Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : détente des T-Bonds, dégradation des BTP à plus de 1%.

13/05/2021 | 18:39
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Les T-Bonds US se détendent de -4Pt de base vers 1,666% ce soir malgré de mauvais chiffres US concernant les prix à la production (le 'PPI' publié à 14H30): on observe l'envol de +0,6% des prix à la production aux Etats-Unis en avril par rapport au mois précédent, dont une hausse de 0,7% en 'core rate' (hors alimentation, énergie et négoce, des progressions supérieures aux attentes des économistes).

Sur les douze derniers mois, la hausse des prix producteurs s'établit ainsi à 6,2% en données brutes et à 4,6% en 'core rate' contre respectivement 4,2% et 3,1% le mois dernier.

Pour rappel, par rapport à avril 2020, l'indice des prix a augmenté de 4,2% en brut et de 3% hors éléments volatils, des rythmes annuels en accélération sensible par rapport à mars et au-dessus des attentes (3,6% et 2,4% respectivement).

Par ailleurs, les inscriptions aux allocations chômage ont diminué de -34.000 à l'issue de la semaine du 3 mai aux Etats-Unis, selon le Département du Travail, pour s'établir à 473 000, contre 507 000 la semaine précédente (chiffre révisé par rapport aux 498 000 annoncés initialement).

Il s'agit du niveau le plus faible enregistré depuis mars 2020, précise le rapport.
La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 534 000, en recul de 28 250 d'une semaine à l'autre.
Enfin, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a augmenté de 37 000 la semaine du 26 avril, à 3 655 000.
De tels chiffres auraient également pu conduire à ce que le rendements des T-Bonds se maintienne au contact des 1,7000% testés la veille.

En Europe, pas de chiffre à se mettre sous la dent et la journée a été marquée par la lourdeur, nos OAT affichant jusque 0,27% de rendement, les Bunds seulement -0,096%, leur pire niveau depuis mai 2019 (ex-plancher de juin à octobre 2017.
Ce soir, nos OAT en terminent à 0,268% contre 0,259% la veille et des Bunds à -0,12% contre -0,128%.
Les BTP italiens ont fait une incursion au-delà du seuil psychologique des 1% (à 1,049% avant de s'assagir vers 1,012% (contre 0,98% mercredi), le pire niveau depuis debut septembre 2020.
Les Gilts britanniques terminent la journée quasi inchangés à 0,898/0,90%.




Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
15/06PLAN DE RELANCE : l'UE a réussi à lever 20 milliards d'euros sur les marchés
AW
15/06Nouvelle hausse du taux directeur en vue au Brésil
AW
13/06USA : emploi et inflation en ligne de mire de la réunion de la Banque centrale
AW
11/06TAUX  : une excellente semaine qui se conclut partout au zénith
CF
10/06TAUX  : le CPI aux US puis la BCE ne stoppent pas l'embellie
CF
10/06La BCE relève sa prévision de croissance en zone euro pour 2021 et 2022
AW
10/06La BCE garde le rythme des soutiens pour accompagner la reprise
AW
10/06La BCE maintient le rythme pour accompagner le début de reprise
AW
10/06La BCE devrait garder le rythme pour accompagner l'embellie économique
AW
09/06TAUX  : forte détente, jusqu'à la réouverture de W-Street
CF
Dernières actualités "Taux"