Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Tereos: le chiffre d'affaires progresse sur trois mois, l'endettement aussi

04/08/2021 | 11:12
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Le chiffre d'affaires de Tereos (Béghin Say) s'est amélioré de 5% au premier trimestre de l'exercice décalé 2021-2022, soutenu par la hausse des prix, annonce mercredi le groupe sucrier dont l'endettement s'est dans le même temps alourdi.

Sur le trimestre clos fin juin, le chiffre d'affaires s'est élevé à un milliard d'euros, "porté par la hausse des prix du sucre et de l'éthanol/alcool mais impacté par les faibles niveaux de récolte de la campagne de betterave en Europe" en 2020, indique Tereos dans un communiqué.

La campagne 2020 a été marquée par des attaques de pucerons verts qui ont occasionné une jaunisse et fait chuter les rendements de 26% en moyenne.

La campagne actuelle se présente sous de meilleurs auspices en France, même si "le développement végétatif de la betterave a été perturbé par des conditions météorologiques défavorables (gel en avril et températures froides en mai) nécessitant des resemis à hauteur de 8% des surfaces".

Le résultat d'exploitation récurrent a plus que doublé à 25 millions d'euros, soit 2,5% du chiffre d'affaires.

Les performances sont toutefois amoindries par les faibles niveaux de récolte de betterave en 2020 et de canne à sucre actuellement au Brésil, qui limitent les volumes vendus. Tereos évoque aussi des marges "insuffisantes en Europe" de l'activité amidons et produits sucrants.

La nouvelle direction du deuxième sucrier mondial a pour objectif de réduire la dette nette pour qu'elle redescende sous les deux milliards d'euros d'ici 2024. Au premier trimestre, elle s'établissait à 2,7 milliards d'euros, gonflant de 156 millions d'euros par rapport au 31 mars 2021.

afp/ol


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
02:52Tokyo en mode pause après ses récents gains élevés
AW
00:59Le sud-coréen POSCO International en pourparlers pour racheter l'australien Senex Energy
ZR
00:23GB-Une nouvelle centrale nucléaire pour contribuer à l'objectif zéro émission-presse
RE
00:14FACEBOOK : prévoit de créer 10.000 emplois dans l'UE pour bâtir son "métavers"
RE
00:09L'australien Aristocrat Leisure rachète le britannique Playtech pour 2,9 milliards de dollars.
ZR
17/10Un juge américain rejette une action de GM contre Fiat Chrysler
RE
17/10Hongrie-L'opposition désigne un candidat surprise pour défier Orban
RE
17/10CHINA EVERGRANDE : Chine-La banque centrale évoque la "mauvaise gestion" d'entreprises
RE
17/10Côte d'Ivoire-L'ex-président Laurent Gbagbo lance un nouveau parti
RE
17/10Syrie-Gouvernement et opposition d'accord pour une constitution-Onu
RE
Dernières actualités "Sociétés"