Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Top 10 des champions européens de l'énergie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
13/02/2020 | 08:45

La décision du conseil d'administration d'Engie de ne pas renouveler le mandat de sa directrice générale Isabelle Kocher a remis les géants européens de l'énergie sur le devant de la scène. L'entreprise a-t-elle vraiment accumulé du retard sur ses concurrents ? Découvrez la place d'Engie dans ce classement listant les 10 plus importantes capitalisations boursières parmi les énergéticiens européens. Pour les besoins de la comparaison, les capitalisations ont été converties en dollars.

Enel S.p.A. est le premier producteur et distributeur d'électricité italien et se retrouve à la tête de ce classement avec une capitalisation boursière supérieure à 90,6 milliards de dollars. L'Etat italien est actionnaire principal avec une participation de 32,2% au capital. Employeur de 63 000 personnes, Enel transporte et distribue de l'électricité et du gaz naturel en Italie, en Europe et en Amérique. Enel disposait en France d'une filiale créée en 2007 avant d'être vendue en 2016 au groupe Quadran.

 

Iberdrola est sur la seconde marche du podium avec près de 70 milliards de dollars de capitalisation boursière. Il est un des principaux producteurs et distributeurs espagnols d'énergie et également le premier producteur mondial d'énergie éolienne. En plus de l'Espagne, Iberdrola dessert le Royaume-Uni, le Brésil, les Etats-Unis et le Mexique. Le groupe a produit 112 GWh en 2019, dont 36% en Espagne et 31 % au Mexique.

 

Numéro trois européen de la production d'énergie, le britannique National Grid opère des deux côtés de l'Atlantique dans la distribution d'électricité et de gaz. L'entreprise avoisine les 47 milliards de dollars en capitalisation boursière. Elle totalise 131 000 km de lignes électriques et 57 000 km de gazoducs pour le transport et la distribution d'électricité et de gaz sur le seul territoire des Etats-Unis. L'entreprise est issue de la privatisation des actifs énergétiques britanniques sous Margaret Thatcher dans les années 80.

 

Orsted AS figure parmi les principaux groupes énergétiques danois et se place quatrième du classement avec une capitalisation de 45 milliards de dollars. La force de l'entreprise, ce sont ses parcs éoliens - le groupe dispose de 24 parcs éoliens offshore et 4 onshore – et la production et la distribution d'électricité, de gaz et de bioénergie. Un quart du chiffre d'affaire est réalisé au niveau national, un quart en Allemagne et aux Pays-Bas et la moitié restante au Royaume-Uni. Orsted est une entreprise publique : l'Etat danois possède 50,1% du capital. La société figure dans notre liste thématique dédiée aux énergies vertes

 

C'est la première entreprise française du classement, avec 41,6 milliards de dollars de capitalisation boursière.  Née du mariage entre Gaz de France et Suez, Engie compte 160 000 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d'affaire estimé de 64 Milliards d'euros en 2019. Coté à Paris et Bruxelles, le groupe est représenté dans les principaux indices financiers (CAC 40, BEL 20, Euro STOXX 50, STOXX Europe 600, MSCI Europe, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, Euro STOXX Utilities, STOXX Europe 600 Utilities) et extra-financiers (DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo Eiris - World 120, Eurozone 120, Europe 120, France 20, CAC 40 Governance). Il y a exactement un an, Engie annonçait sa sortie définitive du charbon. Cette semaine, le conseil d'administration a décidé de ne pas renouveler le mandat de la directrice générale Isabelle Kocher lors de l'assemblée générale du groupe énergétique, le 14 mai. Claire Waysand, secrétaire générale du groupe, assumera le mandat de directrice générale par intérim.

 

La sixième place revient à Electricité de France avec sa capitalisation boursière supérieure à 38 milliards de dollars. On ne présente plus EDF, numéro un français de l'énergie et principal opérateur mondial de centrales nucléaires. Le groupe emploie près de 166 000 personnes. En novembre dernier, la société annonçait l'acquisition de la start-up britannique Pivot Power, spécialisée dans le stockage de l'électricité par batteries et l'infrastructure de recharge pour véhicules électriques : un des marchés sur lesquels le géant français compte bien se développer à l'avenir... une fois que ses futurs comptours auront été tracés par les pouvoirs publics, en pleine réflexion actuellement. 

