Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Take Five : La grande finale des banques centrales de 2022

09/12/2022 | 09:26
FILE PHOTO: The U.S. Federal Reserve building is pictured in Washington

Les principales banques centrales du monde dominent l'agenda de la semaine prochaine avec des indications abondantes que le rythme agressif des hausses de taux pourrait ralentir, mais pas encore s'estomper compte tenu des pressions sur les prix.

La Chine publie des données économiques clés alors que Pékin desserre certains de ses stricts carcans COVID-19, tandis que les PMI fourniront un bilan de santé de l'économie mondiale.

Voici un aperçu de la semaine à venir sur les marchés par Lewis Krauskopf à New York, Kevin Buckland à Tokyo, Dhara Ranasinghe, Naomi Rovnick et Amanda Cooper à Londres.

1 / 2 FOIS PLUS DE PLAISIR

Les investisseurs recevront une énorme quantité de nouvelles américaines de fin d'année lorsque la publication des données d'inflation des consommateurs de novembre, mardi, sera suivie de la dernière décision de taux de la Réserve fédérale de 2022, mercredi.

Le rapport sur l'IPC d'octobre a montré que les prix ont augmenté moins que prévu de 0,4 % par rapport au mois précédent, les signes de ralentissement de l'inflation ayant stimulé les actions et fait chuter le dollar. La lecture de novembre est attendue à 0,3 %. Mais les récentes données solides sur l'emploi aux États-Unis ont ravivé les craintes d'inflation.

En ce qui concerne la Fed, le président Jerome Powell tiendra sa dernière conférence de presse de l'année après ses récents commentaires selon lesquels il était temps de ralentir le rythme des prochaines hausses de taux. Les traders tablent sur une hausse de 50 points de base (pb), ce qui représente une baisse par rapport aux récentes augmentations de trois quarts de point de pourcentage. L'attention pourrait plutôt se porter sur les signaux concernant le niveau auquel la Fed augmentera finalement les taux l'année prochaine.

L'inflation et la Fed en ligne de mire https://www.reuters.com/graphics/GLOBAL-MARKETS/THEMES/movakkmkxva/chart.png

2/ SUPER JEUDI

C'est le super jeudi en Europe, où les banques centrales de la zone euro, de Grande-Bretagne, de Suisse et de Norvège se réunissent toutes.

Les derniers chiffres de l'inflation ont fait naître l'espoir que les pressions de la zone euro s'atténuent enfin et les marchés sont convaincus qu'après deux hausses consécutives de 75 points de base, la BCE procédera à une modification de 50 points de base de ses taux le 15 décembre.

Ne vous attendez pas à ce que la BCE ait l'air dovish - les pressions sur les prix des pipelines restent fortes et la présidente Christine Lagarde veillera à ne pas donner l'impression que les décideurs politiques quittent la balle des yeux.

C'est la même histoire ailleurs, avec la Suisse et la Norvège qui devraient également augmenter à nouveau les coûts d'emprunt. Le rythme des hausses de taux agressives des grandes banques centrales ralentit, mais la lutte contre l'inflation n'est pas encore terminée.

Course à la hausse des taux https://www.reuters.com/graphics/GLOBAL-MARKETS/THEMES/lgvdkkmoapo/chart.png

3/ LA RANDONNÉE VERS LA RÉCESSION

La sombre situation économique de la Grande-Bretagne ne devrait pas empêcher la Banque d'Angleterre d'augmenter à nouveau les coûts d'emprunt jeudi. Les économistes interrogés par Reuters s'attendent à ce que la banque centrale relève son taux directeur de 0,5 point de pourcentage pour le porter à 3,5 %, malgré une récession imminente qui, selon la BoE, devrait durer jusqu'en 2024.

La hausse des coûts de l'énergie et des denrées alimentaires a propulsé l'inflation des prix à la consommation à 11,1 %, un record en 41 ans, au cours de l'année qui s'est terminée en octobre. Les données de mercredi sur l'inflation au Royaume-Uni pourraient indiquer que la hausse des prix a atteint un sommet, suivant les tendances dans la zone euro et aux États-Unis.

Pourtant, la BoE devrait résister à l'idée de mettre fin au resserrement monétaire pour le moment, l'inflation restant bien au-dessus de son objectif de 2 %. Les marchés de swaps impliquent que les taux d'intérêt britanniques atteindront 4,6 % d'ici septembre prochain et finiront l'année 2023 à 4,5 %.

La lutte de la Banque d'Angleterre contre l'inflation galopante https://www.reuters.com/graphics/GLOBAL-MARKETS/xmpjkkgndvr/chart.png

4/LA CHINE DESSERRE LE COLLIER DE LA COVIDIE

Après trois ans de répression étouffante du coronavirus, la Chine peut enfin respirer un peu mieux. Les nouvelles mesures comprennent la quarantaine à domicile pour les personnes positives au COVID au lieu des centres d'isolement et la suppression des tests pour les voyages intérieurs, juste à temps pour un voyage au Disneyland de Shanghai qui a rouvert ses portes.

