Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Trump, la carotte après le bâton

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
14/05/2019 | 09:03

Les menaces de durcissement de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ont été mises à exécution et la tension est logiquement montée d'un cran sur les marchés financiers, qui craignent que la multiplication des barrières n'entraîne l'économie mondiale dans une récession. Les indices boursiers ont baissé, notamment aux Etats-Unis, mais les investisseurs se raccrochent à l'espoir d'une poursuite des discussions entre les deux puissances.

La surenchère de taxations entre la Chine et les Etats-Unis n'est sans doute pas terminée, puisque Washington a prévu d'appliquer des droits de douane à la totalité des produits chinois importés sur son territoire. Toutefois, Pékin, après la décision prise hier de porter de 5 à 25% sa taxe à l'importation sur 60 milliards de dollars de produits américains, n'a plus beaucoup de cartouches sur ce front, déséquilibre commercial oblige. En effet, il faut garder à l'esprit que le flux de marchandises sortant de Chine vers les Etats-Unis représentait 540 milliards de dollars en 2018 alors que le flux inverse ne totalisait que 120 milliards de dollars. Il reste bien sûr d'autres outils dans l'arsenal, comme la dévaluation du yuan ou le stock de T-Bonds détenus par la Chine, mais le déséquilibre commercial en lui-même montre que le levier de Washington est bien supérieur à celui de Pékin.
 
Donnons la parole aux économistes Wesbury, Stein et Elass, de First Trust, qui ont produit hier une chronique fort intéressante. "Ne vous méprenez pas. Nous voulons le libre-échange et nous comprenons les dangers des guerres commerciales et des tarifs douaniers", écrivent-ils, en rappelant qu'un déficit commercial n'est pas un problème en soi, et que si tous les droits de douane de la planète tombaient à 0, les Etats-Unis continueront à être en déficit vis-à-vis de la Chine. "Mais aujourd'hui, le déficit commercial avec la Chine s'explique en partie par le fait que ce pays applique des droits de douane plus élevés sur les importations que les États-Unis. Il vaut donc la peine de s'efforcer d'éliminer ces tarifs déséquilibrés". De surcroît, Pékin a allègrement pillé la propriété intellectuelle de ses "partenaires" commerciaux. Il faut que cela cesse, explique le trio. Et Washington a les moyens pour cela, parce que l'export américain vers la Chine ne représente que 0,9% de son PIB alors que le flux inverse pèse 4,6% de l'économie chinoise. Cet "énorme levier économique" est la force principale des Etats-Unis. Les économistes pronostiquent qu'en cas de guerre commerciale dure, les fournisseurs se déplaceront de Chine vers Singapour, le Vietnam, le Mexique voire reviendront aux Etats-Unis : dans tous les cas, la Chine aura perdu, et pour longtemps. Ils pensent donc que cette hystérie de guerre commerciale va cesser.
 
Ce qui importe le plus les investisseurs en ce 14 mai 2019, c'est que le fil des négociations ne soit pas rompu. Donald Trump, qui continue à manier la carotte et le bâton, a joué l'apaisement hier soir. Il a confirmé à des journalistes qu'il prévoit de rencontrer son homologue Xi Jinping lors du G20 fin juin et qu'il a le sentiment que les discussions avec la Chine seront couronnées de succès. Son secrétaire d'Etat au Trésor, Steve Mnuchin, a pour sa part indiqué que les pourparlers vont continuer et qu'il prépare actuellement un voyage à Pékin. De quoi contribuer à faire évoluer les indicateurs avancés dans le vert ce matin en Europe et aux Etats-Unis. Le CAC40 gagnait 0,58% à 5293 points peu après l'ouverture.
 
Les temps forts économiques du jour
 
La lecture finale de l'inflation allemande d'avril (8h00) sera suivie des données mensuelles sur l'emploi britannique (10h30) et de l'indice ZEW de confiance des financiers allemands (11h00). La production industrielle européenne sera elle aussi dévoilée à 11h00. Aux Etats-Unis, les prix à l'import (14h30) sont au programme, ainsi que deux interventions de banquiers de la Fed, John Williams (à 9h15 lors d'un colloque de la SNB à Zurich) et Esther George (à 18h45 dans le Minnesota).
 
