Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Suède-La survie du gouvernement Lofven ne tient plus qu'à un fil

20/06/2021 | 12:56
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

STOCKHOLM, 20 juin (Reuters) - Le compromis proposé dimanche par le Premier ministre suédois Stefan Lofven pour tenter de sauver son gouvernement a été rejeté par le Parti de gauche qui votera en faveur de la motion de défiance qui sera débattue lundi au Parlement.

Les Démocrates suédois, une formation d'extrême droite, ont demandé la tenue d'un vote contre Stefan Lofven après que le Parti de gauche, membre du gouvernement de coalition, a déclaré ne plus pouvoir soutenir Stefan Löfven, lui reprochant de vouloir alléger les dispositifs d'encadrement des loyers.

Sa proposition de compromis a été rejetée par le Parti de gauche qui accuse le chef de l'exécutif suédois de chantage et votera contre lui lundi.

"L'une des parties négocie avec un pistolet posé sur la tempe", a déclaré Nooshi Dadgostar, la dirigeante du Parti de gauche, à Radio Sweden. "Nous prenons le chemin d'un vote de défiance. Je suis préoccupée par le fait qu'ils soient si déterminés à augmenter les loyers".

"(...) Le Parti de gauche votera 'rouge' demain", a-t-elle ensuite déclaré lors d'une conférence de presse.

Depuis les législatives serrées de 2018, Stefan Löfven est à la tête d'un gouvernement minoritaire de centre-gauche dépendant à la fois du soutien du Parti de gauche et de celui de deux petites formations de centre-droit.

Les Modérés, le plus important parti d'opposition au Parlement, et le Parti des chrétiens-démocrates ont fait savoir qu'ils voteraient contre Stefan Löfven.

Si le Parti de gauche vote contre le Premier ministre, celui-ci sera contraint de démissionner ou d'organiser des élections anticipées. Un vote de défiance nécessiterait une majorité simple au Parlement qui compte 349 sièges. (Johan Ahlander et Anna Ringstrom; version française Nicolas Delame)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
17:41Funérailles sous tension de Jovenel Moïse à Haïti
RE
17:03Résumé des principales informations économiques du vendredi 23 juillet 2021
AW
16:45TRACKINSIGHT : Les lancements d’ETF de la semaine : tendances futures, blockchain et green gold ETFs
TI
16:00USA : PMI composite estimé en baisse sensible en juillet
CF
15:51Pas de salon horloger "Imagination" cette année à Neuchâtel
AW
15:46INTEMPÉRIES : la grêle de juin coûtera plus cher que les crues de juillet
AW
14:20La banque centrale indienne envisage le lancement progressif de sa propre monnaie numérique
13:56INONDATIONS : pas d'augmentation du débit à la sortie du lac de Bienne
AW
13:29L'activité du secteur privé au plus haut depuis 2000 en zone euro
RE
13:16La reprise au Royaume-Uni freinée par les pénuries de matériaux et main d'oeuvre
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"