Le changement tant attendu de mercredi a fait que les résidents qui, il y a une semaine, protestaient dans les rues, se réjouissent maintenant sur les médias sociaux. Les investisseurs sont plus sereins. Le Hang Seng a connu sa pire journée en plus d'un mois ce jour-là, vendant le fait après un rallye de plusieurs semaines. Le yuan est de retour du côté plus fort de la marque clé de 7 par dollar, mais a atteint un sommet lundi.

Les données commerciales les plus faibles depuis 2 ans et demi ont incité à la prudence, soulignant non seulement les effets des blocages du COVID, mais aussi la faiblesse de la demande internationale. Les données sur le commerce de détail et les usines prévues pour jeudi pourraient constituer une autre lecture sombre.

L'économie chinoise perd de sa vigueur https://www.reuters.com/graphics/CHINA-ECONOMY/znpnbbdnypl/chart.png

5/SLOW-HO-HO DOWN

Une année de la pire inflation depuis une génération touche à sa fin. Les prix de l'énergie étant désormais bien loin des sommets de l'année, les entreprises et les ménages bénéficient d'un certain répit face aux pressions inflationnistes élevées.

Mais cela ne sera probablement pas suffisant pour éviter un sixième mois consécutif de contraction de l'activité commerciale en décembre dans certaines des plus grandes économies du monde. Du secteur manufacturier à l'hôtellerie, la demande s'est effondrée et les prix des intrants ont explosé.

Les indices PMI composites flash de S&P Global pour les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la France et la zone euro au sens large devraient montrer une légère amélioration, mais l'activité dans les cinq régions devrait avoir à nouveau baissé. Le Japon est également à l'ordre du jour - son PMI manufacturier de novembre a connu la plus forte contraction en deux ans.

L'activité économique mondiale clignote en rouge https://www.reuters.com/graphics/GLOBAL-ECONOMY/PMI/jnpwyenyxpw/chart.png


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / BRITISH POUND (AUD/GBP) 0.00%0.5724 Cours en différé.1.76%
AUSTRALIAN DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (AUD/CNY) 0.00%4.817255 Cours en différé.2.65%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.00%0.6535 Cours en différé.2.57%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.00%0.7103 Cours en différé.4.40%
BRITISH POUND / CHINESE YUAN RENMINBI (GBP/CNY) 0.01%8.408826 Cours en différé.0.86%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.00%1.1404 Cours en différé.0.87%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.00%1.2397 Cours en différé.2.63%
CANADIAN DOLLAR / BRITISH POUND (CAD/GBP) -0.02%0.605925 Cours en différé.-0.84%
CANADIAN DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (CAD/CNY) -0.02%5.0945 Cours en différé.-0.06%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.02%0.691443 Cours en différé.-0.04%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.01%0.7507 Cours en différé.1.73%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.00%0.87646 Cours en différé.-0.87%
EURO / CHINESE YUAN RENMINBI (EUR/CNY) 0.01%7.37 Cours en différé.0.07%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.01%1.0866 Cours en différé.1.78%
INDIAN RUPEE / BRITISH POUND (INR/GBP) -0.05%0.009899 Cours en différé.-0.94%
INDIAN RUPEE / CHINESE YUAN RENMINBI (INR/CNY) -0.11%0.083225 Cours en différé.-0.09%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.08%0.011289 Cours en différé.-0.13%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.11%0.012271 Cours en différé.1.60%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.00%0.6492 Cours en différé.2.23%
UNITED STATES DOLLAR (B) / CHINESE YUAN IN HONG KONG (USD/CNH) 0.29%6.7544 Cours en différé.-2.40%
US DOLLAR / BRITISH POUND (USD/GBP) 0.00%0.806647 Cours en différé.-2.57%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) 0.00%6.782 Cours en différé.-1.66%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) -0.01%0.920302 Cours en différé.-1.75%
Dernières actualités "Économie"
16:52Les étudiantes afghanes interdites d'examen d'entrée à l'université
RE
16:39La Suède demande à ses citoyens d'éviter les foules en Turquie
RE
16:15La Chine veut stimuler sa consommation et ses importations
RE
16:03Conditions réunies pour les courses de chiens de traîneaux
AW
15:19République Tchèque-L'ancien général Pavel en voie d'être élu président
RE
15:13Italie: Meloni en Libye pour conclure un accord gazier de $8 milliards
RE
14:42Italie-Meloni en Libye pour conclure un accord gazier de $8 mds
RE
14:35Les églises revivalistes du Congo attirent les catholiques
ZR
14:24Ukraine-Soutien inconditionnel de l'UE, dit von der Leyen avant un sommet
RE
14:00Un général tchèque à la retraite veut battre l'ex-PM, un magnat, dans la course à la présidence.
ZR
Dernières actualités "Économie"