Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Turquie: la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur

21/10/2021 | 13:51
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Ankara (awp/afp) - La Banque centrale de Turquie a baissé de deux points jeudi son principal taux directeur, de 18% à 16%, suivant le souhait du président turc Recep Tayyip Erdogan qui s'oppose aux taux élevés.

La baisse du taux directeur de la Banque centrale a déçu les attentes des investisseurs et a fait aussitôt plonger la livre turque de plus de deux points par rapport au dollar et à l'euro, à un niveau historiquement bas.

La monnaie nationale s'échangeait à 9,43 livres pour un dollar et à 10,99 livres pour un euro jeudi après-midi.

Le gouverneur de la Banque centrale, Sahap Kavcioglu, avait déjà donné début septembre des signes d'une éventuelle baisse du taux.

La hausse des taux est l'un des principaux instruments permettant de lutter contre l'inflation qui, à plus de 19% en Turquie, est l'une des plus élevées du monde.

Cependant, le président turc Recep Tayyip Erdogan est hostile à des taux d'intérêt élevés qu'il voit comme un frein à la croissance. A rebours des théories économiques classiques, il soutient même que relever les taux alimente la hausse des prix.

Excédé par plusieurs hausses du taux directeur de la banque centrale, M. Erdogan a brutalement limogé trois gouverneurs en moins de quatre ans, dont Naci Agbal, un ancien ministre des Finances respecté des milieux économiques.

La semaine dernière, il avait également procédé à une purge au sein de l'établissement limogeant deux gouverneurs adjoints de la Banque et un membre du comité de politique monétaire.

L'un deux avait été le seul à voter contre la baisse du taux directeur en septembre, selon des informations de presse.

"La politique monétaire menée actuellement en Turquie est insensée. La livre et l'inflation risquent d'en subir les conséquences", a indiqué à l'AFP Timothy Ash, analyste à BlueBay Asset Management.

La baisse du taux directeur confirme que "la politique monétaire est fermement sous l'influence de M. Erdogan", a estimé l'institut Eurasia Group dans une note de recherche.

Selon l'institut, l'économie turque pourrait être "entraînée dans une crise provoquée par le président".

La Banque centrale estime cependant que la hausse de l'inflation serait liée à des facteurs "transitoires".

"La récente augmentation de l'inflation est due à des facteurs liés à l'offre tels que la hausse des prix des produits alimentaires et des importations, en particulier de l'énergie, et des contraintes d'approvisionnement", a déclaré la Banque.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
01/12USA : difficultés logistiques et pénurie de main d'oeuvre freinent la croissance
AW
01/12TAUX : tension vite retombée mais les BTP italiens souffrent
CF
01/12La pandémie continue d'alimenter l'inflation, pour le patron de la BoE
AW
30/11L'inflation aux Etats-Unis risque de durer plus que prévu, prévient Powell
AW
30/11DETTE : l'Argentine entend bien régler son dû de décembre au FMI (ministre)
AW
30/11L'inflation aux Etats-Unis risque de durer plus que prévu
AW
30/11TAUX : à peine troublé par le changement de ton de J.Powell
CF
30/11EMPRUNT : la Centrale des lettres de gage lève 1,104 milliard en trois tranches
AW
29/11TAUX : la baisse de vendredi partiellement corrigée (risk-on)
CF
29/11TURQUIE : Erdogan opposé à tout "compromis" sur les taux directeurs
AW
Dernières actualités "Taux"