Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 21 janvier

21/01/2022 | 17:04

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

AFFICHAGE: Le marché publicitaire en Suisse a accéléré l'année dernière, mais reste encore en dessous des recettes dégagées en 2019, avant la pandémie de coronavirus, a annoncé le cabinet de conseils promotionnels Media Focus Schweiz. Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le secteur a généré un chiffre d'affaires de 5,6 milliards de francs suisses, en progression de 12,3% comparé à 2020. Ce montant reste cependant inférieur de 6% à celui enregistré en 2019.

IMMOBILIER: Le remplacement des chaudières à mazout ou à gaz des maisons par des alternatives plus écologiques devrait se faire moins rapidement qu'escompté, mettant à mal les objectifs de réduction des gaz à effet de serre du Conseil fédéral. Les coûts élevés des investissements représentent un frein au changement d'infrastructure. Les chaudières fonctionnant au mazout subissent depuis plusieurs années une décrue. Depuis 2010, environ 2% des installations sont remplacées par d'autres systèmes, soit un repli cumulé de 100'000 unités en dix ans, selon une étude d'UBS.

SOMMET INTERNATIONAL: Les grands de ce monde devraient se rendre en personne à Davos au Forum économique mondial (WEF) du 22 au 26 mai. Le sommet veut accueillir à nouveau des participants du monde des affaires, de la politique et de la diplomatie dans la station de ski grisonne, si la situation sanitaire le permet. Les thèmes à l'agenda seront notamment "la reprise", "la lutte contre le changement climatique" ou encore "l'exploitation des technologies de la quatrième révolution industrielle". L'édition sera placée sous le slogan "Working Together, Restoring Trust" (travailler ensemble, restaurer la confiance).

AUTOMOBILE: L'importateur automobile Amag, rudement malmené en 2020 avec l'éclatement de la crise sanitaire, a fait état d'un net redressement de ses ventes l'année dernière. Le groupe basé à Cham, dans le canton de Zoug, reste cependant nettement en deçà des 4,7 milliards de francs suisses de recettes engrangées en 2019, année qui l'a vu souffler sa 75e bougie et dernier exercice avant la pandémie de Covid-19. Le chiffre d'affaires consolidé, qui avait chuté de 15% l'année dernière, est remonté à 4,3 milliards. "Les ateliers ont très bien travaillé en 2021 et l'ensemble de l'organisation de concessionnaires est parvenue à augmenter les parts de marché de nos marques", s'est félicité le directeur général (CEO) d'Amag, Helmut Ruhl, cité dans un communiqué.

CONJONCTURE: Les prix à la consommation au Japon (hors produits frais) ont augmenté de 0,5% en décembre sur un an. La hausse reflète notamment le renchérissement de l'énergie, selon des données officielles. Cette progression est légèrement inférieure à celle attendue par le consensus d'économistes de l'agence Bloomberg, qui prévoyait +0,6%, après +0,5% en novembre. Sur l'ensemble de 2021, les prix à la consommation se sont repliés de 0,2% dans le pays, marqué par plusieurs états d'urgence et d'autres mesures de restriction pour tenter de limiter les contaminations au Covid-19.

CONJONCTURE: Les ventes au détail ont baissé de 3,7% en décembre sur un mois au Royaume-Uni, bien plus qu'attendu et le plus fort recul depuis près d'un an, le variant Omicron ayant gardé nombre de consommateurs loin des magasins. La crise d'approvisionnement mondiale et les problèmes de livraison avaient par ailleurs encouragé nombre de Britanniques à faire leurs achats de Noël en avance en novembre et octobre, quand les ventes au détail ont progressé de respectivement 0,8% et 1%, souligne l'Office national des statistiques (ONS).

ENERGIE: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a annoncé son retrait de Birmanie, quelques heures après une décision similaire du géant français TotalEnergies qui a invoqué "une dégradation" de la situation en matière de droits humains un an après le coup d'Etat militaire.

