Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 29 octobre

29/10/2021 | 17:18
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque nationale suisse (BNS) a basculé dans le rouge au troisième trimestre, subissant une perte de 2,08 milliards de francs suisses causée par les positions en devises étrangères. Lors de la même période de 2020, l'institut d'émission avait dégagé un bénéfice de 14,31 milliards de francs suisses. Les positions en monnaies étrangères ont débouché sur une perte de 2,35 milliards de francs suisses, que les résultats de l'or (+109,5 millions) et des positions en francs suisses (+250,2 millions) n'ont pas pu compenser.

RÉASSURANCE: Le numéro deux mondial de la réassurance Swiss Re a dégagé sur les neuf premiers mois de l'année un bénéfice net de 1,26 milliard de dollars, à comparer avec un déficit de près de 700 millions sur la même période l'an dernier. La firme zurichoise a déboursé sur la période pas moins de 1,7 milliard pour les catastrophes naturelles et plus de 270 millions pour des dommages d'origine humaine. Le bénéfice net apuré des prestations liées à la pandémie de coronavirus s'établirait à 2,26 milliards, contre 1,64 milliard un an plus tôt.

CIMENT: Le géant des matériaux de construction Holcim a dépassé les attentes au troisième partiel. Parvenant à répercuter les coûts en hausse sur ses clients, il a relevé ses attentes en termes de rentabilité pour l'année. "Nous sommes dans un supercycle dans le secteur de la construction", avec des marchés clés en forme, a expliqué son directeur général (CEO) Jan Jenisch en marge de la publication des résultats trimestriels.

ENERGIE: L'énergéticien BKW affirme entrer dans une phase de croissance encore plus forte que celle connue depuis 2016, période où le bénéfice avait bondi de 26%. Sur les cinq prochaines années, le chiffre d'affaires des ex-Forces motrices bernoises devrait gonfler de 50%, et le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) de 60%. Le groupe bernois vise des revenus compris entre 4,5 et 5,0 milliards de francs suisses d'ici 2026, a expliqué la directrice générale (CEO) Suzanne Thoma lors de la journée des investisseurs qui s'est tenue à Zurich.

MATÉRIEL FERROVIAIRE: Le constructeur ferroviaire français Alstom a déposé un recours auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF) contre l'adjudication à Stadler Rail d'une commande pour 286 nouvelles rames automotrices, passée par les Chemins de fer fédéraux (CFF) et deux de leurs filiales. L'industriel de Bussnang avait remporté l'appel d'offre à 2 milliards de francs suisses début octobre face à Alstom et l'allemand Siemens. Les CFF indiquent avoir été informés de la manoeuvre par le TAF et ignorer à ce stade si le processus d'acquisition en sera retardé ni pour combien de temps, le cas échéant.

MATIÈRES PREMIÈRES: Le géant des matières premières Glencore a accusé sur neuf mois un tassement de sa production de cuivre et de charbon, piliers de son activité d'extraction. Le cobalt, très prisé pour la fabrication des batteries, a cependant vu ses volumes augmenter. L'objectif annuel de rentabilité opérationnelle a été relevé. Entre janvier et septembre, la production de charbon a atteint 76,3 millions de tonnes, ce qui représente un recul de 9% sur un an, selon le rapport trimestriel de la multinationale zougoise.

CONJONCTURE: Les revenus des ménages américains ont diminué de 1% en septembre, en raison de l'expiration des allocations chômage plus généreuses qui étaient versées depuis le début de la pandémie, tandis que l'inflation s'est accélérée, à son rythme le plus rapide depuis 30 ans. La hausse des prix sur un an, qui s'était stabilisée en août, a de nouveau marqué une accélération, à 4,4%, au plus haut depuis janvier 1991, selon l'indice PCE publié par le département du Commerce.

CONJONCTURE: La zone euro a conforté son retour à la croissance au troisième trimestre, après la reprise du trimestre précédent, mais reste menacée par la forte hausse de l'inflation, qui a atteint un pic depuis 13 ans en octobre en raison de la flambée des prix de l'énergie. Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a progressé de 2,2% en juillet-septembre par rapport au trimestre précédent, après un net rebond de 2,1% au deuxième trimestre, selon une première estimation d'Eurostat.

CONJONCTURE: La production industrielle au Japon a baissé plus fortement que prévu en septembre (-5,4% sur un mois), principalement du fait du secteur automobile nippon, touché de plein fouet par les perturbations de ses approvisionnements, selon des chiffres officiels. Il s'agit du troisième mois de déclin d'affilée de la production industrielle dans la troisième économie mondiale, et son recul le plus marqué depuis mai.

HYDROCARBURES: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil est repassé dans le vert au troisième trimestre, dégageant un bénéfice net de 6,8 milliards de dollars à la faveur du rebond des prix du pétrole et du gaz. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a bondi de 60% pour atteindre 73,8 milliards de dollars (67,3 milliards de francs suisses) sur la période.

