Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

SocGen envisage de vendre sa filiale polonaise Eurobank

13/06/2018 | 10:25
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

VARSOVIE (Reuters) - La Société générale envisage de mettre en vente sa filiale polonaise Eurobank dans un contexte d'intensification de la concurrence en Pologne et de durcissement des contraintes réglementaires, ont dit à Reuters deux sources bancaires.

Dans l'environnement de taux d'intérêt bas, qui pèse sur les marges des établissements bancaires, la concurrence fait rage sur le marché bancaire polonais. Et les plus petites banques peinent du coup à rivaliser avec les grands acteurs et à dégager des retours sur fonds propres satisfaisants pour les actionnaires.

La filiale de Société générale, Eurobank, est la 17e banque de Pologne en termes d'actifs avec 14 milliards de zlotys au bilan (3,28 milliards d'euros environ) et elle est 20 fois plus petite que le leader du marché PKO BP.

En 2017, Eurobank a dégagé un bénéfice net de 103 millions de zlotys (24,13 millions d'euros).

"Eurobank est dans un processus de mise en vente. SocGen se retire (de la banque de détail en) Pologne", a dit une des sources bancaires.

La deuxième source a également déclaré qu'Eurobank était en vente.

"Leur stratégie est d'être dans les trois premières places sur chacun de leurs marchés. Comme ils n'y sont pas arrivés ici, ils ont décidé de se retirer", fait remarquer une des sources. "La question est de savoir qui va racheter Eurobank maintenant que BNP Paribas et Santander ont récemment acquis de petites banques."

Contactée par Reuters, la Société générale a dit ne pas commenter les rumeurs de marché.

Dans son rapport annuel 2017, la Société générale indique avoir un effectif de 2.902 personnes en Pologne.

Outre Eurobank, le groupe français a des activités de leasing automobile et d'assurance en Pologne.

En novembre, lors de la présentation du plan stratégique du groupe bancaire, la direction de la SocGen a dit, sans plus de précisions, envisager de fermer ou de céder ses activités qui n'ont pas la taille critique ou ne génèrent pas suffisamment de synergies.

VAGUE DE M&A BANCAIRE EN POLOGNE

Le marché bancaire polonais, considéré comme l'un des plus solides en Europe, connaît depuis plusieurs mois une vague de fusions et d'acquisitions.

En avril, BNP Paribas a annoncé le rachat pour 775 millions d'euros des activités polonaises de la banque autrichienne Raiffeisen Bank International. Cette acquisition va permettre à la banque française de conforter sa place de sixième banque dans le pays.

De son côté, la banque espagnole Santander va racheter les activités de banque de détail de Deutsche Bank en Pologne.

L'Etat polonais, soucieux d'être en mesure de contrôler l'économie du pays, n'est pas en reste. Il a repris l'an dernier la participation de 32,8% de la banque italienne UniCredit dans Bank Pekao.

Via ses différentes participations, l'Etat polonais contrôle désormais 55% du système bancaire local.

A ce stade, les spéculations vont bon train sur les possibles candidats à un rachat d'Eurobank. Si certains évoquent la piste d'une consolidation domestique avec PKO BP, d'autres penchent pour des prétendants étrangers, comme le Crédit agricole qui estime ne pas avoir encore la taille critique en Pologne.

En début d'année, la direction de Crédit agricole SA a dit vouloir accélérer son développement dans le pays. Si elle souhaite privilégier la croissance organique, la banque française se dit toutefois prête à saisir les opportunités qui pourrait se présenter.

Le groupe PKO BP s'est aussi dit prêt à étudier le cas échéant des opportunités d'acquisitions.

(Avec Maya Nikolaeva et Matthieu Protard à Paris, Agnieszka Barteczko à Varsovie, édité par Dominique Rodriguez)

par Marcin Goclowski


© Reuters 2018
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANCO SANTANDER, S.A. -1.04%2.7635 Cours en différé.10.03%
BANK POLSKA KASA OPIEKI S.A. -1.25%114.75 Cours en clôture.87.81%
BNP PARIBAS -0.50%56.17 Cours en temps réel.30.96%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. -0.41%12.24 Cours en temps réel.19.09%
POWSZECHNA KASA OSZCZEDNOSCI BANK POLSKI SPÓLKA AKCYJNA 0.16%44.39 Cours en clôture.54.56%
RAIFFEISEN BANK INTERNATIONAL AG 0.30%26.38 Cours en différé.57.67%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -0.53%28.365 Cours en temps réel.67.52%
UNICREDIT S.P.A. 1.09%11.13 Cours en différé.43.96%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
22:53Afghanistan-La France et le Qatar évacuent plus de 200 personnes
RE
22:40Wall Street termine en baisse, les craintes sur Omicron pèsent
RE
22:34Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed
AW
22:25Afghanistan-La France et le Qatar évacuent plus de 200 personnes
RE
22:25Afghanistan-11 français et une soixantaine de néerlandais et leur ayants droit ont également été évacués par ce vol-ministère de l’europe et des affaires étrangères
RE
22:24Afghanistan-le ministère organisera, en fin de semaine prochaine, leur transfert en france-ministère de l’europe et des affaires étrangères
RE
22:23Afghanistan-258 afghanes et afghans particulièrement menacés à raison de leurs engagements ou de leur lien avec la france ont été évacués-ministère de l’europe et des affaires étrangères
RE
22:22Afghanistan-une opération exceptionnelle d’évacuation a été organisée par la france avec l’aide du qatar, entre kaboul et doha-ministère de l’europe et des affaires étrangères
RE
21:50Coronavirus-Douze cas de contamination par Omicron identifiés en France
RE
21:24Le dollar recule face à l'euro après un rapport sur l'emploi américain mitigé
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"