Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 1er octobre

01/10/2021 | 17:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

BANQUES: Le plan de transformation de Credit Suisse, misant sur une meilleure gestion des risques après les coûteux déboires liés à Archegos et Greensill, sera finalisé d'ici fin 2021. Dans ce contexte, les actionnaires de la banque aux deux voiles ont élu deux nouveaux administrateurs lors de l'assemblée générale extraordinaire. Axel Lehmann a été plébiscité avec 98,87% des voix et Juan Colombas avec 98,75% des voix au conseil d'administration de Credit Suisse. L'assemblée générale extraordinaire s'est tenue sans la présence des actionnaires, en raison de la pandémie de coronavirus.

CONJONCTURE: La dynamique de croissance des petites et moyennes entreprises (PME) suisses actives dans l'industrie s'est renforcée en septembre après le creux imputable à la période estivale et la pandémie de coronavirus. Les volumes de production et les carnets de commandes ont particulièrement progressé, nonobstant les problèmes d'approvisionnement, indique Raiffeisen. L'indice PMI PME de la banque, qui a bondi à 63,9 points après 56,6 points le mois dernier, se rapproche du record historique du mois de mai. Les trois derniers relevés mensuels de ce baromètre s'étaient pour leur part inscrits en baisse.

CONJONCTURE: Malgré les délais de livraison et des hausses de prix des matières premières, la confiance du secteur industriel suisse a repris de la vigueur en septembre. L'indice manufacturier des directeurs d'achat (PMI) est ainsi reparti à la hausse, loin cependant du pic historique de 71,1 points atteint en juillet. Publié par Credit Suisse et la société Procure.ch, cet indicateur avancé s'est étoffé en septembre de 0,4 point de pourcentage sur un mois à 68,1 points, dépassant les prévisions les plus optimistes des économistes interrogés par AWP. En août, une baisse sensible de 3,4 points avait été constatée.

AUTOMOBILE: Le nombre de voitures de tourisme immatriculées au mois de septembre en Suisse et au Liechtenstein a fondu de 8,4% sur un an pour s'établir à 19'648 véhicules, selon le décompte mensuel publié par Autosuisse. La faîtière des importateurs attribue le phénomène à la pénurie mondiale de puces électroniques, qui bride les capacités de production des constructeurs. La priorité accordée par ces derniers aux véhicules électriques a par ailleurs fait bondir leur part de marché à un niveau inédit de 29,7%. Cette proportion correspond à 4006 automobiles électriques, 1828 hybrides rechargeables et cinq véhicules à piles à combustible.

AUTOMOBILE: Le Salon de l'auto de Genève a franchi cette semaine une étape dans l'optique de sa renaissance, après deux années vides en raison du coronavirus. Le conseil de fondation a donné lundi son feu vert à la tenue d'une édition 2022, indique le directeur général (CEO) Sandro Mesquita dans une interview parue vendredi dans L'Agefi. Le patron du Geneva international motor show (Gims) évoque une décision "entrepreneuriale courageuse", prise dans un "contexte fragile" en raison de la persistance de la pandémie et des difficultés auxquelles fait face l'industrie automobile. "L'organisation de la manifestation en 2022 a été finalement motivée par le nombre d'exposants inscrits, qui s'élève à 60 jusqu'à présent", explique M. Mesquita.

PHARMA: Le sotrovimab, un anticorps monoclonal développé par le laboratoire tessinois Humabs Biomed en partenariat avec le géant britannique GlaxoSmithKline (GSK) pour lutter contre la Covid-19, déjà temporairement homologué dans 13 marchés, dont les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon, est désormais prêt à être administré en Suisse, qui en a commandé 3000 doses. Evoquant sa grande satisfaction, Filippo Riva, directeur opérationnel (COO) de l'entreprise, détenue par le californien coté au Nasdaq Vir Biotechnology, indique que "la Suisse a agi assez rapidement pour mettre ce médicament à la disposition des personnes risquant d'être hospitalisées ou de souffrir d'une évolution grave", pouvait-on lire sur le site de la RSI.

ECLAIRAGE: Tempêtes, intempéries et feux de forêt ont causé des dégâts dévastateurs aux quatre coins de la planète cette année et vont peser sur la performance des assureurs, et partant se répercuter sur celle des réassureurs, qui ne font pas secret de leur intention de relever leurs tarifs. Lors du dernier "Rendez-vous de septembre", qui s'est tenu sous forme virtuelle en raison des restrictions sanitaires, les deux plus importants acteurs de la branche, Munich Re et Swiss Re, ont délivré un message on ne peut plus clair: les prix de la réassurance vont continuer à augmenter.

