Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA-Un accord sur le nouveau plan de relance possible avant l'élection, selon Pelosi

23/10/2020 | 22:53
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

WASHINGTON, 23 octobre (Reuters) - Il est encore possible d'obtenir l'approbation d'un nouveau plan de relance de l'économie américaine avant l'élection présidentielle du 3 novembre, à condition que Donald Trump intervienne auprès des sénateurs républicains toujours réticents, a jugé vendredi la présidente de la Chambre des représentants.

"Nous pouvons le faire avant le scrutin si le président le souhaite", a déclaré Nancy Pelosi, dans un entretien accordé à MSNBC. Donald Trump "doit parler aux républicains du Sénat", a-t-elle ajouté.

Le président et son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin lui ont rétorqué qu'elle devait faire des compromis pour obtenir un accord, des différends importants subsistant entre l'administration républicaine et les élus démocrates selon eux.

"Actuellement nous parlons et nous verrons ce qui se passera mais pour l'instant, je dirais que je pense que Nancy préfère attendre jusqu'après l'élection", a déclaré Donald Trump à des journalistes à la Maison blanche alors qu'il était accompagné de Steven Mnuchin.

"Si elle veut un compromis, alors il y aura un accord", a indiqué de son côté le secrétaire au Trésor.

Nancy Pelosi doit poursuivre ses discussions avec Steven Mnuchin sur ce plan qui pourrait atteindre 2.000 milliards de dollars, mais les sénateurs républicains restent réticents à l'égard de ce projet qu'ils jugent trop coûteux.

Mitch McConnell, président du groupe républicain à la chambre haute, refuse qu'il soit examiné avant l'élection.

Selon Larry Kudlow, conseiller économique de la Maison Blanche, il reste "encore des divergences politiques importantes" entre les démocrates et le gouvernement, bien que certaines aient été comblées.

(Susan Cornwell et Susan Heavey, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault)


© Reuters 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
29/11La majorité des Français n'a pas l'intention de se faire vacciner-sondage
RE
28/11USA-176.572 nouveaux cas de contaminations au coronavirus, 1.283 morts
RE
28/11Coronavirus-213 morts et 12.580 nouvelles contaminations en France
RE
28/11Coronavirus-28.168 patients hospitalisés, dont 3.777 en réanimation (28.648 et 3.883 vendredi)-santé publique france
RE
28/11Coronavirus- 213 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures en france -santé publique france
RE
28/11Coronavirus-973 admissions à l'hôpital en 24 heures dont 122 en réanimation (1.468 et 206 vendredi)-santé publique france
RE
28/11Coronavirus-12.580 nouveaux cas diagnostiqués en 24 heures en france (12.459 vendredi)-santé publique france
RE
28/11GOVERNMENT OF GRAND DUCHY OF LUXEMBOURG : Participation du Luxembourg au 5e Forum régional de l'Union pour la Méditerranée
PU
28/11L'Italie enregistre 26.323 nouvelles contaminations au coronavirus et 686 décès
RE
28/11Le gouvernement éthiopien annonce la réussite des opérations militaires au Tigré
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"