Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA: L'inflation est plus intense que prévu, dit Bullard (Fed)

18/06/2021 | 16:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
USA: L'INFLATION EST PLUS INTENSE QUE PRÉVU, DIT BULLARD (FED)

WASHINGTON (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis, James Bullard, a déclaré vendredi faire partie des sept responsables de la Fed qui prévoient des hausses de taux dès l'année prochaine pour contenir une inflation plus élevée qu'attendu et qui se révélera, selon lui, plus durable.

"La pandémie touche à sa fin, il est donc naturel de trouver comment réduire les mesures d'urgence", a déclaré James Bullard lors d'une interview à CNBC.

La banque centrale américaine a surpris les marchés mercredi en annonçant qu'elle tablait désormais sur une première hausse des taux d'intérêt dès 2023 et qu'elle avait amorcé le débat sur la réduction à venir de ses achats d'obligations sur les marchés.

"Nous nous attendions à une bonne année, une bonne reprise d'activité, mais c'est une année plus solide que ce à quoi nous nous attendions, avec plus d'inflation que prévu, et je pense qu'il est naturel que nous ayons penché un peu plus du côté des 'faucons' pour contenir les pressions inflationnistes", a expliqué James Bullard.

Les nouvelles projections des responsables de la Fed en matière de taux d'intérêt, les "dot plots", montrent que 11 d'entre eux sur 18 prévoient désormais au moins deux hausses de taux d'un quart de point de pourcentage en 2023, même s'ils s'engagent à maintenir pour l'instant les mesures de soutien afin d'encourager la reprise du marché du travail.

James Bullard a déclaré faire partie des sept responsables de la Fed qui voient une première hausse de taux dès l'an prochain, et plus précisément à partir de fin 2022.

Il estime que l'inflation pourrait atteindre jusqu'à 3% cette année, en excluant les catégories volatiles des produits alimentaires et de l'énergie, puis restera à 2,5% en 2022, dépassant l'objectif de 2% de la Fed.

Son intervention a entraîné une nette baisse des contrats à terme de Wall Street et des Bourses européennes tandis que le rendement du bon du Trésor à 10 ans a temporairement effacé ses pertes et que l'"indice dollar" grimpait.

(Howard Schneider, version française Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
06:31JAPON : les prix à la consommation ont stagné en août
AW
06:24Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran-Al Mana
RE
06:20Vendredi 24 septembre 2021 - Service Basic d'AWP
AW
06:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
05:38France-Entretien entre Le Drian et le président irakien
RE
05:08USA-Des alliés de Trump cités à comparaître dans l'enquête sur l'assaut du Capitole
RE
04:48Pour Le Drian, la sortie de crise entre Paris et Washington "prendra du temps"
RE
02:07Twitter lance des fonctions de sécurité et de versement de bitcoins dans le cadre d'une campagne de promotion de ses produits.
ZR
01:59McDonald's recommence à racheter des actions pour se remettre de la pandémie.
ZR
01:58Le président du Conseil libyen de la présidence prévoit d'organiser une conférence en octobre
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"