Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : embellie malgré un rallye haussier qui n'en finit plus

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
05/02/2019 | 19:18
La flambée des actions -et de l'appétit pour le risque- n'affecte nullement les marchés obligataires comme le démontre la détente observée sur les Bunds allemands (-1Pt de base à 0,169%, un “plus bas” depuis avril 2017), nos OAT (-1Pt à 0,578%), les 'Gilts' britanniques (-5Pts de base à 1,228%... une performance d'autant plus impressionnante que le FT-100 a bondi de +2,05%).

Plus au Sud... c'est plus mitigé: les 'bonos' espagnols finissent à l'équilibre et les BTP italiens ont connu une lourde rechute de +7Pts à 2,822%.

La tendance s'affirme clairement positive sur les T-Bonds US à mi-séance puisque le '10 ans' se détend de 2Pts à 2,704%.

Il serait logique de relier cette détente à la décélération du secteur non-manufacturier des États-Unis, mais cela n'a probablement qu'un rapport assez lointain.
L'indice ISM (Institut for Supply Management) chute de -1,3Pt à 56,7 pour le mois écoulé, contre 58 en décembre, alors que le consensus ne l'attendait en repli qu'à 57,2.
Les opérateurs américains suivront ce soir avec attention le discours sur l'état de l'Union (qui avait été reporté) et beaucoup d'observateurs craignent que Donald Trump en profite pour exacerber les divisions entre américains, en fustigeant le camp démocrate notamment.

En ce qui concerne la conjoncture de ce côté-ci de l'Atlantique, rien de fameux ce mardi en France: l'indice composite IHS Markit de l'activité globale se replie de 48,7 en décembre à 48,2 en janvier, signalant un nouveau repli de l'activité des entreprises privées. S'il reste modéré, le taux de contraction affiche son plus haut niveau depuis novembre 2014.

Même déception en Europe: le 'flash PMI composite' final IHS Markit de l'activité globale dans la zone euro se replie à 50,7 après une décrue de en décembre de 51,1 à 51, son plus bas niveau depuis cinq ans et demi.

Par ailleurs, en décembre 2018 par rapport à novembre, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a diminué de 1,6% dans la zone euro et de 1,4% dans l'UE, selon les estimations d'Eurostat.

Sur 12 mois, les ventes de détail n'ont progressé que de +0,8% dans l'Eurozone.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
23/08Powell promet que la Fed agira pour préserver la croissance américaine
AW
23/08BONDS EUROPE : le marché revigoré par une aversion au risque amplifiée
AW
23/08Jerome Powell promet que la Fed agira pour préserver la croissance américaine
AW
23/08La BNS pourrait abaisser ses taux directeurs en septembre (Moneypark)
AW
22/08BONDS EUROPE : le marché attend le discours de Powell
AW
22/08La BCE inquiète d'un ralentissement économique "prolongé"
AW
22/08A Jackson Hole, Jerome Powell se penche sur les défis de la Fed
AW
21/08BONDS EUROPE : flop d'une émission allemande à 30 ans, la première à taux négatif
AW
21/08La Fed veut garder "ses options ouvertes" sur l'évolution des taux (minutes)
AW
21/08Donald Trump perd encore patience avec La Fed et Jerome Powell
AW
Dernières actualités "Taux"
Publicité