Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Revue de presse de ce dimanche 15 mai 2022

15/05/2022 | 07:54

Berne (awp/ats) - L'invasion de l'Ukraine par la Russie et ses conséquences font une fois encore les titres de la presse dominicale. Il est également question de la réforme de l'AVS et d'une nouvelle affaire dans le milieu vinicole valaisan. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

SONNTAGSZEITUNG: L'UDC veut limiter l'accueil des réfugiés ukrainiens. La conseillère nationale Martina Bircher (AG) veut durcir les critères d'admission, d'autant plus que la guerre s'est déplacée vers l'est de l'Ukraine. Le statut de protection S ne devrait plus être accordé qu'à ces personnes, indique-t-elle dans la SonntagsZeitung. Le vice-président du PLR Andrea Caroni soutient une telle mesure. Selon lui, le statut de protection S doit être conçu de manière dynamique. Il faudrait vérifier périodiquement quelles sont les personnes qui y ont droit.

NZZ AM SONNTAG: Les cantons s'inquiètent du coût élevé de l'accueil des réfugiés ukrainiens. Selon une extrapolation, les coûts de logement, d'entretien et d'assurance maladie s'élèveront entre 1,25 et 2,25 milliards de francs suisses pour l'année en cours. L'année prochaine, les dépenses pourraient atteindre jusqu'à 7,5 milliards de francs suisses, avance la NZZ am Sonntag. Pour l'instant, une grande partie des coûts est encore prise en charge par la Confédération. Le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) ne souhaite pas encore commenter ces estimations. En raison de l'importance des dépenses, il semble réaliste que le SEM puisse demander un crédit supplémentaire, a déclaré un porte-parole au journal.

SONNTAGSBLICK: En raison de la guerre en Ukraine, les organisations d'aide ont constaté une augmentation du nombre de personnes qui font la queue pour obtenir des denrées alimentaires gratuites. Table Suisse distribue ainsi 20% de denrées alimentaires supplémentaires depuis l'arrivée des réfugiés ukrainiens, indique son directeur Marc Ingold dans le SonntagsBlick. L'œuvre d'entraide zurichoise "Essen für alle" distribue même trois fois plus de nourriture qu'avant la guerre. Pour les interlocuteurs interrogés par le journal, il existe plusieurs raisons pour lesquelles les réfugiés recourent aux organisations d'aide, notamment le manque d'argent ou le fait qu'ils ne savent pas qu'ils peuvent obtenir des bons alimentaires de la Croix-Rouge locale.

SONNTAGSZEITUNG: Le gouvernement américain de Joe Biden se distancie des critiques de la Commission américaine d'Helsinki, qui a récemment accusé la Suisse d'être une "aide de premier plan" du président russe Vladimir Poutine. Interrogé par la SonntagsZeitung, l'ambassadeur américain en Suisse Scott Miller écrit qu'après l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes, la Suisse, en accord avec l'Union européenne, a rapidement mis en place des sanctions financières strictes et des contrôles à l'exportation. Selon lui, ces mesures constituent une étape historique, forte et conforme aux principes de soutien de la démocratie et de la liberté. La Commission d'Helsinki ne représente pas l'opinion du gouvernement américain, ajoute-t-il.

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSBLICK: Les Suisses sont divisés sur la réforme de l'AVS. 48% des votants la rejetteraient tandis que 45% l'accepteraient, selon un sondage de l'institut Sotomo réalisé pour l'Union syndicale suisse (USS) et relayé par Le Matin Dimanche et le SonntagsBlick. Du côté des opposants, l'argument qui convainc le plus est que "la réforme entraînerait une nouvelle détérioration de la situation des femmes en matière de rentes, de l'ordre de 1200 francs suisses par an". Sans surprise, la tranche d'âge des 46-65 ans est la plus convaincue par cet argument. Il fait également plus mouche en Suisse romande qu'en Suisse alémanique. Dans Le Matin Dimanche, Benoît Gaillard, porte-parole de l'USS, explique ce Röstigraben par "un débat plus vif et plus ancien sur cette question de l'âge de la retraite et sur les rentes insuffisantes des femmes" en Suisse romande. Le second argument qui convainc les opposants est la situation compliquée des travailleurs de plus de 60 ans sur le marché du travail. Du côté des partisans d'AVS21, l'espérance de vie croissante est l'argument qui plaide le plus en faveur de la réforme. Le sondage a été réalisé en ligne entre le 4 et le 15 avril auprès de 1454 personnes, dont 504 en Suisse romande et 950 en Suisse alémanique.

