Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : la situation se corse, nette tension sur BTP & GiltsUK

28/09/2021 | 18:58
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
La tension des taux liée à la flambée du gaz et du pétrole a été en partie compensée part une rotation sectorielle en faveur des actifs 'risk-off' comme les Bunds, les OAT ou les T-Bonds US.

Malgré cet arbitrage, rendement du T-Bond à 10 ans dépasse désormais la barre psychologique des 1,5% et s'établit à 1,5300% ce mardi soir après flirté avec les 1,57%.
Nos OAT en terminent à 0,1500% après avoir culminé a 0,18%, les Bunds se tendent de +2,5Pts à -0,2000% après s'être dégradés jusque vers 0,175%.
Les 'gilts' britanniques sortent très éprouvés de cette séance avec une hausse de +3Pts à 0,999%, après avoir dérivé jusque vers 1,054%, du jamais vu depuis début mai 2019.
Plus au Sud, de gros dégâts affectent les BTP italiens se tendent de +6,7Pts à 0,8570%, les Bonos espagnols limitent la casse avec +3Pts à 0,444%.

Cette dégradation générale du compartiment obligataire coïncide avec l'inscription d'un nouveau record annuel de 76 dollars pour le WTI à New York, un phénomène brutal qui renforce les anticipations inflationnistes.
Le baril de 'Brent' est parvenu de son côté à dépasser la barre des 80$ à Londres ce midi et teste des niveaux plus approchés depuis l'été 2018.

Jerome Powell avait un rendez-vous avec les médias mais il n'a pas rassuré les marchés : il observe une amélioration sur le front de l'emploi, un renforcement de l'économie qui est freiné par des pénuries persistantes.
Il indique que la FED devra réagir si les pressions inflationnistes perdurent (elles risquent d'être 'moins transitoires que prévu').

Au même moment, Janet Yellen avertissait d'un 'risque de défaut sur la dette US pour la 1ère fois de l'histoire' si le plafond du déficit budgétaire n'est pas relevé d'ici le 18 octobre.
Ce psychodrame est un 'classique' et permet que se perpétuent les joutes politiciennes entre Démocrates et Républicains... et à chaque fois, à minuit moins une, un accord salvateur est trouvé qui entérine un net relèvement du plafond de la dette pour l'administration continue de fonctionner.
Mais cela ne masque pas l'autre enjeu qui est le financement du plan de relance de 3.500Mds$ de Joe Biden dont dépend en partie la croissance des US en 2022.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
15/10TAUX : tension dans le sillage de prix pétroliers au zénith
CF
14/10CENTRALE DES LETTRES DE GAGE : niveau recourd du portefeuille d'emprunts
AW
14/10TAUX : très bonne séance en Europe, gain modeste sur T-Bonds
CF
14/10EMPRUNT : Banco de Chile lève 130 millions de francs
AW
14/10Singapour resserre sa politique monétaire face au risque d'inflation
AW
13/10USA : la Fed pourrait commencer les réductions d'achats d'actifs dès novembre
AW
13/10TAUX : détente générale, T-Bonds en hausse malgré CPI à 5,4%
CF
13/10EMPRUNT : Pacific Life Global Funding lève 300 millions à 0,25%, échéance 2028
AW
12/10USA : les progrès attendus sur l'emploi sont "presque réalisés"
AW
12/10USA : les progrès attendus sur l'emploi sont "presque respectés"
AW
Dernières actualités "Taux"