CHOCOLAT: Barry Callebaut a enregistré un nouveau changement dans sa direction générale. Le grossiste en cacao et spécialiste de produits chocolatés a nommé Rogier van Sligter comme seul responsable de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (Emea), suite au départ d'Andrew Fleming qui va "rechercher d'autres opportunités de carrière en dehors du groupe", indique, selon la formule consacrée, Barry Callebaut.

CONJONCTURE: Le taux d'inflation en zone euro a bondi en septembre à 3,4% sur un an, au plus haut depuis 13 ans, en raison de la flambée des prix de l'énergie, a annoncé Eurostat. Parmi les principales composantes de l'indicateur, le secteur de l'énergie a connu de loin la plus forte hausse des prix le mois dernier (+17,4%, après +15,4% en août), a souligné l'office européen des statistiques.

CONJONCTURE: L'inflation aux Etats-Unis a accéléré en août sur un an mais elle est restée stable comparée au mois précédent signe que la hausse des prix continue de se modérer, selon les données publiées par le département du Commerce. Comparé à août 2020, la hausse des prix s'établit à 4,3% alors que la première économie du monde est confrontée à des perturbations des chaînes de production et de distribution provoquant des pénuries.

CONJONCTURE: La croissance de l'activité manufacturière en France a été freinée en septembre par les pénuries de matières premières et de composants de base, selon un indicateur du cabinet IHS Markit, très suivi par les marchés. L'indice composite, qui mesure la performance du secteur sur la base des données recueillies auprès de 400 entreprises, s'est replié en septembre à 55, après 57,5 en août. Il affiche ainsi son plus faible niveau depuis janvier dernier, même si une valeur supérieure à 50 signale toujours une expansion de l'activité. "Les fortes perturbations qui affectent actuellement les chaînes d'approvisionnement commencent à grever sérieusement la conjoncture du secteur manufacturier français, et à se répercuter même sur le niveau de la demande", souligne Joe Hayes, économiste chez IHS Markit.

PHARMA: Le laboratoire américain Merck & Co va demander l'autorisation de l'Agence américaine des médicaments (FDA) pour un traitement par voie orale contre le Covid-19 qui "réduit de façon significative les risques d'hospitalisation ou de décès", a annoncé l'entreprise. Si elle est autorisée, cette pilule antivirale appelée le molnupiravir serait le premier médicament de ce type à être mis sur le marché pour traiter le Covid-19, ce qui constituerait une avancée dans la lutte contre la pandémie.

FOOTBALL: Le FC Barcelone a enregistré pour l'exercice 2020/21 une perte de 481 millions d'euros (518,3 millions de francs suisses) et des dépenses record estimées à 1,136 milliard d'euros, a annoncé le club, en prévoyant toutefois un retour aux bénéfices dès cette saison. "Le bilan de la saison 2020/21, avec 631 millions d'euros de revenus et 1,136 milliard d'euros de dépenses présente un résultat de 481 millions d'euros de pertes, après paiement des impôts", a révélé le club catalan, en pleine crise sportive et financière.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:49Mélenchon tente de reprendre la main à gauche
RE
14:38Paris et Riyad expriment leurs convergences après le voyage de Macron dans le Golfe
RE
14:38La france et l'arabie saoudite ont souligné la nécessité pour le gouvernement libanais de mettre en oeuvre des réformes globales, en particulier l’engagement à appliquer l’accord de taëf, qui garantit l’unité nationale et la paix au liban-communiqué
RE
14:37La france a rappelé sa détermination à ce que l’iran ne puisse jamais développer ou acquérir une arme nucléaire-communiqué
RE
14:37La france et l'arabie saoudite ont exprimé leur forte préoccupation face au développement du programme nucléaire de l’iran et à son manque de coopération et de transparence vis-à-vis de l’aiea-communiqué
RE
14:37La france et l'arabie saoudite ont appelé à faire cesser la politique de colonisation israélienne qui menace la solution à deux etats-communiqué
RE
14:36La france et l'arabie saoudite ont confirmé leur soutien aux résolutions de l'onu pertinentes et à l’initiative de paix arabe garantissant le droit des palestiniens à l’instauration d’un etat dans les frontières de 1967, ayant jérusalem-est-communiqué
RE
14:35La france et l'arabie saoudite ont confirmé leur soutien à l’instauration de la paix au moyen-orient, et ont souligné l’importance d’une solution globale au conflit israélo-palestinien, conformément à la solution des deux etats-communiqué
RE
14:34La france et l'arabie saoudite ont réaffirmé l’importance du renforcement et de la consolidation de la coopération franco-saoudienne, de la coordination de leurs positions vis-à-vis des questions d’intérêt commun-communiqué
RE
14:34La france et l'arabie saoudite ont confirmé l’importance de l’évaluation continue des menaces communes envers les intérêts des deux pays, ainsi qu’envers la sécurité et la stabilité de la région-communiqué
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"