Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Shutdown et Brexit plombent l'ambiance

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
3
17/01/2019 | 08:14

A Wall Street hier soir, deux des trois indices ont préservé leurs gains, après les résultats des valeurs bancaires et un Livre Beige de la Fed qui a démontré la prudence accrue des banquiers centraux américains vis à vis des perspectives économiques. La préouverture est mitigée ce matin, à cause des incertitudes qu'alimentent notamment le "Shutdown" et le Brexit.


Les trois principales zones de tension économique n'ont pas vraiment évolué depuis le début de l'année 2019. Dans le bras de fer commercial qui oppose la Chine et les États-Unis, les négociations semblent se poursuivre, même si le sentiment du marché à leur égard pourrait se dégrader aujourd'hui après la rumeur propagée par le Wall Street Journal selon laquelle le géant des équipements télécoms chinois Huawei serait proche d'une inculpation aux États-Unis dans un dossier d'espionnage industriel. Outre-Atlantique toujours, le "Shutdown" est toujours en vigueur et commence à poser de sérieux problèmes. Pour autant, ni la Maison Blanche, ni la Chambre des représentants ne semblent prêtes à faire un effort vers un compromis.
 
Enfin, Theresa May, après avoir perdu le vote sur le Brexit a gagné celui de la motion de censure dont elle faisait l'objet, mais d'une courte tête. La cheffe du gouvernement britannique va s'entretenir avec les dirigeants des principales formations politiques pour tenter de trouver une issue dans les jours qui viennent à la profonde crise politique qui secoue le pays. L'hypothèse la plus probable est une demande officielle de report de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, même si l'on ignore la position définitive de Bruxelles sur le sujet. Un "Brexit dur" serait un "désastre" pour le Royaume-Uni, a prévenu le patron de la banque américaine JP Morgan, qui s'est invité hier dans le débat, comme 170 leaders économiques britanniques, qui réclament dans The Times la tenue d'un nouveau referendum.
 
Les publications d'entreprises accélèrent aujourd'hui, avec Rio Tinto, CasinoAssociated British Foods, Geberit, Alstom, Metro ou Beiersdorf en Europe, puis Morgan Stanley et Fastenal avant l'ouverture américaine. Post-clôture de Wall Street, American Express et Netflix sont en approche. Le géant des semiconducteurs TSMC a publié de bons trimestriels, mais ses projections prudentes pour 2019 inquiètent. Les indicateurs avancés, qu'ils soient américains ou européens, sont positionnés dans le rouge ce matin. En Asie, les indices sont divergents en fin de parcours, mais dans des bornes étroites.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Eurostat fournira à 11h00 la lecture finale de l'inflation du mois de décembre en zone euro, avec un consensus positionné à 1,7%. Aux États-Unis, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (consensus 9,7) et les demandes hebdomadaires d'allocation chômage (consensus 219 000) seront présentés à 14h30.
 
Le dollar poursuit son renforcement face à l'euro à 1,13813 USD pour 1 EUR. L'once d'or est en léger repli à 1 291 USD, tandis que le baril de pétrole recule d'environ 0,5%, à 52 USD pour le WTI et à 61 USD pour le Brent. Le taux de l'emprunt d'État américain à 10 ans s'inscrit en très léger repli à 2,713%. Le Bitcoin est stable à 3 604 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • ABN Amro : Barclays reprend le suivi à surpondérer en visant 28,90 EUR.
  • BNP Paribas : Barclays reprend le suivi à souspondérer en visant 48 EUR.
  • Cellectis : Oddo BHF entame le suivi à l'achat en visant 26 EUR.
  • Celyad : Oddo BHF démarre le suivi à l'achat en visant 28 EUR.
  • Crédit Agricole : Barclays reprend le suivi à pondération en ligne en visant 12,60 EUR.
  • Credit Suisse : Barclays reste à pondération en ligne avec un objectif réduit de 15 à 13,50 CHF.
  • DBV Technologies : Oddo BHF passe d'achat à neutre avec un objectif de cours réduit de 78 à 15 EUR.
  • Deutsche Telekom : MainFirst a démarré le suivi à surperformance en visant 17 EUR.
  • Genfit : Oddo BHF reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 59 à 63 EUR.
  • Genkyotex : Oddo BHF passe d'acheter à alléger avec un objectif de cours réduit de 3,40 à 1 EUR.
  • Innate Pharma : Oddo BHF reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 10,90 à 11,60 EUR.
  • Legrand : Liberum reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 64 à 48 EUR.
  • Natixis : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 5,90 EUR.
  • PostNL : Jefferies reste acheteur avec un objectif de cours relevé de 4 à 4,50 EUR.
  • Schneider : Liberum reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 58 à 50 EUR.
  • Société Générale : Barclays reprend le suivi à pondération en ligne en visant 35,90 EUR.
  • Stora Enso : Jefferies abaisse d'acheter à conserver sa recommandation, avec un objectif de cours réduit à 12 EUR.
  • UPM : Jefferies reste acheteur avec un objectif de cours réduit à 28,50 EUR.
  • Valneva : Oddo BHF démarre le suivi à neutre en visant 4,20 EUR.
 
