Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 9 novembre 2018

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/11/2018 | 17:15

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

BANQUES: Le Département américain de la Justice (DOJ) a engagé des poursuites à l'encontre du numéro un bancaire helvétique. Elles sont liées à une plainte civile concernant des instruments financiers à l'origine de la crise financière en 2008. En France, l'établissement fait également face à un important litige judiciaire. Selon un communiqué, les autorités américaines reprochent à l'établissement aux trois clefs, d'avoir "escroqué des investisseurs aux Etats-Unis et dans le monde entier" en leur vendant des titres adossés à des créances hypothécaires résidentielles (RMBS) en 2006 et 2007. Elles reprochent à UBS d'avoir induit en erreur ses clients sur la qualité des prêts immobiliers composant ces produits financiers, leur cachant le fait qu'ils étaient bien plus risqués que ce que leur faisait croire la banque.

BANQUES: L'initiative populaire sur l'autodétermination pourrait être la provocation de trop pour Bruxelles, craignent les milieux financiers helvétiques. Un "oui" dans les urnes le 25 novembre risque de générer une réaction en chaîne, privant les établissements suisses d'un accès au marché européen. Les partisans du texte dénoncent le catastrophisme du camp adverse et louent la résilience du pays. La Suisse tente d'arracher un accord institutionnel à l'Union européenne, dans un contexte rendu encore plus difficile par le Brexit. "Nous arrivons gentiment au bout des négociations. Cela ne signifie pas que nous aurons un accord, mais nous pouvons l'avoir", a expliqué le conseiller fédéral Ignazio Cassis.

LUXE: Les espoirs placés dans les activités numériques mettent du temps à pleinement se concrétiser pour Richemont. Le gestionnaire de marques de luxe a plutôt subi l'intégration des plateformes de vente en ligne Yoox Net-A-Porter et watchfinder lors du premier semestre 2018/19. Un effet comptable lié à ces acquisitions aura finalement sauvé une période décevante. Le groupe genevois est passé à côté des prévisions du consensus AWP, en termes de recettes, de résultat opérationnel et de marge d'exploitation. Seul le bénéfice, plus que doublé (+131%) à 2,25 milliards d'euros (2,57 milliards de francs suisses) a décoiffé les attentes. Ce bond résulte de la réévaluation de Yoox Net-A-Porter.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne Swiss a transporté davantage de passagers en octobre, leur nombre progressant de 6,2% sur un an à 1,6 million. En incluant la filiale de vols de vacances Edelweiss, la hausse sur un an s'établit à 9,8% pour 1,9 million de passagers transportés pendant le mois sous revue, a précisé Swiss dans un communiqué.

LUXE: Les personnes disposant d'un budget limité pourront désormais entrer dans l'univers des montres de luxe. La société lausannoise Watchdreamer a lancé sa plateforme de vente en ligne avec option d'achat à crédit. Devant le danger que représente ce genre d'emprunt pour les petites bourses, l'entreprise assure qu'elle proposera des solutions en cas de difficultés financières. "J'ai l'ambition d'offrir à l'horlogerie de luxe un segment de clientèle qui n'existe pas", explique à AWP Nicolas Hildenbrand, fondateur et directeur général.

CONSTRUCTION: L'entreprise de construction Implenia a décroché auprès de la commune suédoise de Lidingö, dans le comté de Stockholm, un mandat pour la construction d'un nouveau pont en béton pour remplacer celui en acier existant. Le montant du contrat avoisine les 60 millions de francs suisses, indique le groupe zurichois vendredi dans un communiqué. D'une longueur de 730 mètres, le nouveau pont est destiné à assurer la circulation des piétons, cyclistes et trams entre les communes de Ropsten et Lidingö. La largeur prévue est de 16 mètres, soit le double de l'ouvrage actuel.

HYDROCARBURES: Le prix du baril de Brent, référence européenne du prix du pétrole, est passé vendredi sous les 70 dollars, les sanctions américaines contre l'industrie pétrolière iranienne, longtemps redoutées par le marché, ayant moins affecté que prévu l'offre mondiale. Le Brent, pour livraison en janvier, a sombré à 69,13 dollars vers 10H45 GMT (11H45 HEC), à son plus bas niveau depuis avril, tandis que la référence américaine, le WTI, pour livraison en décembre, a atteint au même moment 59,28 dollars, au plus bas depuis février.

TRANSPORT AÉRIEN: Un Boeing 737 saisi et ses passagers forcés de débarquer: les autorités françaises ont employé, avec succès, la manière forte à Bordeaux pour obtenir de la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair qu'elle consente à rembourser 525'000 euros de subventions jugées illégales. La Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) a annoncé vendredi avoir obtenu la saisie conservatoire d'un avion de Ryanair jeudi à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, pour contraindre la compagnie au remboursement d'aides du syndicat mixte des aéroports de Charente.

CONJONCTURE: Le déficit commercial de l'Autriche s'est réduit en août à 587 millions d'euros, contre 815 millions un an plus tôt, selon des chiffres provisoires de l'institut Statistik Austria. Les exportations ont progressé de 5% à 11,31 milliards d'euros, tandis que les importations ont augmenté de 2,7% à 12,9 milliards.

COMMERCE MONDIAL: La Belgique a demandé "le soutien" de l'UE dans sa bataille commerciale face à la Colombie, qui a instauré des mesures antidumping contre ses frites congelées et celles en provenance d'Allemagne et des Pays-Bas. "Nous avons un vrai problème avec la Colombie en matière d'antidumping et un vrai problème avec les frites", a expliqué le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, à son arrivée à une réunion avec les ministres de l'UE chargés du commerce à Bruxelles.

ASSURANCES: L'assureur allemand Allianz a confirmé ses prévisions annuelles après avoir dégagé au troisième trimestre des résultats en hausse, portés par le recul des remboursements liés aux catastrophes naturelles. Le groupe de Munich a vu son bénéfice net progresser entre juin et septembre de 15% à 1,9 milliard d'euros (21,7 milliards de francs suisses), tandis que son bénéfice opérationnel gagnait 20,6% à 2,9 milliards d'euros et ses recettes 7,9% à 30,5 milliards d'euros.

awp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:26Accor - cfra a relevé sa recommandation à "acheter" contre "conserver"
RE
06:18Verdict confirmé pour les deux journalistes de Reuters en Birmanie
RE
06:00Agenda economique du mardi 23 avril
RE
06:00Agenda de l'actualité politique et générale internationale
RE
06:00Agenda economique monde jusqu'au 31 mai
RE
05:19Verdict confirmé pour les deux journalistes de Reuters en Birmanie
RE
05:00Léger mieux pour la cote de popularité de Macron
RE
04:03Vingt-huit morts après un glissement de terrain en Colombie
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 (23/04)
RE
02:39Les mémoires inachevées du chanteur Prince publiées en octobre
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité