Jordan Dufee

Analyste Senior
Suivre
Suivre sur
Grand amateur de l'or, féru des questions pétrolières, enthousiaste des métaux rares et inconditionnel du cuivre, Jordan Dufee est sans surprise le spécialiste des matières premières sur ZoneBourse.
Expert de nos process d'investissements techniques et fondamentaux, véritable couteau suisse de l'équipe, il met sa vaste culture financière à votre disposition.

Bourse de Paris : Séance écourtée avant Noël

24/12/2021 | 07:25
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

La séance du 24 décembre sera écourtée sur certaines places, c'est le cas en France, quand elle n'est pas purement et simplement fériée, comme aux Etats-Unis et en Allemagne. Vous vous en doutez, les volumes resteront faibles pour cette séance particulière, largement désertée par les investisseurs. J’en profite pour vous souhaiter, au nom de toute l’Equipe Zonebourse, d’excellentes fêtes de Noël.

Faisons semblant de penser que cette demi-séance sera décisive, puisque personne n’est dupe, la période qui s’ouvre devant nous se prête davantage à l’élaboration de bilans pour l’année en cours et de prévisions pour l’année suivante. C’est justement le programme que je vous réserve ce matin, en me permettant un crochet puisque je vous amène vers une thématique que j’affectionne, celle des matières premières.

Je vous glisse ci-dessous les performances depuis le 1er janvier des principales matières premières, que j’ai classé en quatre catégories – l’énergie, les métaux industriels, les métaux précieux puis les matières premières agricoles.

Malgré une hausse du dollar, 2021 est un excellent cru pour la majorité des commodités, à l’exception des métaux précieux, qui ont traversé une sale année. Pour s’en persuader, il suffit de regarder les scores du compartiment depuis le 1er janvier (en USD je précise) : -4.80% pour l’or, -9.30% pour le platine, -14.50% pour l’argent et -23% pour le palladium, alors que les autres matières premières ont pour la plupart affiché des scores positifs à deux chiffres.

L’année a été particulièrement prolifique pour le compartiment de l’énergie, avec en tête de gondole, le pétrole, qui a progressé de près de 50% depuis le 1er janvier. La reprise économique, synonyme d’une hausse du transport des personnes et des marchandises et davantage de production et de consommation, a boosté la demande de pétrole brut, qui se remet progressivement du choc pandémique de 2020. En parallèle, l’OPEP+ qui fédère les plus grands producteurs pétroliers du globe, a veillé à ce que le marché ne retombe pas dans ses travers du passé, à savoir une surabondance de l’offre par rapport à la demande. En s’efforçant de ne remonter que progressivement sa production, le cartel élargi s’est donné les moyens de soutenir les prix du pétrole, au grand désarroi des puissances dépendantes aux hydrocarbures. Toutefois, la véritable star du compartiment est bien entendu le prix du gaz naturel en Europe, que je n’ai pas mis dans le graphique ci-dessus en raison d’un problème d’échelle puisque son cours s’est embrasé de près de 800% cette année. Toujours dans le registre des énergies fossiles, le charbon s’impose également comme un champion insoupçonné de 2021.

Les métaux industriels n’ont pas non plus démérité, loin de là. L’évolution du cours de cuivre en témoigne, puisqu’après avoir progressé de 26% en 2019, celui qu’on appelle le baromètre de l’économie mondiale remet le couvert en s’adjugeant 24.20% cette année. Notons que le prix de l’étain a pratiquement doublé depuis le premier janvier, ce qui me donne l’occasion de dépoussiérer un article écrit il y a quelques années au sujet des caractéristiques de ce métal, indispensable au développement des nouvelles technologies.

Du côté des soft commodities, l’inflation a également touché les denrées alimentaires, en témoigne le bond des prix du maïs et du blé. Toutefois, on reste loin, très loin, des variations enregistrées sur le cours du café, qui a atteint un niveau vieux de dix ans. Les investisseurs ne sont pas tous devenus accros à la caféine pour en arriver là. Les causes de ce choc viennent plutôt de l’offre avec une météo capricieuse, des contraintes d’expédition ou encore des pénuries de main d’œuvre. La production s’est ainsi contractée, suffisamment pour que le marché devienne déficitaire cette année.

Revenons aux marchés actions, qui gardent la forme puisque Wall Street a repris en vive hausse hier, permettant au S&P500 de clôturer au-dessus de 4720 points pour la première fois de son histoire. Tôt ce matin, le Nikkei (+0.05%) et le Hang Seng (+1.13%) ont grignoté du terrain pour ne pas dire qu’ils ont fait du surplace. Le CAC40 devrait ouvrir à proximité de l’équilibre, c’est effectivement ce que suggèrent les indicateurs de préouverture.

