Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Tour d'horizon Devises : l'euro baisse, la livre déclassée et cap sur l'Asie-Pacifique

30/10/2020 | 14:29
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Alors que la paire EUR / USD évolue depuis quelques temps déjà sans gros soubresauts, les commentaires de la BCE hier ont pesé à dessein sur la monnaie unique. Nous vous expliquons pourquoi. Direction ensuite le Royaume-Uni et M&G Investments, qui nous parle de GBP et d'halloween. Enfin, départ pour l'Asie-Pacifique, pendant que c'est encore possible, pour une estimation de l'impact de l'élection présidentielle américaine sur le JPY, le CNY, l'AUD et le NZD.

L'euro baisse Lagarde, ou le contraire

Jeudi, la Banque centrale européenne s'est quasiment engagée auprès des marchés à agir en décembre pour une nouvelle série d'opérations de soutien à l'économie de la zone euro. Une promesse que les observateurs tenaient presque pour acquise de toute façon, mais qui a pesé sur l'euro… Enfin, en partie, parce que la monnaie unique a aussi profité d'une innovation de la BCE, dont le communiqué "fait explicitement mention du taux de change", un événement "très rare" qui "mérite d’être noté", souligne Stéphane Déo, le stratégiste de LBPAM.

De fait, le taux de change est même mentionné dès la première phrase du document. "Dans l’environnement actuel de risques clairement orientés à la baisse, le Conseil des gouverneurs évaluera attentivement les informations qui lui parviennent, notamment sur l’évolution de la pandémie, les perspectives de déploiement de vaccins et les variations du taux de change", est-il mentionné. Sans vouloir surinterpréter, la BCE place sur un plan identique pandémie / vaccin et taux de change. La paire EUR/USD est passée d'environ 1,18 le 28 octobre à 1,1650 jeudi après-midi, comme l'illustre le graphique de LBPAM qui suit.

La journée de l'euro le 29 octobre 2020

Shocking !

La livre sterling n'est plus ce qu'elle était. "Le dollar, l’euro, le yen et la livre sterling sont généralement des devises refuges pour les investisseurs en cas de baisse des marchés. Mais, cette année, la livre sterling ne s’est pas du tout comportée comme prévu", note M&G Investments. La preuve avec l'illustration qui suit, joliment habillée aux couleurs d'Halloween. La "citrouille GBP" se retrouve plus près de la couronne tchèque, la roupie indonésienne et le forint hongrois que du franc suisse ou de l'euro.

Pour M&G, cela "illustre clairement dans quelle mesure la livre sterling se négocie simplement au gré des annonces et polémiques, à savoir la dégradation de la notation de crédit du Royaume-Uni par Moody’s et l’approche du Brexit". L'épilogue du rocambolesque feuilleton Brexit suffira-t-il à redorer le blason de la monnaie britannique ?

La paire EUR/GBP s'affiche à +7% depuis le 1er janvier, tandis que le "Cable" GBP/USD est à -2%. 

La livre sterling en citrouille

Le yuan a déjà anticipé une victoire de Biden

Pour terminer, le froissement d'un bulletin de vote aux Etats-Unis est-il en mesure de provoquer des remous de l'autre côté du Pacifique ? La réponse est évidemment oui. Pour l'équipe de cambistes d'UBS, c'est le yuan chinois qui est en première ligne. Facile de comprendre pourquoi : la politique commerciale entre les Etats-Unis et la Chine est devenue sous Donald Trump une prérogative présidentielle. Le scénario d'une victoire de Joe Biden, majoritaire, a contribué à continuer à faire reculer la paire USD/CNY.

Pour la banque suisse, un congrès unifié sous vague bleue aurait un effet positif sur le yuan, quoique déjà bien intégré dans les cours. Par ricochet, le yen profiterait aussi de cette issue politique car l'économie japonaise, orientée vers l'export, trouverait des débouchés accrus aux Etats-Unis grâce au plan de soutien projeté par les Démocrates. UBS entrevoit aussi des effets positifs pour le dollar néozélandais et le dollar australien. Si Donald Trump venait à être réélu avec un Congrès en appui, une pression baissière s'exercerait sur les devises d'Asie-Pacifique.

Le yuan s'est apprécié de 3,3% contre le dollar cette année, tandis que le yen gagnait 4%. 


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
Taaz - Il y a 3 semaines arrow option
Ben il va faloir couvrir les taux de change avec un vaccin pour rassurer sur la pandémie?
Bon Halloween
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
16:19USA : net recul de la confiance du consommateur
CF
16:06BREXIT : Goldman Sachs va ouvrir une plate-forme de trading à Paris
RE
16:02ETATS-UNIS : indice manufacturier Richmond moins bon qu'attendu à 15
16:01ETATS-UNIS : confiance des consommateurs moins bonne qu'attendu à 96.1
15:45DEFR DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE : OSAV - Globus rappelle le pain croustillant bio Cracker Sesame et Black & White Vilmas à cause de résidus de pesticides
PU
15:39SRI SYNDICAT DES RÉGIES INTERNET : Lancement de l'Observatoire de la Communication
PU
15:28CAC40 : au zénith à 5565, W-Street salue nomination de Yellen
CF
15:15Bitcoin à 100 000 dollars en 2021 ? Scandaleux pour certains, une évidence pour les bailleurs de fonds
15:15STATISTIQUES SUR LE MARCHÉ MONÉTAIRE DE L'EURO : sixième période de constitution des réserves de 2020
PU
15:06L'Europe va inclure l'hydrogène dans ses projets de coopération industrielle
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"