Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 28 janvier

28/01/2022 | 17:03

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

PARFUMS ET ARÔMES: Givaudan a dépassé l'année dernière le niveau de recettes d'avant-crise dans quasiment toutes ses activités. Nettement améliorée, la rentabilité a pâti de coûts de logistique élevés au 2e semestre. En 2022, les prix des matières premières seront la principale préoccupation du géant genevois des arômes et parfums. Les coûts des matières premières devraient augmenter de 9% cette année selon Givaudan, qui a entamé des négociations avec ses clients pour répercuter cet effet sur les prix. "C'est le troisième cycle de hausses" après celles de 2011 (+15%) et 2017-2018 (+5% par an), a rappelé à AWP le directeur général Gilles Andrier.

BANQUES: Credit Suisse, dans la tourmente depuis le départ de son président et embourbé dans les affaires Greensill et Archegos, veut ajuster le versement des bonus à ses employés, notamment pour mieux tenir compte de la gestion du risque. "Notre objectif est de distribuer des compensations qui trouvent le bon équilibre entre les intérêts des employés, des actionnaires et d'autres parties prenantes", a indiqué le groupe bancaire dans une note interne transmise à l'agence AWP.

LUXE: La marque horlogère Zenith a réalisé en 2021 une année record au niveau des recettes. Nonobstant les défis liés à la pandémie de coronavirus, la manufacture du Locle anticipe un exercice 2022 très dynamique, grâce notamment aux nouveaux produits. "Nous avons enregistré une hausse du chiffre d'affaires à deux chiffres sur deux ans et à trois chiffres par rapport à 2020. Et la rentabilité a atteint un niveau fantastique", indique à AWP Julien Tornare, le directeur général, en marge du salon horloger numérique LVMH Watch Week, événement au cours duquel les maisons horlogères du géant du luxe français présentent leurs nouveautés.

CONJONCTURE: La consommation a marqué le pas en décembre aux Etats-Unis, l'activité économique ayant été perturbée par le variant Omicron, tandis que les revenus des ménages ont progressé, mais moins qu'attendu, selon les données du département du Commerce. Les dépenses des ménages ont, comme prévu, reculé de 0,6% en décembre par rapport à novembre. La hausse des dépenses dans les services (+0,5%), et notamment en services de santé, n'a pas été suffisante pour compenser la baisse des achats de biens (-2,6%), plombée par le recul des ventes de voitures.

CONJONCTURE: L'activité économique française a nettement rebondi en 2021 avec une croissance de 7%, du jamais vu depuis 52 ans mais qui intervient après la récession historique subie en 2020 à cause de la crise sanitaire. Cette première estimation, publiée par l'Insee, dépasse les prévisions des économistes, comme celles de l'Institut national de la statistique et des études économiques et de la Banque de France.

CONJONCTURE: Le produit intérieur brut (PIB) allemand s'est tassé de 0,7% au quatrième trimestre 2021, après deux trimestres de hausse, en raison des pénuries gênant l'industrie et des restrictions liées à la pandémie de coronavirus, selon des chiffres préliminaires publiés vendredi. "Après avoir renoué avec la croissance durant l'été, malgré des difficultés croissantes de pénuries de matériaux, la reprise a été stoppée par la quatrième vague de coronavirus", explique l'institut de statistique Destatis dans un communiqué.

BIENS DE CONSOMMATION: Le groupe américain de produits d'hygiène et d'entretien Colgate-Palmolive, qui a augmenté ses prix d'octobre à décembre 2021, a réalisé un chiffre d'affaires trimestriel et annuel en-dessous des attentes du marché et voyait son action sanctionnée à Wall Street. Les revenus trimestriels de l'entreprise se sont établis à 4,40 milliards et les recettes annuelles à 17,42 milliards de dollars (16,2 milliards de francs suisses), en-dessous des prévisions moyennes des analystes.

AUTOMOBILE: Renault construira à Dieppe à partir de 2025 le petit SUV électrique de sa marque sportive Alpine, dans le cadre d'un réinvestissement industriel salué vendredi par le ministre de l'Economie. Le groupe Renault a fait d'Alpine sa vitrine sportive, abandonnant la marque Renault Sport. Cette mise en avant, notamment en Formule 1 avec le pilote français Esteban Ocon, doit apporter une nouvelle notoriété à la marque, connue hors de l'Hexagone uniquement des passionnés.

BIENS DE CONSOMMATION: Le groupe suédois d'électroménager Electrolux a annoncé une baisse plus forte qu'attendu de son bénéfice net annuel (-29%), en raison d'un quatrième trimestre plombé par une hausse des coûts et des problèmes d'approvisionnement. Le bénéfice net 2021 s'est affiché à 4,7 milliards de couronnes (464 millions de francs suisses) tandis que le chiffre d'affaires a atteint 125,6 milliards de couronnes (12,4 milliards de francs suisses), en hausse de 8%.

HABILLEMENT: Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M) a annoncé un bénéfice net annuel 2021 multiplié par neuf à 11,0 milliards de couronnes suédoises (1,09 milliard de francs suisses), supérieur aux attentes, après un exercice 2020 plombé par les confinements de la pandémie. Malgré un mouvement de boycott qui a encore fait plonger ses ventes en Chine de près de 40%, le numéro 2 mondial du secteur a retrouvé au quatrième trimestre et hors effets de change un chiffre d'affaires similaire à l'avant-pandémie.

AUTOMOBILE: Toyota a conservé en 2021 sa couronne de numéro un mondial de l'automobile. Le constructeur japonais a vendu pas moins de 10,5 millions de véhicules sur l'ensemble de l'année dernière, 10,1% de plus qu'un an auparavant, selon des données publiées par le groupe. Cette performance reflète la résistance dans l'ensemble de la production du géant nippon (qui comprend aussi ses marques Hino et Daihatsu) malgré les fortes perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales de l'industrie l'automobile, en particulier pour les semi-conducteurs. Toyota s'est hissé au sommet pour la deuxième année consécutive devant le groupe allemand Volkswagen (marques VW, Audi, Skoda, Seat...), dont les ventes mondiales ont elles reculé de 4,5% l'an dernier, à 8,88 millions d'unités, selon des chiffres publiés mi-janvier.

awp


© AWP 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:10L'armée américaine signe un contrat de 687 millions de dollars pour réapprovisionner les Stingers après les livraisons en Ukraine
ZR
15:02Ryanair salue la décision de la cour d'appel de Paris dans son litige avec lastminute
RE
15:00Plus de 4.000 civils tués en Ukraine, selon l'Onu
RE
14:54La Turquie demande des gestes concrets pour accepter Suède et Finlande dans l'Otan
RE
14:52La Turquie demande des gestes concrets pour accepter Suède et Finlande dans l'Otan
RE
14:51ÉTATS-UNIS : Ralentissement de l'inflation et des dépenses des ménages en avril
RE
14:50L'UE négocie un accord remanié sur les importations de pétrole russe
RE
14:47Ryanair salue la décision de la cour d'appel de paris dans son l…
RE
14:43Les dépenses de consommation américaines dépassent les attentes en avril ; l'inflation a probablement atteint un sommet
ZR
14:40Un législateur conservateur britannique quitte le gouvernement en raison de la culture toxique du "partygate".
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"