Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Téhéran se dit prêt à discuter avec Ryad, avec ou sans médiation

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/10/2019 | 20:51

DUBAI/ISLAMABAD, 12 octobre (Reuters) - L'Iran est prêt à discuter avec l'Arabie saoudite - son grand rival régional - avec ou sans l'aide d'un médiateur, a annoncé samedi le ministère des Affaires étrangères iranien à la veille d'une visite du Premier ministre pakistanais Imran Khan.

Interrogé sur des informations selon lesquelles Imran Khan, attendu dimanche en Iran, pourrait tenter une médiation entre Téhéran et Ryan, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Abbas Mousavi a répondu n'être "au courant d'aucune médiation", selon la chaîne publique IRIB.

"L'Iran a annoncé être toujours prêt à discuter avec ses voisins - y compris l'Arabie saoudite - pour dissiper tout malentendu, avec ou sans médiateur", a ajouté Abbas Mousavi.

Deux hauts responsables gouvernementaux pakistanais ont confirmé à Reuters qu'Imran Khan se rendait à Téhéran afin de tenter de désamorcer les tensions entre les deux pays, après avoir été sollicité par le président américain Donald Trump.

"Le Premier ministre se rend aussi en Arabie saoudite la semaine prochaine", a ajouté un des responsables, s'exprimant sous couvert d'anonymat faute d'autorisation à évoquer des dossiers confidentiels.

"Sa mission est de tenter d'ouvrir des négociations, ou du moins d'établir une forme de confiance pour que les deux pays rivaux puissent entamer des discussions", a précisé ce responsable.

Les tensions récurrentes entre les deux puissances régionales se sont encore exacerbées depuis l'attaque contre des infrastructures pétrolières saoudiennes que Ryad et ses alliés occidentaux ont imputée à l'Iran.

(Rédaction de Dubaï, Myriam Rivet pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
22/10L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (22/10)
RE
21/10FEUILLETON DU BREXIT : et maintenant ?
RE
21/10La livre sterling proche de 1,30 dollar
AW
21/10L'AESA ne voit pas le Boeing 737 MAX revoler en Europe avant janvier
RE
21/10Netanyahu renonce à former un gouvernement en Israël
RE
21/10IMPEACHMENT : Trump juge inéluctable sa mise en accusation par la Chambre des représentants
RE
21/10Poutine et Macron ont parlé de l'Ukraine et de la Syrie
RE
21/10Klépierre confirme ses perspectives pour 2019, objectif de cash-flow net courant par action d’au moins 2,76 €
RE
21/10Klépierre - chiffre d’affaires des commerçants en hausse de 1,9 % à périmètre constant par rapport aux neuf premiers mois de 2018
RE
21/10Klépierre annonce une hausse des revenus locatifs de ses centres commerciaux à 829,3 m€ sur neuf mois (+3,2 % à périmètre constant, +0,7 % à périmètre courant
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"