Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA-Tirs de gaz lacrymogènes contre des manifestants à Washington

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
02/06/2020 | 01:53

(Précisions sur la sortie de Trump devant l'église St John)

WASHINGTON, 2 juin (Reuters) - La police a tiré lundi des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour disperser des manifestants pacifistes présents à proximité de la Maison blanche, au moment même où le président Donald Trump promettait lors d'une allocution de recourir à la force pour mettre fin aux troubles qui secouent les Etats-Unis.

Un photographe de Reuters a vu les forces de l'ordre, dont des officiers à cheval, avancer vers les manifestants à Lafayette Park, en face de la résidence présidentielle.

Au cours de son allocution depuis les jardins de la Maison blanche, Donald Trump a annoncé qu'il déployait des milliers de soldats à Washington, dont la maire démocrate a vivement critiqué la gestion de la crise par le président américain.

Une fois son allocution terminée, Donald Trump a quitté à pieds la Maison blanche et, entouré de dizaines d'officiers de sécurité, a traversé la rue pour se rendre à l'église épiscopale St John située à proximité et endommagée lors des heurts dimanche soir.

Accompagné de l'Attorney General (ministre fédéral de la Justice) William Barr, le président américain a posé devant les caméras en tenant une Bible à la main, puis a repris le chemin de la Maison blanche sans répondre aux questions des journalistes.

Les autorités de la capitale fédérale américaine ont annoncé dimanche un couvre-feu pour endiguer les troubles qui ont émaillé à travers le pays depuis la mort, la semaine dernière, d'un homme afro-américain lors de son interpellation par la police à Minneapolis.

Un haut représentant du département de la Défense a déclaré quelques instants plus tôt que l'armée américaine avait revu nettement à la hausse le nombre de soldats de la Garde nationale déployés dans la capitale fédérale.

Il a ajouté que, mesure exceptionnelle, des troupes de l'armée se tenaient prêtes à proximité de la ville à intervenir face aux troubles.

Ce représentant du Pentagone, s'exprimant sous couvert d'anonymat, a déclaré que les autorités espéraient qu'il serait inutile de recourir à l'armée et que les unités de la Garde nationale suffiraient à contenir les violences.

Le secrétaire à la Défense, Mark Esper, le chef de l'état-major des armées, le général Mark Milley, l'Attorney General, William Barr, et d'autres représentants devaient se réunir au siège du département de la Justice pour coordonner la réponse aux heurts, a indiqué le représentant. (Steve Holland, Eric Beech, Lisa Lambert, Phil Stewart et Idrees Ali; version française Jean Terzian)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
04:42Coronavirus-L'Arabie Saoudite annonce des mesures sanitaires pour le Hadj
RE
02:28Coronavirus-Quatre nouveaux cas recensés en Chine continentale
RE
00:20Le HDZ au pouvoir en Croatie remporte les législatives
RE
00:07Plus de 26.000 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures au Brésil
RE
05/07Le gouvernement britannique débloque £1,5 milliard au secours de la culture
RE
05/07Pas de "bannissement total" de Huawei dans la 5G en France, dit le patron de l'Anssi aux Echos
RE
05/07L'incendie sur le site nucléaire iranien de Natanz a provoqué des dégâts importants
RE
05/07Pas de "bannissement total" de Huawei dans la 5G en France, dit le patron de l'Anssi aux Echos
RE
05/07Il n’y aura pas de bannissement total de huawei dans le déploiement de la 5g en france, annonce le directeur général de l'anssi dans les echos
RE
05/07La reprise économique se passe "un peu mieux que prévu", selon la BdF
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"