LE MATIN DIMANCHE: Le Contrôle suisse du commerce des vins (CSCV) vient de déposer une plainte pénale en Valais qui vise notamment Château Constellation, la cave proche de Dominique Giroud, rapporte Le Matin Dimanche. L'instance fédérale de surveillance du commerce des vins soupçonne la cave sédunoise d'avoir tenté de vendre aux Caves Orsat de la famille Rouvinez, poids lourd de la viticulture valaisanne, 32'000 litres de vin étranger sous l'appellation AOC Valais. Château Constellation rejette ces accusations. "Nous avons immédiatement indiqué au CSCV que nous allions pleinement collaborer. Nous faisons tout pour identifier si un problème est survenu et en découvrir l'origine", précise son directeur Claude Thiéry dans le journal. Egalement sollicités par le journal, ni le Ministère public ni le CSCV n'ont répondu.

SONNTAGSBLICK: En raison de sa forte croissance, la filiale de Migros Digitec Galaxus connaît des difficultés dans la livraison des marchandises. Ce sont les employés de la logistique qui en paient le prix. Ils se sentent de plus en plus exploités par l'entreprise, révèlent des recherches du SonntagsBlick. Une demi-douzaine d'employés du centre logistique de Digitec Galaxus à Wohlen, dans le canton d'Argovie, rapportent indépendamment les uns des autres que les objectifs de performance sont constamment augmentés et que les conditions de travail sont parfois insupportables. Une cheffe d'exploitation rapporte même que des collaborateurs se sont effondrés pendant le travail parce qu'ils étaient surmenés. Digitec Galaxus indique être au courant de ces incidents et les prendre très au sérieux.

NZZ AM SONNTAG: Le président du Centre critique vertement le Conseil fédéral. Cet organe composé de sept membres ne fonctionne pas bien actuellement, estime-t-il dans une interview avec la NZZ am Sonntag. Et d'ajouter que, dans la situation exceptionnelle actuelle, il est faux que le Conseil fédéral se cache derrière le manteau de la neutralité. Indirectement, M. Pfister menace de ne pas réélire certains conseillers fédéraux. La composition actuelle du gouvernement ne correspond plus au sens initial de la formule magique, indique-t-il. Si l'évolution de 2019 se poursuit lors des élections fédérales de l'automne prochain, il sera nécessaire d'agir, prévient le Zougois. Entre les partis qui ont deux sièges au Conseil fédéral, un seul ou aucun, il n'y a actuellement plus qu'une différence de trois points de pourcentage en termes de part électorale, note-t-il.

Note: Ces informations n'ont pas été confirmées par l'ats.


© AWP 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
13:55La Chine affirme ne pas vouloir s'emparer de la Lune après un avertissement de la Nasa
RE
13:50Point marchés-Les Bourses européennes en hausse prudente en l'absence de Wall Street
RE
13:49Forte accélération de l'inflation en juin
AW
13:37Nagel de la Bundesbank s'est opposé au nouvel instrument de soutien de la BCE aux pays endettés, selon des sources
RE
13:35Un pirate affirme détenir des données d'un milliard de Chinois
RE
13:32FRANCE : Abad, écarté du gouvernement, dénonce des "calomnies ignobles"
RE
13:29Factbox-Qu'est-ce qui se trouve dans le nouveau paquet d'allègement de l'inflation en France ?
ZR
13:27MARCHÉS : répit sur les actions, tension sur les taux
AW
13:21Les contrats à terme du TSX signalent un départ fort pour la seconde moitié de 2022
ZR
13:16France-Abad, écarté du gouvernement, dénonce des "calomnies ignobles"
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"