Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Matières premières : Révision à la hausse de la production mondiale de maïs et de blé (rapport Wasde)

10/09/2021 | 21:20
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - L'estimation de la production mondiale de blé et de maïs a été relevée pour 2021-2022, avec une perspective de petite augmentation des stocks, dans le rapport mensuel Wasde du ministère américain de l'Agriculture publié vendredi.

Pour les Etats-Unis, la production de maïs est revue en nette hausse à 380,9 millions de tonnes en septembre (contre 374,7 en août), compensant largement une légère baisse de la production brésilienne.

Les prévisions de surfaces plantées ont été rehaussées et le rendement a bondi de près de deux points à 176,3 boisseaux par acre.

"C'est énorme", a réagi Gautier Le Molgat, analyste pour le cabinet Agritel (Argus Media France), interrogé par l'AFP. Il voit dans cette embellie la possibilité de nouveaux débouchés à l'exportation pour l'alimentation animale.

Les estimations de production de l'Argentine augmentent aussi de façon notable à 53 millions de tonnes, en hausse de 2 millions, avec une hausse des stocks, qui ouvre une possibilité accrue à l'export.

Au niveau mondial, les stocks de maïs pour la fin de l'année gonflent de 13 millions de tonnes à 297,6 millions.

Les perspectives de production de blé américain sont stables à 46,18 millions de tonnes en septembre, avec une légère baisse des stocks.

L'Australie et l'Union européenne voient, elles, leur récolte revue en hausse. L'Europe profite de sa légère hausse, à 139 millions (contre 138,6), pour étoffer ses stocks.

Le Canada, qui a eu à gérer une sécheresse terrible cet été, voit sa production estimée en légère baisse d'un million de tonnes (à 23 millions de tonnes en septembre), sans comparaison avec les ajustements du mois dernier.

Les blés russes et ukrainiens ne bougent pas, tandis que les prévisions pour la Chine augmentent légèrement, de même que sa consommation de blé fourrager.

Les stocks mondiaux estimés de blé remontent de 4 millions de tonnes, à 283,2 millions, à la fin de la campagne commerciale 2021-22, mais on reste bien en-deçà des stocks de début d'année (292,5 millions).

Quant au soja, les prévisions sont revues à la hausse pour la production américaine à 119 millions de tonnes en septembre contre 118 millions en août. Les stocks sont également en augmentation, estimés à près de 99 millions de tonnes en fin de période.

Les productions du Brésil et de l'Argentine sont inchangées, avec "toujours des volumes records", selon l'analyste, qui souligne la perspective d'importation de la Chine, stable à 101 millions de tonnes.

"Globalement, l'augmentation des stocks de blé va faire baisser un peu la tension sur les marchés", estime Gautier Le Molgat, qui voit une "détente possible sur le maïs", mais des cours mondiaux toujours à un niveau élevé.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Mat. Premières"
03:05Tokyo souffle en attendant les résultats d'entreprises
AW
03:04Le portugais EDP en pourparlers pour acheter une participation majoritaire dans Sunseap - sources
ZR
26/10Les actions mondiales progressent grâce à des bénéfices optimistes ; l'or chute
ZR
26/10Le pétrole monte, le marché s'inquiète des réserves américaines
AW
26/10Selon Grupo Carso, la réparation du métro mexicain effondré pourrait coûter 40 millions de dollars.
ZR
26/10Macron s'entretient avec Xi, demande à Pékin d'avancer sur la sortie du charbon
RE
26/10Macron s'entretient avec Xi, demande à Pékin d'avancer sur la sortie du charbon
RE
26/10TAUX : séance plutôt positive malgré un pétrole au zénith
CF
26/10Soleil sur les marchés boursiers, les résultats d'entreprises cachent les nuages
AW
26/10Les marchés boursiers optimistes grâce aux résultats d'entreprises
AW
Dernières actualités "Mat. Premières"