sa moyenne pluriannuelle de -5 points.

INDUSTRIE MEM: La situation financière des petites et moyennes entreprises (PME) actives dans le secteur des machines, équipements électriques et métaux (MEM) s'est améliorée depuis le début de l'année. "Les entreprises sont confrontées à moins de problèmes de liquidités et à un risque de faillite plus faible", assure Swissmechanic dans un communiqué. "La situation des commandes s'est également améliorée, et le recours au chômage partiel a pu être réduit", selon un sondage réalisé en avril par l'association patronale des PME de la branche auprès de ses membres.

AUTOMOBILES: Le marché automobile helvétique s'est envolé en avril, enregistrant 22'054 nouvelles immatriculations, soit deux fois plus que le même mois de 2020. Ce niveau demeure cependant très éloigné des moyennes sur le long terme depuis le début des années 2000, déplore l'association des importateurs Auto-suisse. A première vue, l'embellie d'avril est flatteuse, mais elle s'explique "uniquement" par un effet de rattrapage suite à "la fermeture des showrooms des agents de marque officiels lors du premier confinement". En effet, par comparaison avec la moyenne depuis 2000, qui se situe à 26'717 nouveaux véhicules, le chiffre d'avril 2021 reste inférieur de 17,5%.

IMMOBILIER: Les loyers ont chuté à Genève et à Zurich au mois d'avril par rapport à mars, respectivement de 0,8% et de 0,6%, faisant exception par rapport à la moyenne nationale suisse, où une stagnation est constatée. Mais ces chiffres sont trompeurs, car mesurés sur les douze derniers mois, les loyers ont renchéri de 1,3%. C'est ce que révèle le dernier indice Swiss Real Estate Offer publié par ImmoScout24 et Cifi. Par ailleurs, le mois dernier les loyers ont progressé dans l'Espace Mittelland (0,4%), en Suisse centrale (0,5%) et surtout au Tessin (1,2%).

BOISSONS: Nestlé Waters Suisse a injecté 25 millions de francs suisses sur trois ans pour moderniser l'usine des Treize-Cantons, près d'Henniez. L'investissement devrait permettre à la marque d'eau minérale de réduire sa consommation d'eau et sa production d'émissions de gaz à effet de serre, elle qui a pour ambition d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2025. Nestlé Waters Suisse a mené à terme son projet "H2Orizon", qui devait moderniser l'usine des Treize-Cantons et ainsi permettre le désengorgement du trafic routier dans la commune d'Henniez.

CONSTRUCTION: La tendance à la rénovation dans les maisons et une base de comparaison favorable ont dopé les recettes et la rentabilité de Geberit au premier trimestre. L'équipementier saint-gallois de salles de bains a dépassé les attentes les plus optimistes mais doit composer avec la hausse des prix des matières premières. Entre janvier et mars, le chiffre d'affaires a bondi de 14% sur un an à 910 millions de francs suisses. Ajustée des effets de change, positifs à hauteur de 9 millions, la croissance a atteint 13%. Dans son communiqué, l'entreprise revendique la plus forte progression trimestrielle de ces dix dernières années.

CERTIFICATION: SGS renforce ses activités dans le domaine de la sécurité. Le groupe genevois, numéro un mondial de l'inspection et de la certification, a acquis la société néerlandaise Brightsight active notamment dans les tests de sécurité pour les cartes bancaires, les terminaux et systèmes mobiles de paiement. Fondée en 1984 et basée à Delft, Brightsight et ses 150 collaborateurs a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 19 millions d'euros (20,72 millions de francs suisses). Aucun détail financier quant à la transaction n'est fourni.

PLACEMENT DE PERSONNEL: Adecco a redressé le cap au premier trimestre 2021. Malgré la poursuite de l'érosion de ses revenus, le géant zurichois du placement de personnel a renoué avec les chiffres noirs, dégageant un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 124 millions d'euros, contre une perte de 348 millions un an auparavant. Le résultat d'exploitation avant intérêts, amortissements et impôts (Ebita) s'est pour sa part hissé à 201 millions d'euros (219,7 millions de francs suisses), soit un bond de 47% en un an, indique le groupe établi à Glattbrugg, en banlieue zurichoise. Hors effets exceptionnels, l'Ebita a présenté une croissance de 34% à 207 millions.

CONSTRUCTION DE MACHINES: Le conglomérat schwytzois Oerlikon a comptabilisé sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 568 millions de francs suisses, en hausse de 7,2% sur un an. Les progrès les plus sensibles ont toutefois été enregistrés du côté de la demande et de la rentabilité. La direction reconduit ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice. Les entrées de commandes ont bondi de plus d'un tiers à 643 millions, quand l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a explosé de 46,2% à 88 millions, pour une marge afférente élargie de 4,2 points de pourcentage à 15,6%. Le résultat avant charges d'intérêt et impôts (Ebit) a été multiplié par plus de quatre à 39 millions, détaille le compte-rendu.

INTERNET ET LOGICIELS: Le groupe technologique d'origine danoise Trifork veut réaliser une introduction en Bourse (IPO) par le biais d'une double cotation à Copenhague et à Zurich, sur SIX Swiss Exchange. L'opération consistera à la vente d'actions existantes et à l'émission de nouveaux titres à hauteur de 5% du capital-actions existant. Les montants levés lors de cette opération seront utilisés pour des acquisitions sur les quatre marchés principaux du groupe que sont le Danemark, les Pays-Bas, la Suisse et la Grande-Bretagne.

COMMERCE EXTÉRIEUR: Le déficit commercial des Etats-Unis a atteint un plus haut historique en mars en raison d'une forte demande intérieure qui accroît le volume des importations. Et, il pourrait se creuser davantage dans les mois à venir, la reprise du pays étant plus rapide que celles de ses partenaires notamment européens. Le mois dernier, le déficit commercial a atteint 74,4 milliards de dollars (67,88 milliards de francs suisses), en hausse de 5,6% par rapport aux données du mois précédent, avec des importations en hausse de 6,3% à 274,5 milliards de dollars et des exportations en rebond de 6,6% à 200 milliards de dollars.

HYDROCARBURES: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur de l'embellie économique suscitée par une meilleure situation sur le front de la pandémie: son bénéfice net a bondi de 30% au premier trimestre de 2021. "Le résultat net d'Aramco a atteint 21,7 milliards de dollars (19,9 milliards de francs suisses) au premier trimestre, soit une hausse de 30% par rapport aux 16,7 milliards réalisés au premier trimestre 2020", a annoncé le groupe dans un communiqué.

AÉRONAUTIQUE: Lufthansa a demandé à son assemblée générale le feu vert pour une augmentation du capital de 5,5 milliards d'euros (6,0 milliards de francs suisses) maximum afin de rembourser les aides publiques qui ont permis au premier groupe européen de transport aérien d'éviter la faillite en pleine crise du Covid-19. Les actionnaires - dont l'Etat allemand, qui détient 20% depuis le sauvetage - permettront à la compagnie de "retourner à la stabilité financière", fait valoir le patron Carsten Spohr.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADECCO GROUP AG -0.41%63.82 Cours en différé.7.88%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.12%10.422 Cours en différé.-3.63%
GEBERIT AG -0.09%675.2 Cours en différé.21.83%
S&P GSCI CORN INDEX -3.59%459.6491 Cours en différé.21.59%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY -0.14%35.25 Cours en clôture.0.71%
SGS AG -0.07%2838 Cours en différé.6.29%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
04:13Le transfert de deux Yéménites détenus à Guantanamo est approuvé
RE
03:33JO-La présidente du comité d'organisation souhaite un nombre de spectateurs plafonné à 10.000
RE
00:53La Corée du Nord doit se préparer à la fois au dialogue et à la confrontation avec les USA-KCNA
RE
17/06Nucléaire-Les discussions se rapprochent d'un accord, selon l'Iran
RE
17/06Les marchés européens limitent leurs pertes après la Fed, Wall Street divisée
AW
17/06USA-Biden instaure un jour férié pour commémorer la fin de l'esclavage
RE
17/06Irlande du Nord-Le chef du DUP démissionne après trois semaines seulement
RE
17/06Irlande du Nord-Le chef du DUP démissionne
RE
17/06Les puissances mondiales promettent de l'aide à l'armée libanaise
RE
17/06Le dollar au plus haut en 2 mois au lendemain d'une Fed offensive
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"