Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Spie: hausse de 2,7% des ventes au 1er trimestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
29/04/2020 | 09:33

Paris (awp/afp) - Le groupe de services multi-techniques aux entreprises Spie a vu son chiffre d'affaires et sa rentabilité opérationnelle résister au premier trimestre, en dépit de la crise sanitaire qui l'a contraint à suspendre ses objectifs pour l'année.

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 1,6 milliard d'euros, soit une hausse de 2,7% en données publiées et de 2,3% à changes constants, au-delà des attentes du marché.

Dans le même temps, Spie a pu maintenir sa rentabilité opérationnelle, avec une marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) de 3,7%, exactement au même niveau qu'au premier trimestre 2019.

Sur la seule France (38% des ventes), le chiffre d'affaires s'affiche en revanche en repli de 1,2% sur un an, à 604 millions d'euros.

Les services à l'industrie et la maintenance et l'installation tertiaires ont été pénalisés par les mesures de confinement et la paralysie économique, tandis que les services numériques et les services aux réseaux de télécommunications "ont été moins affectés", selon l'entreprise.

En revanche, en Allemagne (plus d'un quart des revenus), le chiffre d'affaires a bondi de 8% au premier trimestre: "les niveaux d'activité sont restés élevés" en Allemagne, où "la production n'a quasiment pas été affectée par la crise, en raison de mesures de confinement moins strictes et d'une adaptation rapide des méthodes de travail".

"Spie a affiché de solides résultats (...) les premiers impacts financiers de la crise liée au Covid-19 ont été limités (...) et ont principalement concerné la France, où nous anticipons un impact plus fort au deuxième trimestre", a commenté dans un communiqué le PDG Gauthier Louette, vantant une "répartition géographique équilibrée" et un "portefeuille d'activités diversifié".

"Les coûts relatifs à la sous-traitance, aux achats et au personnel intérimaire --représentant au total 50% des coûts d'exploitation en 2019-- ont été très rapidement et drastiquement réduits là où cela était nécessaire", explique le groupe, assurant par ailleurs disposer d'une "liquidité (...) très élevée".

Signe cependant d'une incertitude toujours forte sur l'évolution de la pandémie et ses conséquences, Spie a affirmé mercredi n'être "pas en mesure de fixer de nouveaux objectifs pour 2020", après les avoir suspendus.

Spie propose notamment des services d'installation et de gestion d'infrastructures numériques et énergétiques (réseaux électriques, centre de données, bornes de recharges, etc.).

afp/jh

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
19:41Sanofi annonce la vente de sa part dans Regeneron
AW
19:38ADVICENNE : se met en ordre de marche pour accélérer sa croissance
BU
19:36TELEPERFORMANCE : Assemblée Générale Mixte du 26 juin 2020
BU
19:33SANOFI : veut céder sa participation au capital de la firme de biotechnologies Regeneron
RE
19:12SIEMENS : gardera d'abord 45% de Siemens Energy après la scission
RE
19:07VINCI : contrat pour la ligne 15 Sud du Grand Paris Express
CF
19:05PATRIMOINE ET COMMERCE : Déclaration des transactions sur actions propres
EQ
19:03SANOFI : souhaite céder sa participation dans Regeneron
CF
19:01Burkhalter entend reverser 3,70 francs par titre à ses actionnaires
AW
18:56MERCIALYS : constate une fréquentation encourageante depuis la levée du confinement
DJ
Dernières actualités "Sociétés"