L’actualité des sociétés
 
Société Générale a prévenu que sa performance du quatrième trimestre 2018 sera grevée par deux éléments principaux, l'application de la norme IFRS 5, et une forte baisse de ses revenus sur le marché de capitaux. La rumeur se confirme : le ministre de l'économie français a annoncé que le gouvernement avait initié le processus pour que le conseil d'administration de Renault remplace Carlos Ghosn. Grâce à sa future usine de Mobile dans l'Alabama, Airbus va commencer à assembler des avions A220 au milieu de l'année. Le directeur général d'Air France-KLM craint qu'une privatisation des Aéroports de Paris ne nuise à la compétitivité de la compagnie. Berlin estime qu'un mariage entre Alstom (qui a par ailleurs publié ses trimestriels) et Siemens Mobility est capital pour maintenir la compétitivité de l'industrie ferroviaire européenne. Ramsay Générale de Santé verse à son tour une prime à ses salariés. Elis boucle son acquisition colombienne. Keyrus se renforce avec Arcadie, Bureau Veritas avec Capital Energy. Nanobiotix envisage une cotation aux États-Unis. Cybergun signe un contrat de conseil avec un grand manufacturier d'armes. Spineway, Argan, Technofirst, Manutan et Neolife ont publié leurs comptes.
 
Selon Bloomberg et Reuters, les régulateurs bancaires européens préféreraient voir les deux plus grandes banques allemandes, Deutsche Bank et Commerzbank, trouver une solution paneuropéenne de préférence à un rapprochement entre elles. Apple aurait mis la pédale douce sur les embauches dans certaines de ses divisions, après ses ventes décevantes du dernier trimestre 2018, selon des sources bien informées citées par Bloomberg. Les informations de Reuters laissent penser que le président de Sears Holdings, Eddie Lampert, a remporté une enchère pour la reprise de la chaîne de magasins en proposant 5,2 milliards de dollars. Bombardier réfléchit à toutes les options possibles pour son programme d'avions régionaux CRJ, toujours déficitaire. Le Wall Street Journal rapporte que des procureurs fédéraux américains ont officiellement ouvert une enquête sur Huawei, laquelle pourrait aboutir rapidement à une inculpation. Son compatriote ZTE est aussi dans le collimateur des parlementaires américains. Les grandes banques américaines brillent à Wall Street après leurs résultats. Norwegian Air réduit la voilure.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABN AMRO BANK N.V. -0.24%16.495 Cours en différé.-19.50%
AIR FRANCE-KLM 2.70%10.465 Cours en temps réel.7.49%
AIRBUS SE 1.76%124.92 Cours en clôture.46.58%
ALSTOM 0.34%38.42 Cours en temps réel.8.56%
AMERICAN EXPRESS COMPANY -0.07%124.57 Cours en différé.30.75%
APPLE 2.65%211.9695 Cours en différé.30.91%
ARGAN 1.61%63 Cours en temps réel.41.23%
ASSOCIATED BRITISH FOODS -0.17%2299 Cours en différé.12.73%
BEIERSDORF AKTIENGESELLSCHAFT 0.45%110.5 Cours en différé.20.67%
BITCOIN - EURO 3.91%9670.745 Cours en clôture.177.05%
BNP PARIBAS 0.46%40.795 Cours en temps réel.2.88%
BOMBARDIER INC Cours en clôture.
BUREAU VERITAS SA 1.97%21.24 Cours en temps réel.17.06%
CAC 40 1.34%5371.56 Cours en temps réel.12.05%
CASINO GUICHARD-PERRACHON 2.67%35.81 Cours en temps réel.-4.02%
CELLECTIS 3.66%11.61 Cours en temps réel.-25.73%
CELYAD SA 6.50%11.14 Cours en différé.-36.95%
COMMERZBANK AG 1.08%5.055 Cours en différé.-13.52%
CREDIT SUISSE GROUP AG 1.36%11.2 Cours en différé.2.31%
CRÉDIT AGRICOLE 0.49%10.28 Cours en temps réel.8.48%
CYBERGUN -2.65%0.066 Cours en temps réel.-86.44%
DBV TECHNOLOGIES 2.72%16.59 Cours en temps réel.52.21%
DEUTSCHE TELEKOM AG 0.67%14.982 Cours en différé.0.42%
ELIS 3.41%16.06 Cours en temps réel.6.74%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.12%1.08731 Cours en différé.-3.61%
FASTENAL COMPANY 2.09%30.605 Cours en différé.14.67%
GEBERIT 0.71%437.3 Cours en différé.13.58%
GENFIT 4.69%15.18 Cours en temps réel.-16.43%
INNATE PHARMA 3.76%5.795 Cours en temps réel.-24.88%
KEYRUS 0.61%3.32 Cours en temps réel.-27.47%
LEGRAND 1.40%62.22 Cours en temps réel.24.46%
METRO 1.20%14.38 Cours en différé.6.08%
MORGAN STANLEY 1.04%40.36 Cours en différé.0.73%
NANOBIOTIX 4.40%8.425 Cours en temps réel.-30.67%
NATIXIS 1.98%3.559 Cours en temps réel.-15.27%
NEOLIFE -4.28%0.123 Cours en temps réel.28.50%
NETFLIX 2.79%311.619 Cours en différé.13.13%
NORWEGIAN AIR SHUTTLE ASA 4.05%32.86 Cours en différé.-68.34%
POSTNL 2.25%1.792 Cours en différé.-12.24%
RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ 2.20%18.6 Cours en temps réel.-8.35%
RENAULT 1.76%49.195 Cours en temps réel.-11.37%
SCHNEIDER ELECTRIC SE 0.58%73.06 Cours en temps réel.21.63%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1.40%22.38 Cours en temps réel.-20.67%
SPINEWAY SA -12.57%0.0146 Cours en temps réel.-92.30%
STORA ENSO OYJ 2.32%9.86 Cours en différé.-4.45%
TECHNOFIRST 2.56%0.08 Cours en temps réel.-43.26%
UPM 0.00%17.3 Cours en clôture.-15.61%
VALNEVA SE 2.36%3.03 Cours en temps réel.-6.62%
ZTE CORPORATION Cours en clôture.

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
3
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader