Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Revue de presse du dimanche 12 septembre 2021

12/09/2021 | 07:11
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Berne (awp/ats) - Le coronavirus fait encore les titres de la presse dominicale. Les relations de la Suisse avec l'Union européenne (UE) et la prise du pouvoir en Afghanistan par les talibans sont aussi des thèmes abordés. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

Le Matin Dimanche: Le Covid-19 touche désormais en priorité les enfants en Suisse, s'inquiète Le Matin Dimanche. L'incidence la plus élevée des infections est enregistrée chez les 10-19 ans, avec 505 cas confirmés pour 100'000 personnes de cet âge. Elle est suivie par celle des 0 à 9 ans. Le journal pointe trois éléments: le variant Delta plus contagieux, la couverture vaccinale plus faible chez les enfants et la rentrée scolaire. Selon Noémie Wagner, médecin adjointe au service d'infectiologie pédiatrique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), cette situation ne va pas s'arrêter tout de suite: "Avec l'arrivée de l'automne, les enfants seront moins dehors". Mais, nuance Pierre-Alex Crisinel, responsable de l'unité d'infectiologie pédiatrique et de vaccinologie au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), si le variant Delta augmente le risque d'hospitalisation pour les adultes, "on ne sait pas encore si c'est le cas en pédiatrie".

NZZ am Sonntag: Un patient sur quatre placé en soins intensifs à cause de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) ne survit pas en Suisse, a calculé la NZZ am Sonntag, se basant sur des données de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Entre décembre 2020 et août 2021, 1055 personnes contaminées par le SARS-CoV-2 ont été admises aux soins intensifs. Sur ce total, 287 sont décédés des suites de la maladie. Par classes d'âge, 51% des personnes de plus de 80 ans en sont mortes et 39% parmi les 70-79 ans. Plus le patient est jeune, plus les chances de survie sont grandes, note le journal.

SonntagsBlick: Les grands employeurs de Suisse se disent peu intéressés par un certificat Covid obligatoire pour leurs salariés, relève une enquête du SonntagsBlick. Le groupe Migros, qui emploie environ 90'000 personnes, ne voit aucune nécessité du passe sanitaire et ne l'exigera pas. Il préfère miser sur ses concepts de protection éprouvés. Même son de cloche du côté des grandes banques UBS et Credit Suisse. Coop, Nestlé, Novartis, La Poste, Roche et les CFF ne peuvent pas encore dire s'ils procéderont à des ajustements. Les pouvoirs publics sont dans la même situation. Dès lundi, les grandes entreprises seront autorisées à demander à leurs employés un certificat Covid.

NZZ am Sonntag/SonntagsZeitung: L'exemption du certificat Covid pour les parlementaires fédéraux passe mal auprès de la population, rapportent la NZZ am Sonntag et la SonntagsZeitung. Les présidents du PS, du PLR, des Verts et des Vert'libéraux demandent dans une lettre envoyée à la délégation administrative que le privilège soit aboli. Il n'y a aucune raison valable d'exempter les parlementaires, écrivent-ils. Les discussions avec la population montrent qu'il existe une très grande incompréhension à l'égard de cette exemption, ajoutent-ils. L'UDC n'a pas signé la requête.

SonntagsBick: L'application de règles différentes dans les écoles pour lutter contre la pandémie de Covid-19 suscite l'incompréhension des enseignants et des parents, écrit le SonntagsBlick. Beaucoup d'entre eux souhaiteraient une approche plus uniforme. "Il serait bon que les cantons se mettent d'accord sur une stratégie commune", déclare Dagmar Rösler, la présidente du syndicat des enseignants alémanique (LCH). Le syndicat réclame en vain depuis un an et demi une approche coordonnée. "Ce ne sont pas seulement les parents et les enseignants qui souffrent, mais aussi les élèves", ajoute-t-elle.

SonntagsBlick: Le canton de Berne a mis fin aux tests de masse anti-Covid-19 pratiqués dans les écoles trois semaines après la rentrée scolaire. "Les chiffres sont très bons", justifie le ministre bernois de la santé, Pierre Alain Schnegg, dans le SonntagsBlick. Au cours de la deuxième semaine, le taux de positivité moyen était de 0,09%, soit plus faible que dans tout autre canton, ajoute-t-il. Selon le journal, tous les tests ont été envoyés à un laboratoire de Münsingen (BE). Deux autres laboratoires ont également reçu des échantillons à analyser par mesure de sécurité. Il s'est cependant avéré que le taux de positivité était beaucoup plus haut.