 

Initialement parmi les principaux producteurs d'énergie allemands, E.ON a progressivement redirigé ses activités vers les réseaux et la distribution, notamment via un important échange d'actifs décidé avec son compatriote RWE AG en 2018. Le nouveau groupe emploie environ 70 000 personnes. Il occupe la 7ème place de ce classement avec une capitalisation de 29,7 milliards de dollars. E.ON est principalement installé en Allemagne et au Royaume-Uni. Le mois dernier, la société a procédé à l'émission de trois tranches d'obligations vertes pour 2,25 milliards d'euros, avec des coupons très faibles compris entre 0% et 0,75%.

 

ENDESA talonne E.ON avec 29,7 milliards de dollars de capitalisation boursière. L'entreprise figure parmi les premiers producteurs et distributeurs d'électricité espagnols. La majorité de son chiffre d'affaires est réalisée en Espagne. Le groupe  emploie environ 10 000 personnes. Endesa est la filiale d'Enel dans la péninsule ibérique.

 

A la neuvième place de notre classement, on retrouve une entreprise moins médiatisée, Naturgy Energy Group, peut-être parce qu'elle a changé de nom dernièrement (elle s'appelait jusqu'en 2018 Gas Natural Fenosa). Avec près de 25 milliards de dollars de capitalisation boursière, l'entreprise catalane est spécialisée dans le traitement, le transport et la distribution de gaz naturel et dans la production d'électricité. Naturgy est implanté principalement en Espagne et en Amérique latine : son réseau dans les deux pays ne comptabilise pas moins de 120 000 km de gazoducs.

 

L'anglaise SSE Plc est dernière de ce classement avec une capitalisation boursière de 21,8 milliards de dollars. L'entreprise génère 88% de son chiffre d'affaire au Royaume-Uni et 12% en Irlande. Elle emploie plus de 12 000 personnes. Fin 2019, SSE et le norvégien Equinor ont été retenus pour développer au large de la Grande-Bretagne le plus grand champ d'éoliennes en mer au monde. Ce projet à 10,2 milliards d'euros d'investissement aura une capacité totale de 3,6 GW, soit l'équivalent de la consommation de 4,5 millions de foyers. Réunis au sein d'une coentreprise, SSE sera responsable de la phase de construction et Equinor sera en charge de l'exploitation.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BEL 20 0.27%4195.92 Cours en temps réel.5.74%
CAC 40 0.28%6076.72 Cours en temps réel.1.93%
E.ON SE 0.63%11.258 Cours en différé.16.59%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.66%13.08 Cours en temps réel.29.58%
ENDESA 0.48%25.1 Cours en clôture.5.51%
ENEL S.P.A. 0.07%8.294 Cours en différé.17.04%
ENGIE 0.28%16.265 Cours en temps réel.12.05%
EQUINOR ASA 0.44%161.1 Cours en différé.-8.38%
IBERDROLA 2.50%10.855 Cours en clôture.18.25%
NATIONAL GRID PLC -0.27%1039.4 Cours en différé.10.13%
NATURGY ENERGY GROUP, S.A. 2.00%23.92 Cours en clôture.6.79%
ORSTED AS -0.24%744.2 Cours en différé.7.84%
RWE AG 0.24%33.28 Cours en différé.21.94%
SSE PLC -0.36%1661.5 Cours en différé.15.33%

Marie-Léa Laignel
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
11:25NEXTSTAGE : Déclaration des transactions pour compte propre
PU
11:18ABB : Cevian augmente sa participation
CF
11:14La valeur du jour en Europe BAYER, lanterne rouge du Dax
AO
11:13TULLOW OIL : échec d'un puits d'exploration au Pérou
CF
11:13VOLKSWAGEN : en repli après les annonces sur une procédure
CF
11:13RENAULT : SG abaisse sa cible
AO
11:13BOMBARDIER : discussions confirmées avec Alstom
CF
11:12EMPRUNT : Mobimo lève 220 millions de francs à 0,25%, échéance 2028
AW
11:12Alstom discute avec Bombardier du rachat de son pôle ferroviaire, l'action monte
DJ
11:11TF1 : les prévisions d'Oddo sur l'exercice 2020
CF
Dernières actualités "Sociétés"