BIENS DE CONSOMMATION: Le groupe américain de produits d'hygiène et d'entretien Colgate-Palmolive a prévenu à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels qu'il pourrait continuer à augmenter le prix de ses produits en raison de la hausse de ses dépenses d'exploitation. "Nous prévoyons que les coûts vont rester élevés lors des prochains trimestres et nous restons focalisés sur le financement de la croissance de nos revenus, y compris via de nouvelles hausses de prix", a averti Noel Wallace, le PDG de l'entreprise, cité dans un communiqué.

HYDROCARBURES: Le groupe américain de pétrole et de gaz Chevron a dépassé les attentes au troisième trimestre, profitant non seulement d'une hausse des volumes vendus mais aussi de l'augmentation des prix. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a bondi de 83% pour atteindre 44,7 milliards de dollars (40,8 milliards de francs suisses), soit au-dessus des 40,5 milliards attendus par les analystes.

BANQUES: La première banque danoise, Danske Bank, a enregistré un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes mais a réduit ses prévisions de rentabilité pour 2023. "Des ajustements sont nécessaires en raison des vents contraires importants auxquels nous avons été confrontés au cours des deux dernières années", a expliqué le groupe, qui cite notamment une concurrence accrue, une pression continue sur les marges et des coûts liés à une mise en conformité avec la législation sur le blanchiment.

TRANSPORT AÉRIEN: Toujours victime de la pandémie, la première compagnie aérienne japonaise ANA Holdings a drastiquement abaissé ses prévisions de résultats pour son exercice 2021/22 qui s'achèvera le 31 mars prochain, s'attendant désormais à de nouvelles pertes annuelles. "Malgré des perspectives prometteuses pour l'activité fret à l'international, l'impact prolongé du Covid-19 dû à l'apparition de variants a entraîné une baisse bien plus importante qu'initialement prévu de la demande passagers", a expliqué ANA dans un communiqué.

TÉLÉCOMMUNICATIONS: Le géant chinois des télécoms Huawei a annoncé un chiffre d'affaires en repli d'un tiers sur un an pour les trois premiers trimestres, sous l'effet des sanctions américaines. Le groupe a réalisé entre janvier et septembre un chiffre d'affaires de 455,8 milliards de yuans (65 milliards de francs suisses), a-t-il indiqué dans un communiqué.

BANQUES: BNP Paribas a annoncé avoir enregistré un bénéfice net en forte hausse au troisième trimestre, surpassant ses niveaux d'avant-crise. Conforté par des résultats solides, le groupe a annoncé dans le même temps le lancement d'un programme de rachat d'actions. De juillet à septembre, la plus grande banque française a réalisé un bénéfice net de plus de 2,5 milliards d'euros (2,7 milliards de francs suisses), soit une hausse de 32,2% par rapport au troisième trimestre 2020 et de 29,2% par rapport au troisième trimestre 2019.

OPTIQUE: Le géant mondial de l'optique EssilorLuxottica a de nouveau relevé ses prévisions pour 2021, après des ventes en hausse au troisième trimestre, supérieures à leur niveau pré-pandémie. Le mastodonte, issu de la fusion entre le français Essilor et l'italien Luxottica en 2018, a publié un chiffre d'affaires en progression de 3,5% sur deux ans (+9% à taux de change constant) à quasiment 4,5 milliards d'euros (4,8 milliards de francs suisses).

AUTOMOBILE: Le groupe automobile allemand Daimler a fait état d'une forte hausse de son bénéfice net au troisième trimestre, malgré une "baisse considérable de la production et des ventes", en raison de l'actuelle pénurie de semi-conducteurs. Sur un an, l'entreprise enregistre une hausse de 19% de son bénéfice net, qui s'établit à 2,57 milliards d'euros (2,74 milliards de francs suisses) tandis que son résultat opérationnel ajusté a progressé de 4% à 3,61 milliards d'euros.

TRANSPORT AÉRIEN: Air France-KLM a nettement réduit ses pertes au troisième trimestre grâce à une "belle saison estivale" et va continuer à augmenter ses capacités pour répondre à la "forte demande" vers des pays rouverts. La société a bouclé la période juillet-septembre sur une perte nette de 192 millions d'euros (204,4 millions de francs suisses), ce qui marque une amélioration sensible par rapport aux 1,5 milliard perdus lors de chacun des deux trimestres précédents.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:38Le bénéfice trimestriel de la société indienne Reliance bondit de 42 % grâce à l'essor de l'énergie.
ZR
15:30Le chef du LME, M. Chamberlain, quitte son poste pour se lancer dans les cryptomonnaies.
ZR
15:28Peines sévères pour Guéant et Buisson au procès des sondages de l'Élysée
RE
15:25FRANCE : Le Conseil constitutionnel valide le "pass vaccinal"
RE
15:24Lagarde (BCE) réaffirme tabler sur un reflux de l'inflation
RE
15:14Lagarde (BCE) réaffirme tabler sur un reflux de l'inflation
RE
15:11PRÉPAREZ-VOUS À CE QUE LES GRANDES BANQUES CENTRALES SE DÉPHASENT : les responsables politiques
ZR
15:08Peines sévères pour Guéant et Buisson au procès des sondages de l'Elysée
RE
15:05TWITTER : un NFT pourra être choisi comme photo de profil
AO
15:04France-Le Conseil constitutionnel valide le "pass vaccinal"
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"