SonntagsZeitung: Le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, Lukas Engelberger, prône l'obligation du certificat Covid pour accéder aux stations de ski l'hiver prochain. "Le ski et les vacances d'hiver sont une activité volontaire et pour le plaisir", explique-t-il dans la SonntagsZeitung. Un passe sanitaire obligatoire pour les remontées mécaniques et les stations de ski ferait sens, selon lui. Pour les clients, ajoute-t-il, il serait plus agréable de ne pas devoir porter un masque en permanence et de se sentir plus en sécurité. Le conseiller d'Etat bâlois est convaincu que le taux de vaccination atteindra plus de 70% à la fin de l'automne. D'ici là, toutes les mesures de protection devraient être levées.

SonntagsBlick: L'ancien négociateur en chef de l'Union européenne (UE) sur l'accord-cadre avec la Suisse, Christian Leffler, se montre sceptique dans le SonntagsBlick quant à l'idée du ministre suisse des affaires étrangères Ignazio Cassis d'entamer un dialogue politique avec Bruxelles. Un dialogue politique seul ne résoudra pas les problèmes entre la Suisse et l'UE, explique M. Leffler, car Bruxelles attend des propositions concrètes de la part de Berne. Le Conseil fédéral n'a pas dit pour l'instant, quelles alternatives à l'accord institutionnel il envisageait, poursuit-il. M. Leffler estime par ailleurs que le rapport de l'UE sur l'état des relations avec la Suisse ne sera probablement pas prêt avant la fin de l'année au plus tôt, au lieu de l'automne.

SonntagsZeitung: La Banque nationale suisse (BNS) va continuer à utiliser les taux d'intérêt négatifs pour empêcher une appréciation du franc suisse, lance Fritz Zurbrügg, vice-président de la banque centrale suisse dans la SonntagsZeitung. "Nous sommes fermement convaincus que les taux d'intérêt négatifs sont toujours nécessaires", ajoute-t-il. "Si nous relevions les taux d'intérêt maintenant, le franc s'apprécierait sensiblement, la croissance économique diminuerait et le chômage augmenterait". Des mesures ciblées sont actuellement plus efficaces pour prévenir les risques, notamment en cas de surchauffe du marché immobilier, note M. Zurbrügg. La hausse de l'inflation en Suisse est temporaire et l'inflation devrait rester faible à moyen terme, rappelle-t-il.

Le Matin Dimanche: Les talibans ont assuré au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qu'il pouvait continuer ses activités "comme auparavant" en Afghanistan, déclare Peter Maurer, le président de l'organisation, interrogé par Le Matin Dimanche. Le responsable a effectué en début de semaine une visite de trois jours dans le pays. Il a notamment rencontré lundi celui qui est le numéro deux du gouvernement taliban, le mollah Abdul Ghani Baradar. "Il faudra voir comment cela évolue, mais c'était un bon entretien de départ", ajoute-t-il. Il s'est également entretenu avec des talibans dans les provinces, à Kandahar et à Lashkar Gah. "J'ai été plutôt impressionné par leur professionnalisme". Ils avaient une bonne connaissance du secteur de la santé et voulaient dialoguer pour trouver la meilleure manière de servir la population, souligne M. Maurer.

Note: Ces informations n'ont pas été confirmées par l'ats.


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
09:54La déception chinoise plombe le début de semaine en Europe
RE
09:44France-la cre souhaite que les pouvoirs publics prévoient un dispositif d’aide complémentaire aux fournisseurs qui se trouveraient en grave difficulté financière du fait du gel tarifaire
RE
09:43France-la cre recommande qu’une baisse temporaire de la fiscalité sur le gaz (ticgn) puisse être mise en place dès le 1er janvier 2022
RE
09:42FRANCE-LA HAUSSE DES PRIX CONSTATÉE DEPUIS L’ÉTÉ SUR Les Marchés DE GROS INDUIT UNE HAUSSE POTENTIELLE DE 19,5% TTC DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ AU 1ER NOVEMBRE ET UNE AUTRE D’AMPLEUR SIMILAIRE EN DÉCEMBRE - CRE
RE
09:17L'australien Aristocrat Leisure rachète le britannique Playtech pour 2,9 milliards de dollars.
ZR
09:12Umicore revoit à la baisse ses prévisions de bénéfices pour 2021 en raison de la pénurie de puces.
ZR
09:09Valneva bondit de 35,75% après les premiers résultats favorables d'un essai de phase 3 de son candidat vaccin contre le covid-19
RE
09:02Bourse - umicore perd 3% après avoir revu en légère baisse ses perspectives 2021
RE
09:02BOURSE DE PARIS : La grand-messe des résultats repart de plus belle
09:01Bourse - philips perd 2.8% après avoir revu à la baisse ses prévisions financières après un rappel d'appareils et pour prendre en compte la pénurie de composants électroniques
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"