VIDÉO À LA DEMANDE: L'action Netflix a ouvert en forte baisse de plus de 20% à la Bourse de New York, au lendemain de la publication de prévisions de croissance de la plateforme historiquement basses. Vers 15H20 GMT, le titre abandonnait 24,79% à 382,28 dollars. Le service de vidéo en ligne par abonnement table sur un gain net de 2,5 millions d'abonnés au premier trimestre, ce qui constituerait la progression la plus modeste pour les trois premiers mois de l'année depuis 2010.

INFORMATIQUE: Le géant américain des semi-conducteurs Intel a annoncé qu'il allait investir plus de 20 milliards de dollars (18,3 milliards de francs suisses) pour construire deux nouvelles usines de puces électroniques dans l'Ohio, alors qu'une pénurie mondiale de composants électroniques affecte de nombreuses industries. La construction de ces usines, qui se situeront à proximité de la capitale de l'Etat, Columbus, doit débuter à la fin de l'année. La production de puces pourrait démarrer à partir de 2025.

AUTOMOBILE: Le groupe Renault a annoncé un partenariat avec le chinois Geely. Les deux partenaires envisagent de construire des véhicules thermiques et hybrides électriques en Corée du Sud, destinés au marché local puis à l'exportation. Les nouveaux véhicules seront produits par l'usine Renault Samsung Motors (RSM, une filiale à 80% de Renault) de Pusan (sud-est), avec un début de production prévu en 2024, ont précisé les deux groupes dans un communiqué commun.

AÉRONAUTIQUE: Airbus a annulé une commande de 50 A321neo de Qatar Airways. La décision, inédite, s'inscrit dans le cadre d'un contentieux entre le constructeur aéronautique et la compagnie aérienne concernant des problèmes constatés sur une partie de la flotte de long-courriers A350. "Nous confirmons avoir résilié le contrat portant sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à notre droit", a affirmé à l'AFP un porte-parole d'Airbus, confirmant une information de Bloomberg. La compagnie aérienne avait cloué au sol une partie de ses A350 en raison d'une dégradation de la surface des fuselages et a intenté des poursuites devant la justice britannique à l'encontre d'Airbus.

MATÉRIEL FERROVIAIRE: Un an après le rachat du canadien Bombardier Transport, le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé sa volonté de recruter 7500 personnes dans le monde en 2022. Le plan doit permettre au géant français de répondre à la demande, avec la volonté de recruter des profils très qualifiés dans la technique et plus de femmes. "L'entreprise a doublé de taille il y a un an, on est présents dans 70 pays et notre carnet de commandes est assez significatif donc on a des besoins partout dans le monde pour exécuter les contrats", a expliqué à l'AFP la directrice des ressources humaines (DRH) du groupe.

awp


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 2.05%111.28 Cours en temps réel.-2.94%
ALSTOM 4.10%25.87 Cours en temps réel.-20.40%
CHEVRON CORPORATION 0.67%176.59 Cours en différé.50.48%
INTEL CORPORATION 3.03%43.48 Cours en différé.-15.57%
NETFLIX, INC. 1.90%191.4 Cours en différé.-68.23%
RENAULT 0.10%25.325 Cours en temps réel.-17.14%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. -0.75%65900 Cours en clôture.-15.84%
TOTALENERGIES SE -0.76%54.7 Cours en temps réel.23.50%
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:54La Turquie demande des gestes concrets pour accepter Suède et Finlande dans l'Otan
RE
14:52Ryanair salue la décision de la cour d'appel de Paris dans son litige avec lastminute
RE
14:52La Turquie demande des gestes concrets pour accepter Suède et Finlande dans l'Otan
RE
14:51ÉTATS-UNIS : Ralentissement de l'inflation et des dépenses des ménages en avril
RE
14:50L'UE négocie un accord remanié sur les importations de pétrole russe
RE
14:47Ryanair salue la décision de la cour d'appel de paris dans son l…
RE
14:40USA : +0,9% de dépenses des ménages en avril
CF
14:29COLOMBIE : Election présidentielle dimanche, un candidat de gauche favori
RE
13:58Le Brent pourrait dépasser 150 dollars le baril si l'offre de pétrole russe diminue, selon BofA
RE
13:53Le prix de l'or est prêt pour un deuxième gain hebdomadaire en raison du repli du dollar.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"