Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 11 janvier 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
11/01/2019 | 17:15

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

LUXE: Le groupe de luxe Richemont a enregistré au 3e trimestre de son exercice décalé une nette hausse de ses ventes, dopées par des acquisitions dans le secteur de la vente en ligne. Les principales régions, à l'exception de l'Europe qui a été freinée par les manifestations des gilets jaunes en France, ont contribué à la solide performance. La joaillerie reste le moteur de croissance du propriétaire de Cartier tandis que les maisons horlogères ont stagné en comparaison annuelle. Le genevois propriétaire aussi de Piaget et Vacheron Constantin, entre autres, a vu son chiffre d'affaires d'octobre à décembre, la saison la plus importante pour le secteur, bondir de 25% sur un an à 3,9 milliards d'euros (4,38 milliards de francs suisses) et de 24% à taux de change constant (tcc).

BANQUES: Credit Suisse a précisé les contours de son rachat d'actions propres annoncé le 12 décembre dernier. La grande banque anticipe un rachat de "au moins moins un milliard de francs suisses sous réserve des conditions économiques et de marché", après que le conseil d'administration a approuvé un montant maximal de 1,5 milliard dans son programme annoncé il y a un mois. L'opération débutera le 14 janvier et prendra fin le 30 décembre prochain. Les actions nominatives de Credit Suisse Group (CSG) seront rachetées sur une deuxième ligne de négoce à la Bourse Suisse (SIX Swiss Exchange) après déduction de l'impôt fédéral anticipé et annulées par le biais d'une réduction de capital. Celle-ci sera proposée à l'occasion d'une prochaine assemblée générale ordinaire des actionnaires.

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION: LafargeHolcim a décroché une grosse commande aux Pays-Bas, dans le cadre de la rénovation de la digue de fermeture, appelée Afsluitfjik en néerlandais. Les travaux pour cet ouvrage long de 32 kilomètres, qui constitue de fait un barrage, sont devisés au total à quelque 550 millions d'euros (617,3 millions de francs suisses). Erigé en 1932 et d'une largeur de 90 mètres en surface et le double sous l'eau, l'ouvrage constitue une pièce maîtresse des travaux du Zuiderzee, nécessite une rénovation et doit être significativement renforcé. Les travaux, qui ont débuté fin 2018, devraient se terminer en 2023.

DISTRIBUTION: DKSH a signé un accord de distribution avec Thai Meiji Pharmaceuticals. Le prestataire zurichois de services de marketing et de commerce de gros distribuera un antibiotique ainsi que d'autre produits de l'entreprise pharmaceutique thaïlandaise en Birmanie. Les termes financiers du partenariat ne sont pas dévoilés. Dans le cadre de la collaboration, DKSH préparera l'entrée de Thai Meiji Pharmaceuticals sur le marché birman. Le groupe établi à Zurich et actif essentiellement en Asie assumera en outre la distribution, la logistique, le traitement des commandes et le contrôle des crédits pour le compte de son client thaïlandais.

COMMERCE DE DÉTAIL: Double départ au sein de la direction élargie de Valora. Le responsable des affaires de commerce de détail du groupe bâlois en Allemagne, Peter Obeldobel, et le chef de l'activité Food Service en Suisse, Michel Gruber, quitteront ce mois encore le détaillant qui exploite notamment les kiosques. Tous deux ont décidé de relever un nouveau défi à l'extérieur du groupe, selon la formule consacrée. M. Obeldobel avait rejoint Valora et la direction élargie de l'entreprise établie à Muttenz en 2015 en tant que responsable des activités des unités Cigo, K Kiosk, Press & Books, Avec, Service Store DB/U-Store en Allemagne ainsi que celles de K Kiosk et Press & Books au Luxembourg. Il est également en charge des 10 points de ventes Press & Books en Autriche.

CONJONCTURE: Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont reculé de 0,1% en décembre sur un mois, comme s'y attendaient les analystes, à cause de la chute des prix de l'énergie, selon l'indice des prix à la consommation (CPI) publié par le département du Travail. Sur un an, l'inflation a ralenti à 1,9%, contre 2,2% le mois précédent, et tombe sous la cible des 2% pour la première fois depuis août 2017.

CONJONCTURE: La Banque de France (BdF) a maintenu vendredi sa prévision de croissance à 0,2% au quatrième trimestre 2018, malgré une baisse d'activité dans le secteur de l'hébergement et de la restauration, dans le contexte des "gilets jaunes". Ce chiffre, conforme à une précédente estimation publiée le 10 décembre, est néanmoins en net recul par rapport à la prévision initiale de la banque centrale, qui tablait sur un rebond de la croissance à 0,4% sur les trois derniers mois de l'année dernière.

CONJONCTURE: La production industrielle en Italie a diminué de 1,6% en novembre sur un mois, une baisse importante qui survient après des replis de 0,1% en octobre et en septembre, a indiqué l'Institut national des statistiques (Istat). Sur un an, et corrigée des effets de calendrier, elle a chuté de 2,6%.

CONJONCTURE: La croissance économique au Royaume-Uni s'est un peu ressaisie en novembre, mais continue à manquer de tonus du fait des incertitudes du Brexit, a annoncé l'Office des statistiques nationales (ONS). Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,2% sur un mois, soit un léger frémissement après 0,1% en octobre et une stabilité en septembre.

CONJONCTURE: La consommation des ménages au Japon a encore reculé en novembre, de 0,6% sur un an, dans une troisième économie mondiale qui manque de dynamisme. Ce chiffre s'est révélé en deçà des attentes des analystes interrogés par l'agence Bloomberg, qui anticipaient une baisse plus faible (-0,1%). L'indicateur avait décliné de 0,3% en octobre et de 1,6% en septembre, selon des statistiques publiées vendredi par le gouvernement japonais. Six ans après la mise en oeuvre de la stratégie de relance "abenomics" du Premier ministre Shinzo Abe, les consommateurs restent très frileux, alors que les salaires peinent à décoller. Et la situation ne devrait pas s'arranger cette année, avec le relèvement de la TVA de 8 à 10% prévu en octobre.

AUTOMOBILES: General Motors (GM), qui est en train de supprimer des milliers d'emplois, a annoncé vendredi s'attendre à de gros bénéfices pour 2018 et 2019, en dépit d'un déclin des ventes de voitures en Chine et d'un plafonnement attendu aux Etats-Unis, les deux premiers marchés automobiles au monde. Le premier constructeur américain, en pleine restructuration, ambitionne de dégager un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, compris entre 6,50 et 7 dollars, contre 6,29 dollars attendus en moyenne par les analystes.

AUTOMOBILES: Les livraisons du constructeur allemand Volkswagen, au coude à coude avec Toyota et l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pour la place de numéro un mondial, ont progressé de 0,9% l'an dernier, établissant un nouveau record à 10,83 millions de véhicules. Le géant de l'automobile, toujours éprouvé par le scandale des moteurs diesel truqués révélé à l'automne 2015, s'est réjoui d'avoir augmenté ses ventes malgré "l'incertitude économique en Chine" et la "désorganisation" de la production liée aux nouveaux tests antipollution européens WLTP.

JUSTICE: L'avenir judiciaire de Carlos Ghosn s'est encore assombri vendredi: le bâtisseur de l'alliance Renault-Nissan a fait l'objet de deux nouvelles inculpations par la justice japonaise. Mais ses avocats ont aussitôt déposé une demande de libération sous caution. Le parquet a décidé de le poursuivre pour abus de confiance et pour avoir minoré ses revenus dans des rapports boursiers de Nissan entre 2015 et 2018, a annoncé le tribunal de Tokyo. Son bras droit Greg Kelly, relâché sous caution le 25 décembre, a aussi été inculpé pour le deuxième motif, tout comme le constructeur d'automobiles nippon, en tant qu'entité morale ayant remis les documents incriminés.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) -0.06%1.07742 Cours en différé.-0.65%
GENERAL MOTORS COMPANY 0.62%25.8 Cours en différé.-29.51%
RENAULT 1.52%22.74 Cours en temps réel.-46.85%
SET 0.73%1330.81 Cours en temps réel.-15.76%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
10:27UNION PATRONALE SUISSE : Les entreprises misent sur la formation professionnelle, même au temps du COVID-19
PU
10:13Très légère baisse des loyers en juillet (Homegate)
AW
10:08FRANCE : la croissance du secteur privé a un peu moins accéléré que prévu en juillet
DJ
09:51L'Europe boursière espère un plan de relance US, les PMI en menu
RE
08:45Principales informations avant-Bourse
AW
08:09CHINE : L'activité des services a progressé à un rythme plus lent, dit Caixin
RE
07:12Disney évite le désastre redouté par les investisseurs malgré la pandémie
RE
06:31CHINE : croissance modérée dans les services en juillet
AW
06:21Mercredi 5 août 2020 - Service Basic d'AWP
AW
04:30Chine-L'activité des services a progressé à un rythme plus lent-Caixin
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"