L'euro se négocie 1,1239 USD (+0,1%), tandis que l'once d'or est remontée autour de 1300 USD. Le pétrole est en légère hausse, à 70,50 USD pour le Brent de Mer du Nord et à 61,23 USD pour le brut léger américain WTI. Le 10 ans américain affiche un rendement de 2,416%, en légère reprise après une baisse hier. Rien n'arrête plus le Bitcoin, qui flirte désormais avec les 8000 USD (+2% ce matin).
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Acerinox : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre avec un objectif de cours porté de 8,90 à 9,30 EUR.
  • Ams : AlphaValue passe de vendre à accumuler avec un objectif de cours porté de 37,80 à 53,90 CHF.
  • Boskalis : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 26,70 à 27 EUR.
  • Cosmo : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 155 à 165 CHF.
  • Elia : Citi passe de neutre à achat en visant 70 EUR.
  • Enagas : Citi passe de neutre à vendre en visant 21,60 euros.
  • Flughafen Zuerich : Goldman Sachs passe de neutre à acheter avec un objectif de cours relevé de 174 à 194 CHF.
  • G4S : Morgan Stanley reprend le suivi à pondération en ligne en visant 200 GBp.
  • Groupe ADP : Morgan Stanley reste la pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 180 à 150 EUR.
  • Mobilezone : MainFirst passe de neutre à surperformance en visant 12 CHF.
  • Polyphor : UBS reste acheteur mais avec un objectif de cours réduit de 41 à 23 CHF.
  • Scapa : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 450 GBp.
  • Solutions 30 : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 12,50 à 15 EUR.
  • Tarkett : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 26,80 à 26,30 EUR.
  • Terna : Citi passe de vendre à neutre en visant 5,30 EUR.
  • Txcom : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours réduit de 10,50 à 8,80 EUR.
 
L’actualité des sociétés
 
En intégrant Londres Gatwick, Vinci devient le second opérateur aéroportuaire du monde. Ipsen tient une journée investisseurs. Wendel réinvestit 125 millions d’euros dans Cromology lors de la renégociation de sa dette. La cotation des actions Europlasma ne reprendra pas pour l'instant : le tribunal de commerce a demandé des renseignements additionnels sur trois offres en course et statuera le 28 mai. Vranken lance un emprunt obligataire au Benelux. Drone Volt place 0,76 million d'euros d'obligations. Orpea émet 500 millions d'euros d'OCEANE. CGG démarre une étude dans le Golfe du Mexique. DBV Technologies enregistre le départ de son directeur général délégué David Schilansky. GTT signe une nouvelle commande en Corée. Décès du dirigeant fondateur d'IT Link, Robert Zribi. Jacques Bogart poursuit l'extension de son réseau belge. Les actions Stallergènes devraient être radiées d'Euronext Paris le 17 mai prochain. Erytech a reçu l'aval de la FDA pour une phase III avec Eryaspase dans le cancer du pancréas aux Etats-Unis. Rubis, Total Gabon, Cafom, Lacroix, Delta Plus Group, Mediawan, Solutions 30, Tivoly, Ymagis, Transgène, Innelec, Union financière de France et Trigano ont publié leurs comptes.
 
Nouveau revers pour Bayer, après qu'un jury californien a condamné la filiale Monsanto à verser plus de 2 milliards de dollars de dommages à un couple estimant le Roundup responsable de leur cancer. Volkswagen a fait plusieurs annonces hier, notamment concernant sa volonté d'introduire en bourse sa division poids lourds Traton avant la trêve estivale, un investissement d'1 milliard d'euros dans une usine de batteries et une étude pour implanter une nouvelle usine en Europe. Mercedes (Daimler) Prévoit de vendre uniquement des voitures neutres en CO2 à partir de 2039. Vodafone a cédé sa filiale néo-zélandaise pour 2,1 milliards d'euros à deux fonds. La plate-forme de messagerie professionnelle Slack veut entrer le 20 juin sur la bourse américaine, alors que les dernières grosses IPO technologiques sont chahutées, à l'image d'Uber qui a encore perdu 11% hier.

Ça publie. Allianz, Dufry, Electricité de France, Eiffage, Engie, Eutelsat, Europcar, Evotec, JCDecaux, Mediaset, Pirelli, Salvatore Ferragamo, ThyssenKrupp, Vodafone en Europe. Charles Schwab, Takeda, Nissan Motor, Shiseido, Agilent ailleurs.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACERINOX 0.18%8.81 Cours en clôture.1.71%
AGILENT TECHNOLOGIES 0.03%73.34 Cours en différé.8.72%
ALLIANZ -0.09%212.55 Cours en différé.21.45%
AMS -0.54%33.44 Cours en différé.42.70%
BAYER 1.52%67 Cours en clôture.0.00%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -0.13%10845.4715 Cours en clôture.183.69%
CAC 40 -0.16%5519.34 Cours en temps réel.16.86%
CAFOM 0.00%6.05 Cours en temps réel.4.31%
CGG -0.74%1.6695 Cours en temps réel.45.50%
DAIMLER AG -4.67%47.27 Cours en différé.8.08%
DBV TECHNOLOGIES -0.67%14.9 Cours en temps réel.41.38%
DELTA PLUS GROUP -0.25%40.4 Cours en temps réel.27.36%
DRONE VOLT -2.26%0.195 Cours en temps réel.-2.21%
DUFRY AG -0.82%81.78 Cours en différé.-11.45%
EIFFAGE 0.25%88.98 Cours en temps réel.21.66%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.35%11.355 Cours en temps réel.-17.43%
ENAGAS 3.06%25.29 Cours en clôture.7.12%
ENGIE -0.56%13.425 Cours en temps réel.7.78%
ERYTECH PHARMA -1.45%6.11 Cours en temps réel.-0.80%
EUROPCAR MOBILITY GROUP -0.58%5.93 Cours en temps réel.-23.90%
EUTELSAT COMMUNICATIONS -0.34%15.91 Cours en temps réel.-7.21%
EVOTEC 8.33%13 Cours en clôture.0.00%
EVOTEC SE 1.56%24.67 Cours en différé.40.05%
FLUGHAFEN ZUERICH AG 0.69%189 Cours en différé.15.45%
GROUPE ADP -0.38%157.9 Cours en temps réel.-4.23%
GTT 0.00%Cours en clôture.0.00%
INNELEC MULTIMÉDIA 0.00%5.2 Cours en temps réel.27.45%
IPSEN 0.26%115.6 Cours en temps réel.2.17%
JACQUES BOGART -1.55%8.9 Cours en temps réel.51.17%
JCDECAUX 0.68%26.74 Cours en temps réel.8.40%
MEDIASET -3.43%2.93 Cours en clôture.6.78%
MEDIAWAN -0.34%11.7 Cours en temps réel.6.73%
MOBILEZONE HOLDING AG 1.58%10.3 Cours en différé.-7.31%
ORPÉA -0.58%102.6 Cours en temps réel.15.67%
PIRELLI & CO. 0.47%5.502 Cours en clôture.-1.93%
POLYPHOR AG 0.00%9.42 Cours en différé.-47.20%
RUBIS 0.59%47.7 Cours en temps réel.1.15%
SCAPA GROUP PLC -3.32%198.2 Cours en différé.-33.22%
SOLUTIONS 30 SE 0.75%8.02 Cours en temps réel.-10.76%
STALLERGENES GREER 0.00%Cours en clôture.29.68%
TARKETT -1.24%20.64 Cours en temps réel.19.29%
TERNA 0.47%6.01 Cours en clôture.21.34%
THYSSENKRUPP -0.95%11.95 Cours en différé.-19.59%
TRANSGENE 1.64%2.475 Cours en temps réel.-8.52%
TRIGANO -1.80%71 Cours en temps réel.-10.35%
TXCOM 0.00%6 Cours en temps réel.32.16%
UNION FINANCIÈRE DE FRANCE BANQUE -0.26%19.35 Cours en temps réel.-5.37%
VINCI 0.13%91.16 Cours en temps réel.26.41%
VODAFONE GROUP -0.27%126.58 Cours en différé.-17.00%
VOLKSWAGEN -1.21%145.4 Cours en différé.5.95%
VRANKEN-POMMERY MONOPOLE 0.00%23 Cours en temps réel.-2.95%
WENDEL 0.50%120.4 Cours en temps réel.14.42%
YMAGIS -3.33%1.16 Cours en temps réel.-12.73%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader