Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mercredi 22 juin 2022

22/06/2022 | 17:15

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION: Le cimentier Holcim a signé un accord en vue du rachat de l'entreprise américaine SES Foam. Active dans l'isolation thermique, SES Foam devrait réaliser des ventes de 200 millions de dollars en 2022, indique l'entreprise zougoise. SES Foam surfe sur la tendance de l'efficience énergétique et a enregistré une croissance de ses activités à deux chiffres dernièrement. L'entreprise basée à Spring au Texas propose également des solutions organiques pour isoler les bâtiments et toitures.

ELECTROTECHNIQUE: Le groupe d'ingénierie ABB va participer à un projet de stockage de CO2 en Norvège. L'objectif est de stocker dans un premier temps jusqu'à 1,5 million de tonnes de dioxyde de carbone par an. La capacité doit être élargie à 5 millions de tonnes. Le contrat, signé avec le groupe industriel norvégien Aker Solutions, prévoit la livraison par ABB des systèmes électriques, d'automatisation et de sécurité pour le projet baptisé "Northern Lights", selon un communiqué du géant zurichois.

DÉFENSE: Brigitte Beck a été nommée directrice générale de Ruag MRO, succédant à Peter Bodmer qui dirigeait l'entreprise d'armement à titre intérimaire depuis décembre 2021. Mme Beck a précédemment travaillé pendant cinq ans pour l'énergéticien BKW. "Le remplacement de plusieurs systèmes d'armes de l'armée au cours des huit à dix prochaines années ainsi que l'utilisation réussie de nouvelles technologies comptent parmi les grands défis de Ruag MRO", a indiqué le groupe dans un communiqué.

CONJONCTURE: L'institut de recherches conjoncturelles KOF de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) abaisse ses prévisions de croissance du produit intérieur brut suisse en 2022 et 2023. L'invasion de l'Ukraine par la Russie a mis un coup de frein au redressement de l'économie mondiale à la suite de la pandémie de Covid, expliquent les analystes, qui soulignent le niveau important de l'inflation. La croissance du PIB suisse est attendue à 2,8% en 2022, contre 3,0% jusqu'ici, selon un communiqué. En 2023, les analystes prévoient désormais un taux de croissance de 1,3%, contre 2,0% au dernier pointage de mars dernier. Le KOF s'aligne donc sur plusieurs autres instituts qui ont récemment abaissé leurs prévisions de croissance pour l'économie suisse.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le nombre de postes que les grandes entreprises suisses cherchent à pourvoir s'est considérablement accru ces dernières semaines. Si les 50 principales sociétés du pays affichaient 8600 postes ouverts en mai, le chiffre est monté entre-temps à 9300. La progression a ainsi atteint 8% en l'espace d'un mois, selon une étude réalisée pour le compte d'AWP par Jobportal, qui a analysé les sites internet desdites sociétés. Un regard sur les dix principales entreprises révèle d'emblée que celles-ci peinent à recruter. En effet, à l'exception des CFF, toutes ont davantage de postes à pourvoir qu'il y a un mois.

ENSEIGNES: Les recettes du commerce de détail suisse sont attendues en légère baisse pour l'année en cours. Elles devraient malgré tout rester en hausse par rapport à l'exercice 2019, avant l'éclatement de la pandémie, indique l'institut d'études de marché GfK. Le commerce de détail suisse, hors carburant, a connu une solide évolution de ses activités en 2021, en dépit d'un environnement de marché difficile. La barre des 100 milliards de chiffre d'affaires a été franchie pour la première fois, avec un total cumulé de 102,3 milliards (+3,3% sur un an).

DEVISES: Les réfugiés ukrainiens bénéficiant du statut de protection S en Suisse pourront convertir leurs billets de banque ukrainiens en francs suisses pour un montant limité. A partir de lundi prochain, les personnes adultes pourront échanger, à titre unique, 10'000 hryvnias au maximum, soit l'équivalent de quelque 300 francs suisses, a indiqué la Banque nationale suisse (BNS) dans un communiqué. Cette opération sera possible auprès de certaines succursales d'UBS et de Credit Suisse.

CONJONCTURE: Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell a reconnu que la vigueur de l'inflation avait surpris les autorités monétaires et a prévenu que "d'autres surprises" pourraient intervenir. Dans un discours qu'il devait prononcer au Congrès, M. Powell a aussi assuré que l'économie américaine était suffisamment "solide et bien placée pour faire face à un resserrement monétaire".

ENVIRONNEMENT: Les banques en zone euro ont moins de trois ans pour satisfaire les attentes de la Banque centrale européenne (BCE) sur la gestion des risques liés au changement climatique, a déclaré un des hauts responsables de l'institut. "J'estime raisonnable que les banques se conforment pleinement à nos attentes (sur les risques liés au climat) d'ici fin 2024 au plus tard", a déclaré Frank Elderson, membre du directoire de la BCE et vice-président du superviseur unique des grandes banques, lors d'une conférence à Francfort.

INTERNET ET LOGICIELS: L'inflation a encore accéléré à 9,1% en mai sur douze mois au Royaume-Uni et reste à un record en 40 ans, tirée par les prix de l'alimentation et de l'essence, a annoncé l'Office national des statistiques (ONS). Fin avril, le taux d'inflation avait bondi de 7 à 9% et la Banque d'Angleterre prévoit que la hausse des prix pourrait dépasser 11% d'ici la fin de l'année, alimentant la crise du coût de la vie touchant de plein fouet les ménages les plus modestes.

AUTOMOBILE: Le constructeur automobile américain Ford a annoncé avoir choisi son usine en Espagne pour fabriquer un futur modèle électrique, au détriment d'un site allemand aux 4600 employés dont le sort inquiète les syndicats. L'usine de Valence est "le site préféré pour l'assemblage de véhicules basées sur la nouvelle génération d'architecture électrique", selon un communiqué.

SERVICES FINANCIERS: La banque française Crédit Agricole a annoncé viser un résultat net part du groupe "supérieur" à six milliards d'euros "à horizon 2025", avec un objectif de "plus d'un million de clients supplémentaires", dans le cadre de son plan "Ambitions 2025". "Notre trajectoire d'amplification à 2025 repose sur un fort potentiel de croissance organique avec un objectif de plus d'un million de clients supplémentaires", indique la banque dans un communiqué.

awp


© AWP 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
18:38La Fed devrait porter l'objectif de taux des "fed funds" entre 3,25%-3,5% d'ici fin 2022-Evans
RE
18:32Point marchés-Les actions montent et les taux reculent après l'inflation US
RE
18:20France-L'incendie en Gironde a brûlé 6.200 hectares, 10.000 personnes évacuées
RE
18:19EXCLUSIF : La société mexicaine Pemex est en pourparlers avec Vitol et souhaite reprendre ses activités après le scandale des pots-de-vin.
ZR
18:17France/incendies-le préfet délégué en gironde annonce que 10.000 personnes ont été évacuées
RE
17:47Pour Pékin, Washington est le "principal instigateur" de la crise ukrainienne
RE
17:44Le rand sud-africain en baisse avant les données sur l'inflation aux États-Unis
ZR
17:41Irak-Sadr réclame la dissolution du Parlement d'ici une semaine
RE
17:40Swissquote continue de miser sur les cryptomonnaies
AW
17:30Etat de droit-L'UE n'entend pas céder dans son différend avec la Pologne
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"