Les temps forts économiques du jour

Cela ne surprendra pas grand monde : aucun indicateur majeur n'est attendu aujourd'hui. En France, la séance prendra fin à 14h00.

La paire EUR/USD est stable à 1,133 USD. L'once d'or s’échange à 18010 USD. Le pétrole remonte au-dessus de 76 USD pour le Brent et 73 USD pour le WTI. Le rendement de l'obligation d'État américaine s'affiche à 1.49% sur 10 ans. Le Bitcoin franchit la barre des à 50.000 USD la pièce.

Les principaux changements de recommandations

  • DHT Holdings : Fearnley Securities reste à l’achat mais abaisse sa cible de 10 à 7.20 USD.
  • Frontline LTD : Fearnley Securities réitère son opinion positive mais revoit à la baisse son objectif de 14.35 à 9.61 USD.
  • Quidel Corporation : Nephron Research n’est plus vendeur et remonte son objectif de 100 à 140 USD.
  • Sonova : Research Partners entame son suivi à l’achat avec un objectif à 420 CHF.
  • StoneCo : Crédit Suisse maintient son avis neutre mais sabre son objectif de cours, qui passe de 100 à 22 USD.
  • Valora : Research Partners passe d’achat à conserver et abaisse son objectif de cours à 150 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

  • Après l’Armée française, c’est au tour de l’Espagne de commander 36 hélicoptères à Airbus.
  • EssilorLuxottica et GrandVision signent un accord avec Orig Bene pour la vente de 177 magasins aux Pays-Bas et en Belgique.
  • Icade rachète quatre hôpitaux privés au Portugal pour 213 millions d'euros
  • Eiffage finalise l'acquisition de 35% de l'autoroute A65 pour 253 millions de dollars.
  • Valneva négocie une importante subvention pour son usine de Livingston en Ecosse.
  • Lysogene conclut un accord de prêt de 15 millions d'euros avec la Banque Européenne d'Investissement.

Dans le monde

  • Les comprimés anti-Covid de Merck obtiennent l'autorisation d'utilisation d'urgence de la FDA.
  • Tesla va désactiver la possibilité de jouer aux jeux vidéo de la voiture quand celle-ci roule.
  • Meta (Facebook) fait appel d'une décision britannique l'obligeant à vendre Giphy.
  • Crocs rachète la marque de chaussures Hey Dude pour 2.5 milliards de dollars.
  • HSBC Holdings s’offre la division indienne de fonds communs de placement de L&T Finance Holdings pour 425 millions de dollars.
  • Julius Bär finalise son programme de rachat d'actions 2021.
  • Banco De Sabadell accorde un prêt de 232 millions de dollars à Acerinox.

© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACERINOX S.A. -0.70%10.65 Cours en différé.-6.46%
AIRBUS SE 0.49%106.92 Cours en temps réel.-4.84%
BANCO DE SABADELL, S.A. -0.57%0.7314 Cours en différé.23.59%
CROCS, INC. -0.50%54.01 Cours en différé.-57.88%
DHT HOLDINGS, INC. -0.52%5.73 Cours en différé.10.40%
EIFFAGE S.A. 0.31%90.74 Cours en temps réel.0.31%
ESSILORLUXOTTICA 0.65%146.6 Cours en temps réel.-21.70%
FRONTLINE LTD. -1.24%8.74 Cours en différé.23.62%
HSBC HOLDINGS PLC 1.13%491.4 Cours en différé.9.38%
ICADE 1.91%56.15 Cours en temps réel.-11.01%
JULIUS BÄR GRUPPE AG 0.26%45.87 Cours en différé.-25.02%
MERCK & CO., INC. 1.59%93.55 Cours en différé.22.06%
META PLATFORMS, INC. 1.18%193.54 Cours en différé.-42.46%
QUIDEL CORPORATION 1.61%99.91 Cours en différé.-25.99%
SONOVA HOLDING AG 1.83%323.2 Cours en différé.-9.67%
STONECO LTD. -0.21%9.33 Cours en différé.-44.66%
TESLA, INC. -6.42%663.9 Cours en différé.-37.18%
VALNEVA SE 1.45%11.88 Cours en temps réel.-51.51%
VALORA HOLDING AG 1.03%157.2 Cours en différé.0.90%
Plus d'actualités
Les investisseurs ont encore faim !
Les investisseurs ont encore faim !
Dernière ligne droite avant 2022
Dernière ligne droite avant 2022
Le marché veut son rallye sous le sapin
Le marché veut son rallye sous le sapin