Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Matières premières : Retour sur le parcours du pétrole depuis le début de l'année

01/08/2022 | 16:59

Les prix du pétrole résistent aux craintes de récession économique mondiale et ont surpassé les principaux indices boursiers et le dollar américain jusqu'à présent cette année, alors que les sanctions occidentales contre la Russie limitent davantage l'approvisionnement d'un marché déjà serré.

Les deux principaux contrats à terme sur le pétrole brut sont en hausse d'environ 30 % depuis le début de l'année, tandis que l'indice All Country World Index (ACWI) est en baisse d'environ 15 %, selon les données de Refinitiv Eikon.

L'indice mondial des actions MSCI, composé de 47 pays, a subi sa plus forte baisse au premier semestre depuis sa création en 1990, alors que l'inflation a atteint des sommets inégalés depuis 40 ans et que les banques centrales ont relevé leurs taux d'intérêt.

L'indice du dollar américain, qui mesure la valeur du billet vert par rapport à un panier d'autres grandes devises, est en hausse d'environ 10 % depuis le début de l'année, selon les données.

Le pétrole a surperformé les actions et le dollar en 2022

Les faibles stocks de pétrole et la diminution de la capacité de réserve ont été les moteurs de la reprise du pétrole", a déclaré Giovanni Staunovo, analyste d'UBS.

Pendant la majeure partie des deux dernières années, la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de ses alliés dirigés par la Russie, connus ensemble sous le nom d'OPEP+, a été inférieure aux objectifs de production convenus, de nombreux membres étant aux prises avec des problèmes de capacité. Le déficit d'offre a atteint environ 3 millions de barils par jour en juin, soit environ 3 % de l'offre mondiale, selon les données internes de l'OPEP+.

"La conviction haussière sur les matières premières tient tant que les niveaux de la demande restent supérieurs à ceux de l'offre", a déclaré la banque MUFG.

"A l'inverse, les marchés financiers sont des actifs d'anticipation portés par le 'taux' de croissance de la demande, qui est manifestement en baisse".

Craig Earlam, analyste chez Oanda, a ajouté que les actions ont subi l'impact négatif de divers développements, y compris le prix du pétrole lui-même, qui contribue à la spirale des niveaux d'inflation.

Alors que JP Morgan a revu à la baisse ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour cette année et l'année prochaine, elle affirme que le marché pétrolier n'a pas encore fixé le prix d'une récession.

La banque a ajouté que si les données historiques suggèrent que la demande de pétrole est bien soutenue tant que la croissance mondiale reste positive, les prix du pétrole ont tendance à baisser de 30 à 40 % dans toutes les récessions.


© Zonebourse.com 2022
Dernières actualités "Mat. Premières"
10/08Point marchés-Wall Street termine en hausse, les données sur l'inflation rassurent
RE
10/08Le pétrole augmente, en dépit d'un gonflement des stocks américains
AW
10/08La décision concernant une mine de charbon au Royaume-Uni est reportée une deuxième fois - BBC
ZR
10/08Le marché mondial du pétrole physique s'affaiblit alors que les craintes de récession augmentent
ZR
10/08Premières exportations de blé ukrainien attendues la semaine prochaine
AW
10/08Point marchés-Les actions montent et les taux reculent après l'inflation US
RE
10/08Les marchés rebondissent, portés par l'inflation américaine
AW
10/08Reprise des livraisons de pétrole russe en Slovaquie
AW
10/08USA : hausse des stocks de pétrole
CF
10/08Les marchés montent, encouragés par l'inflation américaine
AW
Dernières actualités "Mat. Premières"