Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

UE: le mécanisme de contrôle des investissements étrangers bientôt effectif

09/10/2020 | 15:36
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Bruxelles (awp/afp) - Un mécanisme renforçant la coopération entre Etats membres de l'UE pour mieux contrôler les investissements étrangers dans les secteurs stratégiques entrera pleinement en vigueur dimanche, a annoncé vendredi la Commission européenne.

Ce mécanisme, approuvé par le Parlement européen en février 2019, doit permettre de répondre aux préoccupations des grands Etats face à l'appétit pour les secteurs européens les plus sensibles de groupes étrangers, notamment chinois, à l'instar du géant des télécoms Huawei.

La portée de ce texte reste cependant limitée: la Commission n'aura pas elle-même la possibilité de bloquer un investissement, le dernier mot revenant dans tous les cas aux Etats membres.

La France, l'Allemagne ou encore l'Italie, inquiètes de voir des groupes étrangers, notamment chinois, s'offrir à moindre coût et d'une manière qu'ils jugent déloyale une expertise et des technologies clés en rachetant leurs entreprises, réclamaient de longue date cette législation pour mieux filtrer certaines opérations (appelé "screening" en anglais).

En 2016, Berlin et Bruxelles n'avaient pu que constater, impuissants, le transfert de technologies "made in Germany" lors de la reprise du fabricant allemand de machines-outils Kuka par le géant chinois de l'électroménager Midea, pour 4,6 milliards d'euros.

L'intelligence artificielle, la robotique, les nanotechnologies ou encore les télécommunications font partie des secteurs susceptibles d'être concernés par ce dispositif.

Concrètement, ce mécanisme facilite l'échange d'informations entre Etats membres, sous certaines conditions, en cas d'investissement étranger. Chaque capitale peut alors "faire part de ses préoccupations", ce qui est susceptible d'accroître la pression sur le pays concerné par un investissement.

Il permet aussi à la Commission "d'émettre des avis lorsqu'un investissement constitue une menace pour la sécurité ou l'ordre public de plus d'un État membre", ou qu'il compromet "un projet ou un programme d'intérêt pour l'ensemble de l'UE, comme Horizon 2020 ou Galileo", souligne Bruxelles dans son communiqué.

"L'UE est et restera ouverte aux investissements étrangers. Mais cette ouverture n'est pas inconditionnelle", a commenté le vice-président de l'exécutif européen, Valdis Dombrovskis.

Parmi les entreprises chinoises qui inquiètent les Européens figure le géant chinois des télécommunications Huawei, soupçonné d'espionnage pour le compte de Pékin.

Pressée par le Président français Emmanuel Macron, malgré les réticences de plusieurs Etats membres, la Commission européenne avait présenté sa proposition sur le filtrage des investissements en septembre 2017.

L'UE est la principale destination des investissements directs étrangers dans le monde: ils s'élevaient à 6.441 milliards d'euros fin 2017.

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
KUKA AKTIENGESELLSCHAFT -1.91%72 Cours en différé.92.00%
MIDEA GROUP CO., LTD. -0.48%68.81 Cours en clôture.-30.10%
S&P GSCI CORN INDEX 0.08%488.9577 Cours en différé.22.26%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
07:30FAURECIA : abaissement des objectifs annuels
CF
07:27BOURSE DE PARIS : Nervous breakdown
07:24CRH : Jefferies toujours à l'achat
ZD
07:18L'équipementier Faurecia revoit en baisse ses prévisions 2021
RE
07:17CONTINENTAL AG : Goldman Sachs opte pour une recommandation de vente
ZD
07:15AXA : convention avec un PSI pour des rachats d'actions
CF
07:15LVMH annonce le décès de Virgil Abloh, le directeur artistique de Louis Vuitton Homme
DJ
07:13L'équipementier Faurecia revoit en baisse ses prévisions 2021
RE
07:10FAURECIA : Ajustement de la guidance 2021 pour tenir compte de trois impacts principaux
PU
07:08Elis fait l'acquisition de la société Chrisal Skadedyrsservice au Danemark
RE
Dernières actualités "Sociétés"