Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Suède-Le Premier ministre sortant invité à former un nouveau gouvernement

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/10/2018 | 18:30

(Actualisé avec Lofven, contexte)

STOCKHOLM, 15 octobre (Reuters) - Le président du parlement suédois a invité lundi le Premier ministre sortant Stefan Lofven, issu du Parti social démocrate, à former un nouveau gouvernement.

Ulf Kristersson, chef de file des Modérés, principale composante de l'Alliance de centre-droit, y avait renoncé dimanche.

"Cela va demander beaucoup de travail et prendra sans doute du temps", averti Stefan Lofven lors d'une conférence de presse. "Je ne vais pas entretenir les espoirs d'une solution rapide, bien au contraire. Il est évident qu'il reste de nombreux obstacles."

Aucune majorité ne s'est dessinée après les législatives du 9 septembre. Les sociaux démocrates ont obtenu 144 des 349 sièges, soit un de plus que l'Alliance.

Avec 62 députés, les démocrates suédois, parti d'extrême droite, se trouvent en position d'arbitres mais ont promis de s'opposer à la formation d'un gouvernement qui ne tiendrait pas compte de leurs exigences. Les deux grandes coalitions ont exclu de s'associer à eux.

Les partis centristes et libéraux que Stefan Lofven va chercher à convaincre rechignent à quitter l'Alliance et souhaitent qu'Ulf Kristersson forme un gouvernement avec l'appui des sociaux démocrates, ce que Stefan Lofven refuse.

"Pour que la Suède ait un gouvernement, plusieurs partis doivent changer de position sur la manière de le former", a estimé Andreas Norlen, président du parlement. (Rédaction de Stockholm, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
22:16EUROPEENNES-Orban espère un renforcement du poids des partis anti-immigration
RE
22:09Le chef du conseil de transition soudanais reçu à Abou Dhabi
RE
22:07EUROPEENNES-Macron perd son pari mais maintient son cap en France et en Europe
RE
21:51Allemagne-Le SPD subit un revers électoral cuisant à Brême
RE
21:40Percée de l'extrême droite flamande aux élections belges
RE
21:39EUROPEENNES-En déroute, LR promis à des lendemains douloureux
RE
21:23EUROPEENNES-En déroute, LR promis à des lendemains douloureux
RE
21:22Un ancien banquier central élu président de Lituanie
RE
21:10EUROPEENNES-Le PiS en tête en Pologne, talonné par l'opposition
RE
21:06Une église attaquée au Burkina Faso, quatre morts
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité