Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA: 6,5% de croissance au T2, l'économie retrouve sa taille d'avant-crise

29/07/2021 | 15:24
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Washington (awp/afp) - Les Etats-Unis ont enregistré une croissance de leur PIB moins forte qu'attendu au deuxième trimestre, qui a cependant permis à la première économie du monde de retrouver son niveau d'avant la pandémie, selon la première estimation du département du Commerce publiée jeudi.

Le montant total du produit intérieur brut (PIB) a en effet, pour la première fois, dépassé celui du quatrième trimestre 2019, qui était le dernier à ne pas avoir été touché par la crise provoquée par le Covid-19.

Le pays a enregistré une croissance de 6,5% en rythme annualisé, qui compare au trimestre précédent puis projette l'évolution sur l'année entière à ce rythme. C'est bien moins que les 8,5% attendus par les analystes.

Et la croissance est de 1,6% si l'on compare au trimestre précédent, qui est le mode de calcul utilisé par d'autres pays comme la France.

Par ailleurs, les prix ont continué à grimper, à leur rythme le plus rapide depuis 1982. L'inflation s'est en effet accélérée à 6,4% sur le deuxième trimestre, selon l'indice PCE, contre 3,8% au trimestre précédent.

En excluant les prix volatils de l'alimentation et de l'énergie, l'inflation dite sous-jacente est au plus haut depuis 1975, à 6,1%, contre 2,7% entre janvier et mars.

Le président de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, mais aussi le FMI, qui assurent depuis des mois que cette inflation ne devrait être que temporaire, ont reconnu cette semaine qu'elle pourrait être plus forte et durable que prévu.

La réouverture de l'économie grâce à la vaccination et les milliards de dollars distribués aux ménages, ont stimulé la consommation des Américains.

Le président américain Joe Biden compte sur un programme pharaonique de dépenses sociales et environnementales, de 3.500 milliards de dollars, pour assurer la croissance du pays sur plusieurs années.

Le PIB devrait croître de 6,7% cette année et 5% en 2022, selon les services du budget du Congrès (CBO).

Le Fonds monétaire international (FMI) a également relevé cette semaine sa prévision de croissance pour les Etats-Unis, et table désormais sur +7,0%, comme la Banque centrale américaine (Fed), grâce aux plans massifs de relance et d'investissements, réalisés et à venir.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
04:48Pour Le Drian, la sortie de crise entre Paris et Washington "prendra du temps"
RE
02:07Twitter lance des fonctions de sécurité et de versement de bitcoins dans le cadre d'une campagne de promotion de ses produits.
ZR
01:59McDonald's recommence à racheter des actions pour se remettre de la pandémie.
ZR
01:58Le président du Conseil libyen de la présidence prévoit d'organiser une conférence en octobre
RE
00:59L'ancien chef catalan détenu en Sardaigne-cabinet
RE
00:54Costco dépasse ses estimations de revenus grâce à la forte demande de produits frais et de bijoux.
ZR
00:51Nike rate les estimations de revenus trimestriels
ZR
00:35McDonald's relance les rachats d'actions
ZR
23/09Wall Street termine en hausse, soulagée par Evergrande et satisfaite de la Fed
AW
23/09Twitter dévoile des fonctions de sécurité et de pourboire en bitcoins
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"